mediacongo.net - Publireportage - Une étude de Target sur la perception du SIDA en RDC

Retour PUBLIREPORTAGE : Echos des entreprises

Une étude de Target sur la perception du SIDA en RDC

Une étude de Target sur la perception du SIDA en RDC
Echos des entreprises

A l’occasion de la journée de lutte contre le SIDA, le cabinet Target a publié les résultats d’une enquête menée dans les vingt-six chefs-lieux des provinces de la RDC. Les deux objectifs étaient d’évaluer l’état de la prise en compte du danger que représente le VIH/SIDA et répertorier les moyens de prévention considérés comme le plus efficaces. Il s’agit d’une contribution de Target à la lutte contre le SIDA en RDC en fournissant des statistiques récentes et fiables sur la perception des Congolais sur cette pandémie.

Il ressort de cette étude que la quasi-totalité des enquêtés considère le VIH/SIDA comme une menace et même une menace de très haut degré (77%). Même si la prise de conscience du danger que représente le SIDA est perceptible sur toute l’étendue du pays, trois provinces viennent en tête avec le taux d’appréhension le plus élevés du pays : Kinshasa (88%), Equateur (80%), Katanga (79%).

En termes des moyens de prévention, la fidélité représente pour 38% des personnes le moyen de prévention le plus efficace. Elle est suivie de l’abstinence 28% et l’usage de préservatifs (26%).  

« Cette étude permet aux organisations de lutte contre le SIDA de prendre d’abord conscience que le travail de sensibilisation est efficace en RDC dans les chefs-lieux de provinces au regard des résultats de l’étude. Ensuite, l’étude leur permet de voir les défis futurs pour la sensibilisation, particulièrement au niveau des provinces du Kongo Central, du Bandundu et de l’Equateur où les résultats de la prise de conscience de la menace du SIDA et/ou des informations sur les moyens de lutte sont relativement faibles. Des moyens encore plus conséquents devraient être mis en œuvre par le pouvoir public pour la lutte contre le SIDA, notamment auprès des jeunes et dans les zones rurales qui n’ont pas été concernées par l’étude », a affirmé Serge Mumbu, General Manager de Target.

Dans le cadre de cette enquête, 1.000 personnes (hommes et femmes âgés de 18 à 65 ans et plus) ont été interrogées du 1er au 15 Novembre 2016 selon la méthode des quotas par âge, sexe et commune d’habitation. L’intégralité de l’étude peut être obtenue gratuitement en écrivant à info@target-sarl.cd ou en appelant au +243 85 36 41 363.


right
ARTICLE SUIVANT : Mois de décembre, mois de partage : Vodacom redonne le sourire aux personnes vulnérables
left
ARTICLE Précédent : RAWBANK remporte le trophée The Banker 2016 - Banque de l'année en RDC