mediacongo.net - Actualités - Le créateur de "Bambi" est décédé 
Retour Culture

Le créateur de "Bambi" est décédé

Le créateur de "Bambi" est décédé 2017-01-02
Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/1_8/bambi_dessin_anime_17_0001.jpg -

Disney a annoncé ce week-end la mort de Tyrus Wong, peintre américain d’origine chinoise, créateur du célèbre dessin animé Bambi.

Il était une légende de la maison Disney. Le musée des studios américains a annoncé ce week-end la mort de Tyrus Wong à l’âge de 106 ans. Né à Canton, ce peintre, qui avait émigré aux Etats-Unis quand il était enfant, est à l’origine du dessin animé Bambi. Tyrus Wong a travaillé trois ans pour Disney entre 1938 et 1941. L’artiste avait été repéré par Walt Disney lui-même pour ses peintures de daims dans une forêt. 

La sortie de l’œuvre réalisée par Walt Disney, a été plusieurs fois retardée. Elle a finalement été projetée pour la première fois sur grand écran en 1942. Considéré comme un chef d’œuvre graphique, Bambi a intégré en 2011 le fonds de la prestigieuse bibliothèque américaine du Congrès, au titre de "trésors culturels, artistiques et historiques" du patrimoine des Etats-Unis. Dans un communiqué, le musée Disney a souligné l’apport artistique de Tyrus Wong dont le travail continue "d’influencer aujourd’hui" les films du géant américain du divertissement.

Ce dessin animé qui retrace les aventures d’un petit faon, confronté à la mort et à la solitude, est adapté de Bambi, l’histoire d’une vie dans les bois, un livre écrit en 1923 par Félix Salten, auteur autrichien de culture hongroise et ami de Sigmund Freud. Ce roman d’initiation connut lors de sa publication un immense succès. En 1936, l’Allemagne nazie décida d’interdire cette œuvre considérée comme une allégorie politique du sort des Juifs en Europe. C’est l'écrivain allemand Thomas Mann, prix Nobel de littérature, qui offrit ce roman à Walt Disney qui décida plus tard de l'adapter.


LCI
1094 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Le menu de la 1ère édition du festival panafricain de la grillade à Conakry !