mediacongo.net - Actualités - Delly Sesanga : la formation du gouvernement ne doit pas être «l’occasion de la division» 
Infos congo - Actualités Congo - sbt

10 secondes restantes    Passer la publicité

Retour Politique

Delly Sesanga : la formation du gouvernement ne doit pas être «l’occasion de la division»

Delly Sesanga : la formation du gouvernement ne doit pas être «l’occasion de la division» 2017-01-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/9-15/sessanga_delly_16_0002.jpg Kinshasa-

Delly Sesanga

Delly Sesanga, coordonnateur de l’Alternance pour la République (AR), une plateforme politique membre du Rassemblement de l’opposition, estime que la mise en place du gouvernement issu de l’accord du 31 décembre « ne doit pas être l’occasion de la division ».

« La mise en place d’un gouvernement d’union nationale ne doit pas être l’occasion de la division, mais le moment d’une grande unité. Et la conduite de ce gouvernement doit se faire dans le cadre d’une concertation au sein du Rassemblement autour du conseil des sages pour que le Premier ministre soit désigné le plus rapidement possible et que celui-ci puisse amener ce pays vers les élections », affirme Delly Sesanga.

L’AR a appelé lundi 9 janvier toutes les parties prenantes de l’accord du 31 décembre 2016 à s’engager fermement dans la mise en œuvre du compromis politique trouvé. Elle les invite aussi à s’engager dans la campagne de sensibilisation et de vulgarisation de cet accord auprès de la population.

Car, indique son coordonnateur, certains points de l’accord doivent être réglés. Cet accord signé par le pouvoir et l’opposition doit permettre la gestion du pays pendant la transition jusqu’aux prochaines élections présidentielle et législatives prévues avant fin 2017.

Mais les signataires de l’accord doivent encore discuter des modalités de mise en œuvre de ce compromis politique.

« Il reste maintenant à discuter avec nos frères de la Majorité présidentielle pour trouver un texte commun sur le modalités pratiques de mise en œuvre, un chronogramme à l’ensemble de ces institutions, sans oublier le conseil national de suivi de l’accord du processus électoral qui doit mener ce pays dans un encadrement beaucoup plus étroit, à la tenue effective des élections législatives, présidentielles et provinciales dans les prochains mois », fait savoir Delly Sesanga.


Okapi / MCN
3985 suivent la conversation
12 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
avatar
CRBK - 10.01.2017 23:17

On aura tout vu en RDC, un pays en multiple facettes. je ne sais plus qui est opposant et opposant contre qui? Les cartons jaunes et rouges sont vendus contre la primature et la présidence du comité national du suivi de l'accord du 31 décembre. Quand on a rien, on crie à tue tête et on envoies les enfants d'autrui dans le mouroir, mais une fois la promesse d'aller au mangeoire se dessine, on oublie les morts, les préalables et on se bouscule pour les postes. malheur au peuple congolais.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
FILS - 10.01.2017 22:38

mais,personne ne parle du travail,personne n'invoque le taux de chômage,la pauvrété n' a plus aucun secret pour le congolais,ils connaissent tous les astuces pour appeler la pauvrété.un homme qui ne pense pas à améliorer sa condition d'éxistance,est vraiment congolais, le congolais est fier de ça.les politiciens ont réclamer l'abandon des poursuites contre lumbala,répresentant du M23,que cherche les opposants congolais et leur peuple?en europe,c'est un scandal.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
svp invitez edem kodjo pour qu'il voie comment le deuxième et vrai dialogue entre congolais se déroule. - 10.01.2017 19:09

Sans cet accord il y aurait certainement beaucoup de morts à cause des grandes manifestations qui se préparaient déjà. Mais Kabila lui et les siens c à dire,mende,minaku,boshab et autres...seraient déjà hors du pays en exile et bien d'autres seraient aussi morts lapidés par le peuple. Qu'ils se frottent les mains et disent merci à Dieu et aux Évêques sans oublier au rassemblement conduit par le sage patriarche tshisekedi. Faites gaffe et vous verrez la suite.

Non 8
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kabila - 10.01.2017 18:29

LE grand chef Kamuina et peuple sont là iils vous surveillent. MP attention mille fois bientôt tu vas récolter ton ssort et tu vivras le pire

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'Eternel des armees - 10.01.2017 17:51

Deux personnes ne peuvent marcher ensemble si elles ne s'accordent pas!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA MOYIBI - 10.01.2017 17:50

Les politiciens majorité ou opposition se foutent pas mal du bien ëtre du people! Aprèe avoir envoyé des personnes à la mort en manifestant contre Kabila, que fait Tshisekedi alors que Kabila avait fuit en Ouganda? Il le ramène avec l'aide de la Cenco et négocie avec lui des postes divers et varies!! Peuple Tshisekedi et le rassemblement nous ont trahit! Ou est passé le carton rouge pour lequel nous sommes morts? Kamerheon nous a trahit, ils acceptant tous aujourd'hui que Kabila glisse parce que ca les arrange. Peuple il faut vous révolter et appliquer l'article 64 à toute la classe politique.

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eclaireur - 10.01.2017 17:19

M. Sesange, cet accord souffre de manque d'inclusivité. Il faudra encore ratisser large ce faire. Ne sois pas encore presser. il faudrait finalement qu'on en finisse une fois pour toute.

Non 9
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis. - 10.01.2017 17:14

Une bonne réflexion!!!

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
esperant papa ya ODIA - 10.01.2017 16:59

Voilà un homme qu'il faut à la place qui faut je soutiens tes œuvres s'il faut placer un mot au sujet de toi Delly je dirais que vous méritiez d’être le prochain président de la RDC.

Non 5
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Albert Ilunga - 10.01.2017 16:55

Il commence à grandir pour devenir homme d'Etat. Il faut un ton conciliant pour bâtir un pays plus beau qu'avant avec le concours de tous et pour tous. Tes anciennes invectives ne servent à rien. Bon!peut-être qu'on lui promet le poste de Premier Ministre. Toutefois, il faut aller dans cette direction.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SUMAHILI - 10.01.2017 16:53

A mon avis un homme censé ne voudra pas faire partie de ce gouvernement. Car c'est un gouvernement des défis. Mais je m'étonne tous le monde veut y participer. Chers politiciens pour une fois dites vous on ne devient pas ministre pour s'enrichir ou avoir l'argent de la campagne. Mais c'est pour donner son savoir pour le bien être de toute la société

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CIMAKINA - 10.01.2017 16:44

OK PATRIOTE, TU ES LE MODELE PEDAGOGIQUE PARLEMENTAIRE TU A DES QUALITES EXCEPTIONNELLES A L’ ASS. NATIONALE S’ IL ETAIT PERMIS DE PHOTOCOPIER UN ELU, ON POUVAIT VOUS REPRODUIRE POUR 480 SIEGES A L’ASS. NATIONALE ET POUR 92 SIEGES AU SENAT, ON DOIT TE VOTER COMME PRESIDENT DE LA REP. UN JOUR: COURAGE BON TRAVAIL, VOUS ETES SOLIDAIRES HONORABLE NOUS VOUS FELLICITONS BCP, A.R PROUVE A SUFFISANCE QU’ ILS SONT DES VRAIS PATRIOTES

Non 3
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa