mediacongo.net - Offre d'emploi - Animatrice Communautaire

Animatrice Communautaire

PROJET FORETS COMMUNAUTAIRES  EN RDC
-----------------------------------------------------------

OFFRE D’EMPLOI

Animatrice Communautaire (planification participative de l’aménagement du territoire) 

1 poste à pourvoir  

Ref : GASHE-ONGD/PFC/PAT/2017/02

-----------------------------------------------------------
Le Groupe d’Action pour Sauver l’Homme et Son Environnement (GASHE) :

Le GASHE est une organisation non gouvernementale de développement de droits congolais qui a son siège à Mbandaka et qui a pour mission d’accompagner les communautés locales et peuples autochtones dans la gestion durable des ressources naturelles en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie.

Le GASHE est la structure Point Focal du Réseau Ressources Naturelles (RRN) pour la Province de l'Equateur, plate-forme nationale de monitoring, plaidoyer et action communautaire, qui a comme vision une gestion rationnelle et durable des ressources naturelles afin d’accroître leur contribution au développement économique, social et culturel des communautés locales et peuples autochtones, tout en préservant les écosystèmes et la biodiversité au profit des générations futures.

Le Programme intégré  Foresterie Communautaire et planification participative de l’aménagement du territoire   :

La loi forestière de la RDC du 29 août 2002 portant Code Forestier en son article 22 dispose qu'une communauté locale peut, à sa demande, obtenir à titre de concession forestière parmi les forêts régulièrement possédées en vertu de la coutume.
Deux mesures d'application ont été prises pour la mise en œuvre de cette disposition à savoir : le Décret n°14/018 du 02 août 2014 fixant les modalités d’attribution des concessions forestières des communautés locales (CFCL) et l'Arrêté n°025/CAB/MIN/ECN-DD/CI/00/RBM/2016 du 09 février 2016 portant dispositions spécifiques relatives à la gestion et à l’exploitation de la concession forestière des communautés locales.
Depuis l’adoption du Décret sur les Forêts Communautaires de 2014, la RDC est en train de finaliser le cadre légal de foresterie communautaire, avec ce qui est perçu comme l’une des législations les plus significatives relatives aux forêts tropicales, impactant environ 40 millions de personnes dépendantes des forêts et permettant d’envisager des modèles ‘pro-pauvres’ et communautaires de gestion des forêts.
En parallèle, la RDC s’est engagée dans plusieurs processus de réformes. Entre autres, la réforme de l’aménagement du territoire, lancée en 2015, a pour but de répondre au  besoin d’élaboration d’une politique nationale et d’une loi-cadre sur l’aménagement du territoire qui devrait spécifier les concepts, les rôles, les institutions et l’approche de l’aménagement du territoire en RDC. En ce sens, l’aménagement du territoire pourrait devenir un outil indispensable à la gestion durable des forêts.

C'est dans ce cadre que le projet intitulé: Approche expérimentale pour réaliser une gestion durable, appropriée et équitable des forêts à travers une gestion communautaire en République démocratique du Congo (« Projet Forêts Communautaires ») est en cours de mise en œuvre en RDC avec le concours de plusieurs partenaires aux niveaux national et international, sous la coordination de Rainforest Foundation UK (RFUK).

Buts et objectifs du projet en RDC

L'objectif global du projet est de mettre en place une gestion forestière communautaire réussie, qui réponde aux besoins des communautés locales et assure la promotion de leurs droits, y compris des groupes marginalisés tels que les peuples autochtones et les femmes, et contribue à l’aménagement du territoire selon une approche qui intègre la foresterie communautaire à une planification participative de l’aménagement des terres.

Le projet cherche notamment à construire un consensus multi-acteurs autour d’une gestion forestière communautaire durable et intégrée aux processus relatifs en RDC, tels que l’aménagement du territoire et la réforme foncière, à travers, notamment, le développement et l’adaptation d’une méthodologie. d’aménagement participatif du territoire avec les communautés locales et peuples autochtones.
Dans le territoire de Lukolela, le projet a déjà identifié 6 communautés pilotes de foresterie communautaires dans les secteurs de Mpama et de Lusankani. Le projet a pré-identifié le secteur de Duali (Ingende) dans le but d’y effectuer des activités d’aménagement participatif du territoire avec les communautés locales et peuples autochtones.

RESPONSABILITES DU POSTE :

L'animateur communautaire exercera ses activités dans la perspective générale d'accompagner directement les communautés pendant les exercices d'aménagement participatif du territoire dans les territoires de Lukolela et Ingende en RDC. Il sera placé sous la supervision du Chargé de projet adjoint ou du Chargé de projet et contribuera à la vision, mission et d’autres politiques de GASHE relatives à un accompagnement et un appui permanent des communautés locales et peuples autochtones dans le respect des exigences, des valeurs et des méthodes de travail de GASHE. Il aura les responsabilités suivantes :

TACHES PRINCIPALES

Accompagnement des communautés à l’élaboration de plans d’aménagement des terres participatifs :

Autres taches

* Les animateurs auront aussi à remplir des tâches administratives comme chef d'antenne, chargé de logistique ou caissier de l'antenne, selon les besoins du projet.

* Pour l'une ou l'autre fonction administrative, les animateurs exerceront les taches secondaires suivantes:

PROFIL RECHERCHÉ:

CONDITIONS DE TRAVAIL :

Période d'essai de 3 mois à partir de janvier 2018 et basé dans l’une des antennes de GASHE, probablement à Duali (Territoire de Ingende), avec déplacements fréquents dans les zones de mise en œuvre projet ainsi qu’occasionnellement à Mbandaka.

DUREE DU CONTRAT :

Une année avec trois mois d'essai. Possibilité de renouvellement.

SUPERIEUR HIERARCHIQUE : Chargé de projet adjoint

GASHE est un employeur appliquant les principes d’égalité des chances pour tous. Dans le respect et la promotion de l’égalité des genres, les femmes sont vivement encouragées à déposer leurs candidatures.

POUR POSTULER :

Envoyez un cv (+ copies des diplômes et autres attestations utiles), une copie de la carte de demandeur d'emploi de l'ONEM et une lettre de motivation à adresser au Coordonnateur du GASHE et deux personnes de référence avant le 14 Décembre 2017 à  16H00 à l’une des adresses ci-dessous :

Toute candidature reçue après la date limite de dépôt ne sera pas prise en compte.

Mbandaka
http://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
2017-12-13

Retour à la liste Offre d'emploi
Publiée le 01/12/2017

Animatrice Communautaire

Lieu

Mbandaka ()

Description

Le poste

PROJET FORETS COMMUNAUTAIRES  EN RDC
-----------------------------------------------------------

OFFRE D’EMPLOI

Animatrice Communautaire (planification participative de l’aménagement du territoire) 

1 poste à pourvoir  

Ref : GASHE-ONGD/PFC/PAT/2017/02

-----------------------------------------------------------
Le Groupe d’Action pour Sauver l’Homme et Son Environnement (GASHE) :

Le GASHE est une organisation non gouvernementale de développement de droits congolais qui a son siège à Mbandaka et qui a pour mission d’accompagner les communautés locales et peuples autochtones dans la gestion durable des ressources naturelles en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie.

Le GASHE est la structure Point Focal du Réseau Ressources Naturelles (RRN) pour la Province de l'Equateur, plate-forme nationale de monitoring, plaidoyer et action communautaire, qui a comme vision une gestion rationnelle et durable des ressources naturelles afin d’accroître leur contribution au développement économique, social et culturel des communautés locales et peuples autochtones, tout en préservant les écosystèmes et la biodiversité au profit des générations futures.

Le Programme intégré  Foresterie Communautaire et planification participative de l’aménagement du territoire   :

La loi forestière de la RDC du 29 août 2002 portant Code Forestier en son article 22 dispose qu'une communauté locale peut, à sa demande, obtenir à titre de concession forestière parmi les forêts régulièrement possédées en vertu de la coutume.
Deux mesures d'application ont été prises pour la mise en œuvre de cette disposition à savoir : le Décret n°14/018 du 02 août 2014 fixant les modalités d’attribution des concessions forestières des communautés locales (CFCL) et l'Arrêté n°025/CAB/MIN/ECN-DD/CI/00/RBM/2016 du 09 février 2016 portant dispositions spécifiques relatives à la gestion et à l’exploitation de la concession forestière des communautés locales.
Depuis l’adoption du Décret sur les Forêts Communautaires de 2014, la RDC est en train de finaliser le cadre légal de foresterie communautaire, avec ce qui est perçu comme l’une des législations les plus significatives relatives aux forêts tropicales, impactant environ 40 millions de personnes dépendantes des forêts et permettant d’envisager des modèles ‘pro-pauvres’ et communautaires de gestion des forêts.
En parallèle, la RDC s’est engagée dans plusieurs processus de réformes. Entre autres, la réforme de l’aménagement du territoire, lancée en 2015, a pour but de répondre au  besoin d’élaboration d’une politique nationale et d’une loi-cadre sur l’aménagement du territoire qui devrait spécifier les concepts, les rôles, les institutions et l’approche de l’aménagement du territoire en RDC. En ce sens, l’aménagement du territoire pourrait devenir un outil indispensable à la gestion durable des forêts.

C'est dans ce cadre que le projet intitulé: Approche expérimentale pour réaliser une gestion durable, appropriée et équitable des forêts à travers une gestion communautaire en République démocratique du Congo (« Projet Forêts Communautaires ») est en cours de mise en œuvre en RDC avec le concours de plusieurs partenaires aux niveaux national et international, sous la coordination de Rainforest Foundation UK (RFUK).

Buts et objectifs du projet en RDC

L'objectif global du projet est de mettre en place une gestion forestière communautaire réussie, qui réponde aux besoins des communautés locales et assure la promotion de leurs droits, y compris des groupes marginalisés tels que les peuples autochtones et les femmes, et contribue à l’aménagement du territoire selon une approche qui intègre la foresterie communautaire à une planification participative de l’aménagement des terres.

Le projet cherche notamment à construire un consensus multi-acteurs autour d’une gestion forestière communautaire durable et intégrée aux processus relatifs en RDC, tels que l’aménagement du territoire et la réforme foncière, à travers, notamment, le développement et l’adaptation d’une méthodologie. d’aménagement participatif du territoire avec les communautés locales et peuples autochtones.
Dans le territoire de Lukolela, le projet a déjà identifié 6 communautés pilotes de foresterie communautaires dans les secteurs de Mpama et de Lusankani. Le projet a pré-identifié le secteur de Duali (Ingende) dans le but d’y effectuer des activités d’aménagement participatif du territoire avec les communautés locales et peuples autochtones.

RESPONSABILITES DU POSTE :

L'animateur communautaire exercera ses activités dans la perspective générale d'accompagner directement les communautés pendant les exercices d'aménagement participatif du territoire dans les territoires de Lukolela et Ingende en RDC. Il sera placé sous la supervision du Chargé de projet adjoint ou du Chargé de projet et contribuera à la vision, mission et d’autres politiques de GASHE relatives à un accompagnement et un appui permanent des communautés locales et peuples autochtones dans le respect des exigences, des valeurs et des méthodes de travail de GASHE. Il aura les responsabilités suivantes :

TACHES PRINCIPALES

Accompagnement des communautés à l’élaboration de plans d’aménagement des terres participatifs :

  • Sensibiliser les communautés dans la zone d’intervention sur le processus d’élaboration participative des plans d’aménagement des terres.
  • Animer des discussions au niveau communautaire afin de faciliter le processus d’élaboration participative des plans d’aménagement des terres.
  • Sélectionner et former des membres des communautés qui seront impliqués dans la collecte des données et la sensibilisation au niveau de la communauté.
  • Récolter, gérer et analyser les données et fichiers de données qui seront produit pendant les consultations communautaires et les entretiens au niveau communautaire.
  • Contribuer au développement des méthodes et approches participatives du projet, sur base des leçons apprises sur terrain.
  • Documenter les activités du projet au niveau local, par la collecte et la mise à disposition de toute l’information pertinente au niveau du chef de projet;
  • Assurer le classement et l’archivage des documents de projet (rapports, drafts de cartes, etc.) ;
  • Assurer la visibilité du projet et des partenaires auprès des parties prenantes pertinentes au niveau local ;
  • Rédiger des rapports de mission et des rapports mensuels à l'intention du Chargé du projet et de la coordination du GASHE ;
  • Contribuer à la planification et au suivi-évaluation du projet ;
  • Fournir aux chargé du projet et chargé adjoint du projet les informations utiles et nécessaires pour contribuer à inscrire les stratégies et activités de plaidoyer des communautés dans les plans d’action et les campagnes locaux, provinciaux et nationaux;
  • Renforcer les capacités des communautés locales et peuples autochtones des sites pilotes sur les droits fonciers et droits forestiers.
  • Documenter les informations nécessaires à la production de produits de communication (vidéos, photos, brochures, etc).

Autres taches

* Les animateurs auront aussi à remplir des tâches administratives comme chef d'antenne, chargé de logistique ou caissier de l'antenne, selon les besoins du projet.

* Pour l'une ou l'autre fonction administrative, les animateurs exerceront les taches secondaires suivantes:

    • Collaborer à la planification des activités du projet avec le chargé du projet (tous);
    • Etre responsable de la mise en œuvre des activités au niveau de l’antenne (chef d'antenne)
    • Faciliter les activités, rencontres et travaux des communautés concernées (tous);
    • Assurer le suivi des équipements du projet au niveau de l'antenne (chargé de logistique);
    • Ordonner les dépenses à effectuer au niveau de l'antenne (Chef d'antenne);
    • Représenter le chef du projet et le Coordonnateur de GASHE au niveau du territoire de son ressort (chef d'antenne) ;
    • Gérer de manière responsable les fonds mis à la disposition de l'antenne (caissier ou caissière) ;
    • Rapporter sur la mise en œuvre des activités du projet et le suivi budgétaire de l’antenne au Chef de Projet (chef d'antenne).

PROFIL RECHERCHÉ:

  • Diplôme d’un domaine pertinent (sociologie, anthropologie, agronomie, géographie, développement rural, aménagement du territoire ou autre) ;
  • Expérience de travail avec les communautés locales et autochtones ;
  • Maitrise des techniques d’animation et des méthodes d’approche participative ;
  • Connaissance de la zone forestière congolaise ;
  • Entièrement responsable, capable de s’organiser, de hiérarchiser les objectifs liés au poste et de travailler sous pression ;
  • Très bonnes qualités relationnelles et volonté de développer des relations constructives avec les bénéficiaires du projet et les autres membres du personnel de l’organisation ;
  • Aptitudes pédagogiques ;
  • Maîtrise du français et du lingala;
  • Connaissance des outils informatiques et de gestion (Word, Excel, email)
  • Permis de conduire valide et aptitude à la conduite de motos ;
  • Connaissance souhaitable du milieu des ONG ;
  • Volonté de s’investir dans un poste de terrain auprès des communautés.
  • Etre proactif et capable de prendre des décisions.
  • Etre capable de planifier, coordonner et gérer un budget.

CONDITIONS DE TRAVAIL :

Période d'essai de 3 mois à partir de janvier 2018 et basé dans l’une des antennes de GASHE, probablement à Duali (Territoire de Ingende), avec déplacements fréquents dans les zones de mise en œuvre projet ainsi qu’occasionnellement à Mbandaka.

DUREE DU CONTRAT :

Une année avec trois mois d'essai. Possibilité de renouvellement.

SUPERIEUR HIERARCHIQUE : Chargé de projet adjoint

GASHE est un employeur appliquant les principes d’égalité des chances pour tous. Dans le respect et la promotion de l’égalité des genres, les femmes sont vivement encouragées à déposer leurs candidatures.

POUR POSTULER :

Envoyez un cv (+ copies des diplômes et autres attestations utiles), une copie de la carte de demandeur d'emploi de l'ONEM et une lettre de motivation à adresser au Coordonnateur du GASHE et deux personnes de référence avant le 14 Décembre 2017 à  16H00 à l’une des adresses ci-dessous :

  • recrutemengashefc@gmail.com en indiquant : GASHE-ONGD/PFC/2017/02 et votre nom comme objet de votre email
  • GASHE, 35 AV. du Congo n° 35, Ville de Mbandaka, Province de l’Equateur, RDC

Toute candidature reçue après la date limite de dépôt ne sera pas prise en compte.

Contact

Société :GASHE

Site Internet :

Email :recrutemengashefc@gmail.com

right
EMPLOI SUIVANT : Chargé de projet adjoint
left
EMPLOI Précédent : Consultants/Individuel : Enquête de base sur le genre et la promotion du Leadership Féminin