mediacongo.net - Actualités - Accusé de financer le terrorisme : la BGFIBank rejette les accusations contre sa filiale congolaise

Retour Economie

Accusé de financer le terrorisme : la BGFIBank rejette les accusations contre sa filiale congolaise

Accusé de financer le terrorisme : la BGFIBank rejette les accusations contre sa filiale congolaise 2017-11-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/bgfibank_oyima_17_003.jpg -

Henri Claude Oyima, président-directeur général du Groupe BGFIBank, dénonce ce qu’il qualifie d’accusations « fallacieuses de différents médias sur les prétendus financements du terrorisme ». Il l’a fait à l’issue de sa rencontre, à Kinshasa, avec le gouverneur de la Banque centrale du Congo, Déogratias Mutombo.

« Je tiens à remercier le gouverneur de la Banque centrale du Congo, le directeur général de BGFIBank RDC, M. Francis Selemani, le président du conseil d’administration, ainsi que d’autres hauts responsables pour ces échanges de vue productifs et pour leur chaleureuse hospitalité durant mon séjour à Kinshasa.

Lors de mes entretiens, j’ai exprimé mes regrets face aux informations fallacieuses émises par une certaine presse sur le fonctionnement de BGFIBank RDC. Notre Groupe, BGFIBank, est une institution financière internationale qui, en matière de lutte contre le blanchiment et de lutte contre le terrorisme, se conforme rigoureusement à la réglementation internationale en vigueur et utilise pour ce faire des outils adaptés de filtrage et de contrôle des opérations de transferts à l’international. Ces outils de filtrage Swift, Fircosoft, et Firco MultiList Manager sont agréés par nos différents régulateurs et déployés au sein de notre filiale BGFIBank RDC », a-t-il dit.


Un rapport intitulé « The Terrorists ‘Treasury », publié le 16 octobre par The Sentry, une initiative de l’acteur George Clooney et du militant des droits de l’homme, John Prendergast, alertait sur plusieurs transactions en 2011 à la BGFI-Bank RDC qui auraient permis aux bailleurs de fonds du Hezbollah de contourner les sanctions américaines. Le parti libanais et groupe djihadiste chiite Hezbollah est placé sur la liste des organisations terroristes par notamment les États-Unis, le Canada, l’Australie, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l’Union européenne.

En octobre 2016, le quotidien belge Le Soir, sur base des documents fournis par Jean-Jacques Lumumba, accusait plusieurs proches du président Joseph Kabila d’avoir effectué des montages financiers douteux à partir de comptes ouverts de BGFI-Bank. Cette affaire, appelée également Lumumba Papers, rapportait des mouvements suspects vers un compte appartenant à la CENI.

Au cours de sa visite à Kinshasa, Henri Claude Oyima a apporté le soutien de la maison-mère BGFI Holding Corporation et du Groupe dans sa globalité à la filiale BGFIBank RDC suite à ces accusions.

« J’ai en outre félicité les collaborateurs pour avoir réussi à préserver l’activité de la filiale, qui n’a subi aucun coup. Je n’ai pas manqué de saluer la détermination de la Direction Générale de BGFIBank RDC à poursuivre le développement de notre filiale dans le respect de notre projet d’entreprise « Excellence 2020. J’en ai également profité pour réitérer à tous le soutien de BGFI Holding Corporation et donc du Groupe BGFIBank. Nous restons un partenaire privilégié du développement économique de la République Démocratique du Congo.

La dimension internationale de notre Groupe multi-métiers, aujourd’hui présent dans 11 pays, en fait un partenaire idéal pour des entreprises africaines, qui déploient leurs activités dans plusieurs régions du monde et qui ont besoin d’assurer une continuité dans la qualité de services qui sont mis à leur disposition », a ajouté Henri Claude Oyima.


LE MAXIMUM
1493 suivent la conversation
8 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
"Justice" ya mboka na biso - 14.11.2017 17:25

Dès que la presse dévoile le système financier opaque et la kleptocratie(vol,prédation) qui tient lieu de réelle gouvernance en RDC ,les personnes visées crient toujours au mensonge voire au complot sans pour autant apporté le moindre début de contre-preuve,conscient qu'ils ne risquent aucune poursuite judiciaire sérieuse dans ce système pourri qu'est la kabilie.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gardien du Monastère - 14.11.2017 17:10

Monsieur Oyima a parlé mais, en clair, il n'a rien dit. Nous avons tous suivi les accusations contre cette banque qui appartient en réalité à la Kabilie. Oyima pourra-t-il nous dire si la BGFI Holding contrôle la BGFI/Kabilie? N'importe quoi! Bozela.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.11.2017 16:29

Bgfi Bank vous soutenez les terroristes et le blanchiment d'argent: toutes les transactions financières des entreprises publiques Onatra CENI le retrait des millions sans procédures. Terroristes va au diable

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sylvain membre de la famille Katintima - 14.11.2017 15:18

Tout le pays est sallu pour la seule cause de kanambe et sa famille. kanambe veut gagner l'argent de route sorte, où iras tu avec toutes ces richesses kabira? Penses tu en gagner plus que Mobutu? Tu fais porter à la RDC l'image du terrorisme alors que ton pays le Rwanda est apprécié et suite à l'argent gagné en RDC. kanambe tu paieras un jour.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 14.11.2017 13:41

Si vous êtes innocents intenté un procès en diffamation contre thé Sentry ,messieurs. Vous ne le ferez certainement jamais.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congoret - 14.11.2017 12:25

blanchiment d'argent à grande échelle.Le zaire de MOBUTU est aux enchères et plaque tournante du terrorisme.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 14.11.2017 11:49

Mais les Etats Unis pretend combattre le terrorisme, maintenant vous avez des terroristes avec vous et vous les connaissez, A la tete Mtwale le soit disant demi frère de kanambe, and then what ?????

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Andre Kimbuta - 14.11.2017 11:10

Mr Oyima, il n'y a pas de fumee sans feu. Votre BGFBANK est une banque des malfaiteurs comme Hyppolite kANAMBE, Nangaa. Comment expliquer un individu touche un cheque de 700,000 DOLLARS EN LIQUIDE contre tous les reglements bancaires, du jamais vu au monde sauf chez BGF BANK RDC

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

BgfiBank : la Cobac met sous surveillance la filiale congolaise pour « problèmes de conformité »

Economie ..,