mediacongo.net - Publireportage - Mangelo Koni, cordonnier hors pair

Retour PUBLIREPORTAGE : Stratégies

Mangelo Koni, cordonnier hors pair

Mangelo Koni, cordonnier hors pair
Stratégies

Personne vivant avec handicap, Mangelo Ntele Nene alias « Maître Koni » est maître d’atelier de cordonnerie, situé au n°A/7 de l’avenue Lopori, quartier Matonge, dans la commune de Kalamu.

Sa réussite dans l’artisanat tient à deux atouts: l’acceptation de son état et la détermination à se donner de la valeur au travers un métier manuel. Au milieu de ses hésitations et ses désespoirs, neuvième d’une famille de onze enfants, Koni n’est pas complexé de son état physique.
Son histoire, au-delà de sa charge émotionnelle, doit inciter à l’optimisme et à la détermination à réussir dans la vie, quelles que soient les difficultés. Le défaitisme n’est pas du vocabulaire de Koni Mangelo Ntele.

 Il n’est certes pas le mieux loti des personnes à mobilité réduite , mais Koni mène une existence digne, à l’abri du besoin. Débordant d’initiatives, le brave homme évolue aussi dans le théâtre au sein du groupe de l’artiste Masasi Kabamba.
« Être une personne vivant avec handicap ne signifie pas qu’il faut rester dans l’oisiveté. Sans être formé, j’ai donc accepté de pratiquer ce métier en dépit de mon état physique, avec la ferme résolution de me valoriser par un métier manuel», a insisté Maitre Koni.

Selon la star de l’avenue Lopori, «  Dans la société congolaise, la personne vivant avec handicap est abandonnée à elle-même, méprisée même par l’Etat congolais. » en effet, l’application de l’article 49 de la Constitution qui stipule que « La personne du troisième âge et la personne avec handicap ont droit à des mesures spécifiques de protection en rapport avec leurs besoins physiques, intellectuels et moraux » n’est pas respectée. Même au sein des institutions décisionnelles du pays vous remarquerez avec moi qu’il est difficile que nous, personnes vivant avec handicap, soyons représentées. Une marginalisation que nous n’accepterons jamais… », a-t-il déploré. « Sur ce,  nous devons nous prendre nous-mêmes en charge d’une manière ou d’une autre » a-t-il précisé.
Voulant pousser loin ses objectifs Koni compte créer une ONG qui aura pour but  l’encadrement non seulement des personnes vivants avec handicap mais également des jeunes en manque d’emploi à conditions que les personnes de bonne foi l’assistent.

Optimiste dans la réalisation de ses projets, Koni se dit prêt à réveiller les talents qui sommeillent chez les personnes vivant avec handicap.

Contact : 00243(0)811452015


Koni concentré sur son travail


Chaussures fabriquées par Maître Koni

 


right
ARTICLE SUIVANT : Yeye Ndelela, nouvelle fée de la couture en RDC
left
ARTICLE Précédent : 100% de chez nous, Les Ateliers de journalisme, Univers FM 94.7 : le mérite d’un congolais