mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : la police disperse une manifestation des étudiants de l’UPN

Retour Société

Kinshasa : la police disperse une manifestation des étudiants de l’UPN

Kinshasa : la police disperse une manifestation des étudiants de l’UPN 2018-05-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/14-20/upn_kinshasa_18_0124.jpg -

Les éléments de la police ont dispersé mercredi 16 mai à coup des gaz lacrymogènes une manifestation que les étudiants de l’Université pédagogique nationale (UPN) avaient organisée au sein de leur campus universitaire. Ces étudiants, la plupart des finalistes de graduat et de licence, protestaient contre le paiement de frais supplémentaires de 50USD exigés par les autorités académiques, en plus de 150 USD requis, pour le retrait de leurs diplômes.

Ils manifestaient également contre l’échéance fixée par les autorités académiques pour le paiement de ces frais, ont indiqué des témoins joints par Radio Okapi.

D’après ces sources, des policiers alertés pour rétablir l’ordre dans le campus ont fait usage des gaz lacrymogènes, poussant les étudiants de 1er et 2e graduat, qui suivaient des cours, à fuir le site universitaire.

D’après des sources locales, les forces de l’ordre ont poursuivi les manifestants jusqu’en dehors du campus.

La plupart des commerces situés devant l’UPN ont dû fermer à cause des troubles. ​


radio okapi/ MCN
686 suivent la conversation
2 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Le sage - 17.05.2018 09:29

Les forces du désordre kanambistes ne sont capables que de deux choses: disperser les manifestations pacifiques et prendre la poudre d'escampette sur le champ de bataille. Nous les attendons sur ce dernier s'ils n'organisent pas les élections, comme ça ils feront ce qu'ils savent très bien faire et dire: monguna aza makasi trop.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mbunza mabe - 17.05.2018 08:22

au congo le droit de manifeste n'existe pas pourquoi; il craint d’être renverse par un coup d’État donc ce la dictature total.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : Pas de transport en commun ce matin

Provinces ..,

Le maintien du tarif de transport en commun à 500FC/ le trajet salué à Kinshasa

Société ..,

Kinshasa : la hausse de prix de transport au centre des conflits entre chauffeurs et passagers

Provinces ..,

Kinshasa : le député Itoka défend la consommation de l'alcool "Agene"

Provinces ..,