mediacongo.net - Publireportage - VisitKinshasa, une nouvelle agence touristique pour Kinshasa 
Infos congo - Actualités Congo - sbt

10 secondes restantes    Passer la publicité

Retour PUBLIREPORTAGE : Interviews

VisitKinshasa, une nouvelle agence touristique pour Kinshasa

VisitKinshasa, une nouvelle agence touristique pour Kinshasa
Interviews

C’est dans un café plein du centre-ville de Montréal que nous nous sommes entretenus avec Désir Ngandu, membre du trio fondateur de l’agence touristique VisitKinshasa. En provenance de Belgique et de passage dans la mégalopole, celui-ci nous a accordé un peu de son temps si précieux par cette magnifique journée d’été. Style décontracté, sourire aux lèvres, Désir Ngandu commence par nous relater l’origine du projet et les motivations qui furent à l’origine de sa création. Pour cet  entrepreneur, amoureux de la RDC, booster l’industrie touristique du pays est bel et bien une priorité. Voilà en substance ce qu’a tenté de nous démontrer le jeune homme, comme l’illustre cet entretien exclusif en direct du Canada.

mediacongo.net : Pouvez-vous nous relater l'historique de votre agence?

Désir Ngandu : VisitKinshasa a vu le jour le 17 janvier 2013. Du moins, la partie visible du projet car cela fait déjà plusieurs années que nous œuvrons, mes deux associés et moi, pour le  mettre sur pied. Le trio fondateur à l’origine de cette idée n’est autre qu’Eric Joël Ditutu, Sido Latere et moi-même. Tout trois passionnés d’Afrique. Au fil des voyages que nous avons réalisés en RD Congo lors de ces trois dernières années, cette passion a suscité en chacun de nous l’envie de faire connaître davantage l’ensemble des endroits magnifiques que nous avons pu découvrir. Cet engouement pour la ville de Kinshasa et cette volonté de porter à la connaissance de tous les splendeurs de la capitale, se sont matérialisées au travers de notre projet phare en Afrique: VisitKinshasa. Ce dernier coïncide avec le défi du gouvernement congolais d’encourager les investissements privés dans l’économie de la RD Congo, de moderniser l’environnement touristique de Kinshasa et de relancer le développement économique et social du pays.

mediacongo.net : Quels sont les écueils que vous rencontrez?

Désir Ngandu : La plus grande difficulté est que Kinshasa constitue un marché très vaste. Même si on connait un peu la capitale maintenant, on est toujours dans une optique de découverte. Kinshasa c’est plus de 9 000 000 d’habitants et une superficie de 9 665 km². C’est pour vous dire à quel point il y a matière à faire. Vu que VisitKinshasa est un projet novateur, tous les fondements sont encore à placer. Cela nous demande énormément d’effort et surtout de prioriser notre travail. Cela nous demande aussi d’adapter nos connaissances à la réalité du terrain et de nous adapter à la façon dont on travaille sur place, tout en maintenant le cap sur nos objectifs. C’est un réel travail de fond et de forme qui nous demande beaucoup d’investissement. Au final, ces difficultés d’aujourd’hui constituent notre défi du lendemain.

À l'heure où, la situation de la RDC est toujours fragilisée notamment par la situation à l'est du pays, pensez-vous que cela soit une priorité de booster l'industrie touristique?

Désir Ngandu :
Etant humaniste avant tout, qui plus est Congolais d’origine, je tiens à dire que le combat dans l’Est de la RDC ne se fait pas à armes égales. Et que je suis de tout cœur avec cette population qui subit des exactions, plus particulièrement ces femmes et enfants qui endurent ces atrocités (temps d’arrêt).

D’une part, pour répondre à votre question, je dirai qu’il est important, voire même primordial, de booster l’industrie touristique à Kinshasa car ce secteur représente une puissance économique, morale et financière non négligeable. En effet, les touristes internationaux, entrepreneurs, ONG, associations et autres, représentent à la fois une source de revenus lorsqu’ils s’affairent à des dépenses (frais d’hôtels, restaurants, transport, divertissement…) lors de leurs voyages touristiques, mais ils sont également un moyen de propagande intellectuel formidable, une fois de retour dans leur pays. Vous savez, lorsque vous visitez l’Egypte, à votre retour, vous ne manquerez certainement pas de parler des célèbres pyramide, mais aussi de la tension qui règne dans ce pays, n’est-ce pas ? À l’avenir, cela devrait être pareil pour la RDC. Dès lors, tant les bienfaits du tourisme, que les méfaits de la situation dans l’Est seront connus du grand public international.

D’autres part, de par par sa transversalité et ses nombreux effets d’entrainement, l’industrie du tourisme joue un rôle indéniable de locomotive du développement économique et social d’une ville. Ce développement devrait conserver sa dynamique dans la perspective d’une croissance saine et durable, visant à satisfaire équitablement les besoins des touristes et autres acteurs séjournant à Kinshasa. Ainsi, booster l’industrie du tourisme à reviendrait à investir dans de nouvelles entrées d’argent garanties (recettes) pour l’état et dans la création d’emploi pour les citoyens locaux.
              
mediacongo.net : Pendant longtemps la capitale de la RDC a été reléguée à un lieu essentiellement de divertissement, sans grand intérêt culturel (absence de musées, théâtres, cinéma, etc.) Est-ce (toujours) le cas?

Désir Ngandu : Non, ce n’est vraiment plus le cas. Lorsque vous voyez que des personnalités telles que la Princesse Caroline de Monaco, Julien Lepers  (présentateur de l’émission Question pour un Champion dont la renommée mondiale n’est plus à démontrer) se déplacent jusqu’à Kinshasa pour assister à un concert de l’Orchestre symphonique Kimbanguiste ou pour visiter des écoles, vous comprenez directement l’engouement et l’intérêt culturel que l’on porte à la capitale de la RDC. Et ça ne s’arrête pas là ! Vous pouvez également assister à des festivals comme « Toseka », des concerts d’Opéra, de rap, de slam et j’en passe. N’oublions pas aussi que l’industrie cinématographie est aussi en plein essor et, cela nous pouvons le voir au travers de films tournés au pays tels que « Kinshasa Kids » réalisé par Marc-Henri Wajnberg ou « Rebelle » de Kim Nguyen avec la jeune actrice congolaise nominée aux oscars, Rachel Mwanza. Vous pouvez également découvrir de nouveaux artistes peintres  paysagistes comme Mercier Ngusu Misoko, Paul Katika ou encore Henri Kalama Akulez. Et c’est l’ensemble dégagé par ces énergies positives émanant de l’univers culturel et artistique de Kinshasa qui forme une synergie capable de redorer le blason de la capitale.

mediacongo.net : Selon vous, quels sont les points positifs et négatifs de Kinshasa?

Désir Ngandu : Il s’agit d’une ville pleine de charme, regorgeant de délices et toujours prête à vous séduire. Que l’on soit jeune ou vieux, leader ou suiveur, ambianceur ou sérieux, Kin a toujours le plan qu’il faut pour vous réjouir. Bien entendu, il ne faut pas oublier que cette mégalopole est aussi le lieu où les extrêmes s’opposent et se côtoient sans modération. Entre le meilleur et le pire, la misère et l’abondance, le calme et le bruit, on peut vite se laisser prendre.

Des embouteillages matinaux aux nuits enivrantes, il n’y a qu’un pas qui mène du divertissement à la dérive, et c’est ce même changement d’ambiance qui peut vous conduire du positif au négatif en moins de deux. Enfin, ce qui est certain, c’est que Kinshasa est en plein essor et remplie de potentiel. Entre les nouveaux restaurants, bars, hôtels qui poussent comme des champignons, les infrastructures qui se développent et les tracasseries administratives, vous avez le choix ! Beaucoup pense que Kinshasa a perdu de son éclat d’antan, mais je reste persuadé qu’elle n’a pourtant pas fini de nous surprendre et croyez-moi, elle est en route pour récupérer son sobriquet de « Kin la Belle. »

mediacongo.net : Vous avez commencé par VisitKinshasa, peut-on espérer à l'avenir un VisitBoma? Ou un VisitKisangani?

Désir Ngandu : Pour le moment nous nous concentrons sur VisitKinshasa mais il n’est pas impossible de voir arriver dans les prochains mois, voire les prochaines année VisitLubumbashi ou VisitBoma. Mais je peux d’ors et déjà vous l’annoncer en primeur absolue : VisitLubumbashi est en préparation, donc tenez-vous prêt!


Pour plus d’informations : www.VisitKinshasa.net

 


(g. à d.) Eric Joël Ditutu et Désir Ngandu


right
ARTICLE SUIVANT : Le monde de la poésie compte désormais une plume de plus avec le nouveau recueil tout en musique du parolier Malik Bee…
left
ARTICLE Précédent : Prof. Ndiabadila: les concertations nationales, un cadre propice pour les partisans d’un gouvernement d’union nationale et de la révision constitutionnelle