mediacongo.net - Offre d'emploi - Chargé de projet adjoint

Chargé de projet adjoint

PROJET FORETS COMMUNAUTAIRES  EN RDC
-------------------------------------------------------------------------------

OFFRE D’EMPLOI

Chargé de projet adjoint (volet d’activités de planification participative de l’aménagement du territoire)   

1 poste à pourvoir

Ref : GASHE-ONGD/PFC/PAT/2017/01

-------------------------------------------------------------------------------

Le Groupe d’Action pour Sauver l’Homme et Son Environnement (GASHE) :

Le GASHE est une organisation non gouvernementale de développement de droits congolais qui a son siège à Mbandaka et qui a pour mission d’accompagner les communautés locales et peuples autochtones dans la gestion durable des ressources naturelles en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie.

Le GASHE est la structure Point Focal du Réseau Ressources Naturelles (RRN) pour la Province de l'Equateur, plate-forme nationale de monitoring, plaidoyer et action communautaire qui a comme vision une gestion rationnelle et durable des ressources naturelles de nature à accroître leur contribution au développement économique, social et culturel des communautés locales et peuples autochtones, tout en préservant les écosystèmes et la biodiversité au profit des générations futures.

Le Programme intégré  Foresterie Communautaire et planification participative de l’aménagement du territoire   :
La loi forestière de la RDC du 29 Août 2002 portant Code Forestier en son  article 22 dispose qu'une communauté locale peut, à sa demande, obtenir à titre de concession forestière une partie ou la totalité des forêts protégées parmi les forêts régulièrement possédées en vertu de la coutume.

Deux mesures d'application ont été prises pour la mise en œuvre de cette disposition à savoir : le Décret n°14/018 du 02 Août 2014 fixant les modalités d’attribution des concessions forestières des communautés locales (CFCL) et l'Arrêté n°025/CAB/MIN/ECN-DD/CI/00/RBM/2016 du 09  Février 2016 portant dispositions spécifiques relatives à la gestion et à l’exploitation de la concession forestière des communautés locales.

Depuis l’adoption du Décret sur les Forêts Communautaires de 2014, la RDC est en train de finaliser le cadre légal de foresterie communautaire, avec ce qui est perçu comme l’une des législations les plus significatives relatives aux forêts tropicales dans les années en cours, impactant environ 40 millions de personnes dépendantes des forêts et des dizaines de millions d’hectares potentiellement disponibles pour développer des modèles ‘pro-pauvres’ et communautaires de gestion des forêts.

En parallèle, la RDC s’est engagée dans plusieurs processus de réformes. Entre autres, la réforme de l’aménagement du territoire, lancée en 2015, a pour but de répondre au  besoin d’élaboration d’une politique nationale et d’une loi-cadre sur l’aménagement du territoire qui devrait spécifier les concepts, les rôles, les institutions et l’approche de l’aménagement du territoire en RDC. En ce sens, l’aménagement du territoire pourrait devenir un outils indispensable à la gestion durable des forêts et de gestion des conflits, et permettrait ainsi une définition claire des espaces.

C'est dans ce cadre que le projet intitulé: Approche expérimentale pour réaliser une gestion durable, appropriée et équitable des forets à travers une gestion communautaire en République démocratique du Congo (« Projet Forêts Communautaires »)  est en cours de mise en œuvre en RDC avec le concours de plusieurs partenaires aux niveaux national et international, sous la coordination de Rainforest Foundation UK (RFUK).

Buts et objectifs du projet en RDC

L'objectif global du projet est de mettre en place une gestion forestière communautaire réussie, qui réponde aux besoins des communautés locales et assure la promotion de leurs droits, y compris des groupes marginalisés tels que les peuples autochtones et les femmes, et contribue à l’aménagement du territoire selon une approche qui intègre la foresterie communautaire à une planification participative de l’aménagement des terres.

Le projet cherche notamment à construire un consensus multi-acteurs autour d’une gestion forestière communautaire durable et intégrée aux processus relatifs en RDC, tels que l’aménagement du territoire et la réforme foncière, à travers, notamment, le développement et l’adaptation d’une méthodologie d’aménagement participatif du territoire avec les communautés locales et peuples autochtones.

Dans le territoire de Lukolela, le projet a déjà identifié 6 communautés pilotes de foresterie communautaires dans les secteurs de Mpama et de Lusankani. Le projet a pré-identifié les secteurs de Lusankani (Lukolela) et de Duali (Ingende) dans le but d’y effectuer des activités d’aménagement participatif du territoire avec les communautés locales et peuples autochtones.

RESPONSABILITES DU  POSTE :

Le chargé de projet adjoint exercera ses activités dans la perspective générale de la réalisation des objectifs présentés ci-dessus.  Il sera placé sous la supervision du Chargé du projet du projet FC RDC dans le respect de la vision, mission et d’autres politiques de GASHE relatives à un accompagnement et un appui efficients des communautés locales et peuples autochtones dans le respect des exigences de GASHE et du partenaire RFUK. Il aura les responsabilités suivantes :

TÂCHES PRINCIPALES :

Représentation du projet

Général

PROFIL RECHERCHÉ:

CONDITIONS DE TRAVAIL :

Trois mois d'essai avec déplacements fréquents de plusieurs jours (21 jours au minimum par trimestre) dans les zones de mise en œuvre projet : Territoires de LUKOLELA, et/ou Territoire d’INGENDE, Secteur de DUALI, dans la Province de l’Equateur.

DUREE DU CONTRAT :

Une année avec trois mois  d'essai. Possibilité de renouvellement.

GESTION HIERARCHIQUE : Chargé du Projet Foresterie Communautaire de GASHE. La personne recrutée va gérer une équipe de terrain (3 personnes) avec la possibilité d’agrandir l’équipe à moyen ou long terme ;

INTERACTIONS: administration, communautés, animateurs et techniciens SIG du projet foresterie communautaire et aménagement du territoire, coordination RFUK, chargé du projet, chargé  de plaidoyer et juriste RRN, consultants et partenaires divers.

GASHE est un employeur appliquant les principes d’égalité des chances pour tous. Dans le respect et la promotion de l’égalité des genres, les femmes sont vivement encourager à déposer leurs candidatures.

POUR POSTULER :

Envoyez un cv (+ copies des diplômes et autres attestations utiles), une lettre de motivation à adresser au Coordonnateur  du GASHE et deux personnes de référence avant le 14/12/2017 à 16H00 à l’une des adresses ci-dessous :

 

Toute candidature reçue après la date limite de dépôt ne sera pas prise en compte.

Mbandaka
http://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
2017-12-13

Retour à la liste Offre d'emploi
Publiée le 01/12/2017

Chargé de projet adjoint

Lieu

Mbandaka ()

Description

Le poste

PROJET FORETS COMMUNAUTAIRES  EN RDC
-------------------------------------------------------------------------------

OFFRE D’EMPLOI

Chargé de projet adjoint (volet d’activités de planification participative de l’aménagement du territoire)   

1 poste à pourvoir

Ref : GASHE-ONGD/PFC/PAT/2017/01

-------------------------------------------------------------------------------

Le Groupe d’Action pour Sauver l’Homme et Son Environnement (GASHE) :

Le GASHE est une organisation non gouvernementale de développement de droits congolais qui a son siège à Mbandaka et qui a pour mission d’accompagner les communautés locales et peuples autochtones dans la gestion durable des ressources naturelles en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie.

Le GASHE est la structure Point Focal du Réseau Ressources Naturelles (RRN) pour la Province de l'Equateur, plate-forme nationale de monitoring, plaidoyer et action communautaire qui a comme vision une gestion rationnelle et durable des ressources naturelles de nature à accroître leur contribution au développement économique, social et culturel des communautés locales et peuples autochtones, tout en préservant les écosystèmes et la biodiversité au profit des générations futures.

Le Programme intégré  Foresterie Communautaire et planification participative de l’aménagement du territoire   :
La loi forestière de la RDC du 29 Août 2002 portant Code Forestier en son  article 22 dispose qu'une communauté locale peut, à sa demande, obtenir à titre de concession forestière une partie ou la totalité des forêts protégées parmi les forêts régulièrement possédées en vertu de la coutume.

Deux mesures d'application ont été prises pour la mise en œuvre de cette disposition à savoir : le Décret n°14/018 du 02 Août 2014 fixant les modalités d’attribution des concessions forestières des communautés locales (CFCL) et l'Arrêté n°025/CAB/MIN/ECN-DD/CI/00/RBM/2016 du 09  Février 2016 portant dispositions spécifiques relatives à la gestion et à l’exploitation de la concession forestière des communautés locales.

Depuis l’adoption du Décret sur les Forêts Communautaires de 2014, la RDC est en train de finaliser le cadre légal de foresterie communautaire, avec ce qui est perçu comme l’une des législations les plus significatives relatives aux forêts tropicales dans les années en cours, impactant environ 40 millions de personnes dépendantes des forêts et des dizaines de millions d’hectares potentiellement disponibles pour développer des modèles ‘pro-pauvres’ et communautaires de gestion des forêts.

En parallèle, la RDC s’est engagée dans plusieurs processus de réformes. Entre autres, la réforme de l’aménagement du territoire, lancée en 2015, a pour but de répondre au  besoin d’élaboration d’une politique nationale et d’une loi-cadre sur l’aménagement du territoire qui devrait spécifier les concepts, les rôles, les institutions et l’approche de l’aménagement du territoire en RDC. En ce sens, l’aménagement du territoire pourrait devenir un outils indispensable à la gestion durable des forêts et de gestion des conflits, et permettrait ainsi une définition claire des espaces.

C'est dans ce cadre que le projet intitulé: Approche expérimentale pour réaliser une gestion durable, appropriée et équitable des forets à travers une gestion communautaire en République démocratique du Congo (« Projet Forêts Communautaires »)  est en cours de mise en œuvre en RDC avec le concours de plusieurs partenaires aux niveaux national et international, sous la coordination de Rainforest Foundation UK (RFUK).

Buts et objectifs du projet en RDC

L'objectif global du projet est de mettre en place une gestion forestière communautaire réussie, qui réponde aux besoins des communautés locales et assure la promotion de leurs droits, y compris des groupes marginalisés tels que les peuples autochtones et les femmes, et contribue à l’aménagement du territoire selon une approche qui intègre la foresterie communautaire à une planification participative de l’aménagement des terres.

Le projet cherche notamment à construire un consensus multi-acteurs autour d’une gestion forestière communautaire durable et intégrée aux processus relatifs en RDC, tels que l’aménagement du territoire et la réforme foncière, à travers, notamment, le développement et l’adaptation d’une méthodologie d’aménagement participatif du territoire avec les communautés locales et peuples autochtones.

Dans le territoire de Lukolela, le projet a déjà identifié 6 communautés pilotes de foresterie communautaires dans les secteurs de Mpama et de Lusankani. Le projet a pré-identifié les secteurs de Lusankani (Lukolela) et de Duali (Ingende) dans le but d’y effectuer des activités d’aménagement participatif du territoire avec les communautés locales et peuples autochtones.

RESPONSABILITES DU  POSTE :

Le chargé de projet adjoint exercera ses activités dans la perspective générale de la réalisation des objectifs présentés ci-dessus.  Il sera placé sous la supervision du Chargé du projet du projet FC RDC dans le respect de la vision, mission et d’autres politiques de GASHE relatives à un accompagnement et un appui efficients des communautés locales et peuples autochtones dans le respect des exigences de GASHE et du partenaire RFUK. Il aura les responsabilités suivantes :

  • Gestion du volet planification participative de l’aménagement du territoire du projet en Équateur dont la planification, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des objectifs, des activités, des résultats et du budget fixés avec le partenaire RFUK en collaboration avec le Chargé de Projet/Coordonnateur de GASHE;
  • En lien avec la Coordination, assurer la liaison avec les administrations concernées par la l'aménagement du territoire, et leur implication dans le processus ;
  • Veiller à la bonne exécution des activités du volet planification participative de l’aménagement du territoire sur le terrain par un suivi permanent des activités de  l’équipe de terrain (3 animateurs communautaires et 1 technicien SIG) et l’identification des besoins en formation pour l’équipe du projet ainsi que pour les communautés ;
  • Superviser et contribuer à la documentation, au rapportage, au suivi et à l’évaluation du projet auprès de RFUK ;
  • Préparer les rapports techniques (objectifs, activités et résultats) et financiers du projet conformément aux procédures établies avec RFUK.

TÂCHES PRINCIPALES :

  • Encadrement des animateurs de terrain qui accompagneront les communautés dans l’élaboration et l’implémentation d’activités répondant aux objectifs du projet.
  • Contribuer à la définition d’une stratégie de plaidoyer basée sur les activités du programme qui visera à orienter les processus de réformes dans le domaine foncier et de l'aménagement du territoire en mettant en avant (1) le rôle positif que les communautés jouent ou peuvent jouer dans les pratiques en matière de protection de la forêt, (2) le potentiel des forêts des communautés locales pour le développement durable de ces dernières, et (3) la méthodologie utilisée par le projet pour faire un plan d’aménagement des terres d’une zone prédéfinie.
  • Planifier l’utilisation des ressources matérielles, financières et humaines pour la mise en œuvre des activités du projet et faire rapport au Chargé de Projet/Coordonnateur ;
  • Assurer la mise en œuvre efficace et le suivi des activités sur le terrain via des missions trimestrielles de suivi sur terrain ;
  • Assurer la mise en place d’un système de communication efficace avec les autres acteurs du projet à tous les niveaux en collaboration avec la Coordination ;
  • Assurer le suivi des équipements du projet (dont l’utilisation des équipements en suivant les procédures prescrites ainsi que la mise à jour systématique et régulière de l’inventaire) ;
  • Requérir toutes les dépenses budgétisées du projet auprès de la Chargé du projet.

Représentation du projet

  • Élaborer des plans de travail conjoints et tenir des réunions périodiques de revue avec les communautés et l’équipe de terrain en collaboration avec le Chargé de Projet/Coordonnateur;
  • Accompagner les communautés dans l’élaboration des plans d'utilisation des terres visant à une meilleure reconnaissance et sécurisation de leur espace et ressources de leur milieu de vie traditionnelle en collaboration avec le Chargé de Projet/Coordonnateur;
  • Représentation du projet auprès des autorités locales, les services spécialisés de l’État (Ministère de l’Environnement et autres départements ministériels et institutions provinciales pertinentes), ainsi que les organisations de la société civile impliquées, le secteur privé et les représentants des communautés forestières locales et autochtones afin que les objectifs du projet soient bien compris et soutenus, autant que nécessaire, sous la supervision du CP;
  • Assurer la synergie entre le projet, les partenaires et les autres acteurs de son rayon d’action ;
  • Entreprendre les actions de plaidoyer nécessaires auprès des autorités et des institutions locales et provinciales pertinentes, soutenant les objectifs du projet,

Général

  • Informer la coordination GASHE et RFUK de l’avancée du programme et de toute information utile concernant le programme en collaboration avec le Chargé de Projet/Coordonnateur;
  • Collecter toutes les informations et documents nécessaires à la mise en œuvre des activités ;
  • Elaborer des rapports après chaque descente sur le terrain et autres activités ;
  • Assurer la justification des dépenses auprès du comptable et contribuer au rapport financier du projet ;
  • Assurer la visibilité et la redevabilité du projet et de ses partenaires auprès des parties prenantes locales, en particulier les communautés et les administrations concernées.
  • Exécuter toute autre tâche utile à la bonne marche des activités et à l’atteinte des objectifs du projet.

PROFIL RECHERCHÉ:

  • Diplômé(e) d’une formation supérieure pertinente (Licence en foresterie, sociologie, développement, agronomie, environnement, développement rural, économie, géographie, aménagement du territoire) ;
  • Compétences avérées dans la gestion de projet, de budget et écriture de rapports techniques et financiers ;
  • Compétences avérées dans la gestion d’équipe et en ressources humaines ;
  • Compétences avérées en documentation de projet (études, documents audiovisuels, etc) ;
  • Maitrise des outils de gestion financière et du cycle de projet (cadre logique etc.) ;
  • Maitrise des outils informatiques ;
  • Maitrise des enjeux sur l'exploitation forestière, les ressources naturelles, les changements climatiques, la défense de l’environnement et les droits fonciers des communautés ;
  • Trois ans minimum d’expérience de travail avec les communautés locales et autochtones dans un rôle similaire ;
  • Connaissance de la zone forestière congolaise et des enjeux liés à la gouvernance forestière ;
  • Connaissance des enjeux de l'Aménagement du territoire en RDC ;
  • Entièrement responsable, capable de s’organiser, de hiérarchiser les objectifs liés au poste et de travailler sous pression ;
  • Très bonnes qualités relationnelles et volonté de développer des relations constructives avec les bénéficiaires du projet, les acteurs étatiques et les autres membres du personnel de l’organisation et de son partenaire RFUK;
  • Aptitudes pédagogiques avérées ;
  • Maitrise du français et du lingala;
  • Bonnes capacités d’analyse et de rédaction ;
  • Maitrise des outils informatiques (Word, Excel, email) ;
  • Permis de conduire valide et aptitude à la conduite des motos ;
  • Connaissance souhaitable du milieu des ONG.
  • Etre proactif et être capable de prendre des décisions.

CONDITIONS DE TRAVAIL :

Trois mois d'essai avec déplacements fréquents de plusieurs jours (21 jours au minimum par trimestre) dans les zones de mise en œuvre projet : Territoires de LUKOLELA, et/ou Territoire d’INGENDE, Secteur de DUALI, dans la Province de l’Equateur.

DUREE DU CONTRAT :

Une année avec trois mois  d'essai. Possibilité de renouvellement.

GESTION HIERARCHIQUE : Chargé du Projet Foresterie Communautaire de GASHE. La personne recrutée va gérer une équipe de terrain (3 personnes) avec la possibilité d’agrandir l’équipe à moyen ou long terme ;

INTERACTIONS: administration, communautés, animateurs et techniciens SIG du projet foresterie communautaire et aménagement du territoire, coordination RFUK, chargé du projet, chargé  de plaidoyer et juriste RRN, consultants et partenaires divers.

GASHE est un employeur appliquant les principes d’égalité des chances pour tous. Dans le respect et la promotion de l’égalité des genres, les femmes sont vivement encourager à déposer leurs candidatures.

POUR POSTULER :

Envoyez un cv (+ copies des diplômes et autres attestations utiles), une lettre de motivation à adresser au Coordonnateur  du GASHE et deux personnes de référence avant le 14/12/2017 à 16H00 à l’une des adresses ci-dessous :

  • recrutemengashefc@gmail.com en indiquant : GASHE-ONGD/PFC/2017/01 et votre nom comme objet de votre email
  • GASHE, 35 AV. du Congo n° 35, Ville de Mbandaka, Province de l’Equateur, RDC

 

Toute candidature reçue après la date limite de dépôt ne sera pas prise en compte.

Contact

Société :GASHE

Site Internet :

Email :recrutemengashefc@gmail.com

right
EMPLOI SUIVANT : Technicien SIG de terrain
left
EMPLOI Précédent : Animatrice Communautaire