mediacongo.net - Actualités - RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire? 
Retour Société

RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?

RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire? 2016-01-13
Provinces / Afrique /
http://lbduufi.preview.infomaniak.com/dpics/filesmanager/actualite/2016/mwemero_egide_16_001.jpg Kinshasa-

Egide Mwéméro

La semaine dernière, on le disait sur le point d'être renvoyé dans son pays. Mais le technicien burundais Egide Mwéméro, de la Radio publique africaine, est toujours détenu à Kinshasa, en République démocratique du Congo, par les services de sécurité de l'Etat. Alors qu'il était venu au Congo pour réparer les installations d'une radio partenaire, Le Messager du peuple, qui émettait un programme de la RPA, y compris au Burundi voisin, malgré l'interdiction des autorités burundaises, il avait été arrêté le 13 octobre dernier. Il fait aujourd'hui partie d'un groupe d'une trentaine de prisonniers accusés de vouloir déstabiliser le Burundi depuis le Congo voisin et qui, promet-on à Kinshasa, seront bientôt présentés devant la justice militaire de RDC.

Egide Mwéméro dit avoir passé moins d'une heure dans les locaux de la radio Le Messager du peuple, avant d'être interpellé. « Le directeur Bob Rugurika m'avait demandé de venir réparer leur émetteur qui avait un problème, j'étais responsable technique à la RPA », explique-t-il, ajoutant que personne ne lui avait expliqué pourquoi il avait été arrêté. « Dites simplement à ma femme que je tiens le coup », précise-t-il, visiblement ému et fatigué. « Je suis innocent et je demande ma libération », conclut le technicien.

D'autres confirment la version des services de sécurité congolais et ne cachent pas leur volonté d'avoir voulu déstabiliser le régime de Bujumbura. C'est le cas d'Emmanuel Manariyo, qui se présente comme le chef de la rébellion Union des patriotes pour la révolution - Forces révolutionnaires, qui serait basée dans la forêt de Kibira. Il dément en revanche avoir eu des velléités de recruter dans le camp de Baraka lorsqu'il a été arrêté le 20 novembre au Congo.

L'opposant burundais Jean Minani était présenté par Kinshasa comme l'un des fondateurs de cette rébellion. « On n'a pas de relation, j'avais créé un mouvement politique avec Jérémie Minani avant d'entrer en rébellion, il y a un Daniel Minani parmi nos membres, mais Jean Minani, non », assure-t-il. D'autres encore reconnaissent avoir été recrutés dans les camps de réfugiés au Rwanda, avoir reçu une formation militaire et une fausse carte d'électeur congolaise, pour pouvoir s'infiltrer au Congo. Mais ils disent ne rien savoir de ceux qui dirigent leur rébellion.


RFI
4489 suivent la conversation
7 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
laura - 20.07.2017 10:19

Bonjour, vous pouvez rejoindre nos agences 1001 Intérim'air au canada Le service personnel d’Hydro Québec International Vous pouvez vous rendre sur notre mail pour consulter nos offres et déposer votre CV. bonne chance!! Voici l’e-mail du représentant pour plus de détail et faire parvenir votre demande d’admission : hydroquebecgroup@gmail.com

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
combojeanluc - 18.06.2017 05:38

Plus de besoins de banque, avant d'avoir un crédit sécuriser. dossier simple a remplir , pas de frais d'envoi !!!!! je vous le garantir, j'ai reçu mon crédit auprès de ce monsieur qui m'a été conseiller par une amie de service. vraiment très rapide je suis vraiment très contente de COMBO JEAN LUC et je l'ai recommandé à plusieurs personnes. merci beaucoup à lui et surtout au personne que j'ai eu au téléphone vraiment agréable et sympathique. grâce à lui j'ai pu réaliser un de mes rêves et acheter la voiture que je désirais vraiment . merci mille fois. Vous avez besoin d'un financement pour votre maison, pour vos Affaires, pour achat de voiture, pour l'achat de...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI - 02.12.2016 14:16

Mon frère? les voisins sont aussi des frères Eternels y à part le politique qui veut nous diviser. Que DIEU AIDE CE JOURNALISTE.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA MOYIBI - 11.07.2016 12:15

PAuvre RD Congo, nous voulons sauver Kurunziza maintenant, alors que nous avons nos propres problems à régler!! Laissez ces personnes essayer d'améliorer le sort de leurs compatriots qui subissent la repression des autorités actuelles. Ne les renvoyez pas au Burundi ou une mort quasi-certaine les attend. Vous serez comptable de vos actes car ni le people burundais ni le people congolais ne vous pardonnera de les avoir envoyé à une mort certaine. Honte à vous et que vive le Burindi libre débarassé de ce felon de president!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Burundi: L'opposition dit non à la révision de la constitution

Afrique ..,

Des policiers chrétiens africains exhortés à « travailler en synergie » pour préserver...

Afrique ..,

Burundi: le gouvernement ne collaborera "jamais" avec la CPI

Afrique .., Bujumbura, Burundi

La CPI autorise l'ouverture d'une enquête au Burundi pour crimes contre l'humanité

Afrique .., Bujumbura, Burundi