mediacongo.net - Actualités - Les taxis "Ketch" interdits de circuler à Kinshasa

Retour Société

Les taxis "Ketch" interdits de circuler à Kinshasa

Les taxis "Ketch" interdits de circuler à Kinshasa 2018-05-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/14-20/mwanamputu_pierrot_pnc_640_350_1.jpg -

La police congolaise a annoncé l'interdiction de circuler pour les voitures Toyota-IST affectées au transport en commun à Kinshasa, mégapole de 12 millions d'habitants, aux difficultés immenses de transports.


La police va procéder à "l'interdiction de circulation, à dater du mercredi 16 mai 2018, des véhicules communément appelés "Ketch" affectés au transport en commun, a déclaré le porte-parole de la police, le colonel Pierrot-Rombaut Mwanamputu, lors d'une conférence de presse.

Les petites voitures Toyota-IST utilisées comme taxi ont envahi le secteur de transport en commun à Kinshasa depuis le début de la décennie 2010.

 

Cette décision est motivée par "la recrudescence de la criminalité" constatée depuis un temps à Kinshasa où des cas de "rapt ou enlèvement des citoyens" au moyen des véhicules de cette marque, affirme la police.

Par ailleurs, des véhicules "sans plaque d'immatriculation, avec plaque voilée, avec plaque non conforme ou à vitres fumées ou teintées" affectés au transport en commun sont également interdits de circuler, selon la police.

Les propriétaires de ces véhicules "qui seront saisis et jetés à la fourrière, paieront une forte amende", a prévenu le colonel Mwanamputu.

"Nous craignons que cette opération ne se transforme en tracasserie policière comme on a l'habitude de le voir dans ce pays", a réagi auprès de l'AFP Georges Kapiamba, président de l'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ, une organisation de défense des droits de l'Homme).

Le problème de transport en commun est crucial à Kinshasa, mégapole disposant de deux compagnies publiques de transport en commun dotées de moins de 500 de bus en bon état.

Le prix de la course en taxi et taxi-bus en commun est passé de 500 à 700 francs congolais (0,30 à 0,43 dollar) depuis le début du mois, donnant lieu aux manifestations d'étudiants qui réclament sa révision à la baisse, réprimées par les forces de l'ordre.


VOA / MCN via mediacongo.net
4676 suivent la conversation
28 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mutwale - 16.05.2018 13:59

Les voitures à vitres fumées et sans plaques sont celles qui appartiennent aux autorités de ce pays (ministres, généraux, colonels, etc !!!!Pourquoi s'en prendre aux paisibles citoyens qui se débrouillent dans le transport pour gagner leur vie!!! Ceux qui raflent les gens ce sont les agents de sécurité (ANR, GLM, Garde Présidentielle , Police, etc)!!!!! Pierrot Mwanamputu sait ça mais fait semblant...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 16.05.2018 13:56

Fausse information cher éditeur de MadiaCongo, ce n'est interdiction mais plutôt ENLEVER LA TEINTE NOIRES SUR LES VITRES. On ne peut pas interdire les Ketchs car le gouvernement a zero Taxi en circulation au profit de la pauvre population.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Neutre - 16.05.2018 13:26

Nous ne pouvons plus circuler que les vitres fermées sur certains axes, à cause des voyous qui arrachent les biens des passagers des véhicules. Le Colonel ne le sait-il pas ? Qu'attend-il pour agir, que ces malfrats tuent ?? Si on interdit ou contrôle les "ketchs", ces bandits vont se rabattre sur d'autres véhicules. Que la police fasse son boulot comme il faut, de protéger les gens et leurs biens. Qu'elle trouve d'autres stratégies que de faire souffrir encore cette pauvre population, aux heures de pointe, avec toutes les difficultés qu'on a de pouvoir regagner nos domiciles en fin de journée !!!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Neutre - 16.05.2018 13:18

Encore une de plus, de décisions fracassantes, improductives, pour amuser la galerie et donner aux policiers et leurs complices l'occasion de se faire les poches pour nourrir leur progéniture. Où en est-on avec les Koulounas, qui devraient être traqués par des opérations chirurgicales, avec l'assistance des chefs des quartiers. Ces koulounas continuent à opérer sans aucune crainte, de jour comme de nuit. Où en est-on avec le tapage diurne et nocturne ? Les véhicules circulant sans plaques d'immatriculation, ou à plaques couvertes, combien en a-t-on arrêtés depuis la dernière interdictions ? Les malfrats extorquent des téléphones et autres biens, sacs, etc. des paisibles...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
espoir - 16.05.2018 13:15

La Police nationale congolaise (PNC) traque à partir de ce mercredi 16 mai, les voitures communément appelées « Ketch » et tout autre véhicule sans plaque d’immatriculation, avec plaque voilée ou non conforme et à vitres fumées. Cette décision a été annoncé mardi par le porte-parole de la PNC, le colonel Mwanamputu, au cours d’une conférence de presse organisée à Kinshasa. Ce la bonne information Gestionnaire

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Omega - 16.05.2018 13:12

medias congo eza pona ba voiture oyo eza vitres fumee na ba plaques ya lokuta

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
espoir - 16.05.2018 13:06

CAMERA DE SURVEILLANCE EZA NA TINA NINI

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
espoir - 16.05.2018 13:03

une autre question de savoir qui sont ceux qui favorise cette criminalité et bien sur se son des homme en uniforme pour cause mal payer sous payer et les enfant militaire qui prenne des arme Camps pour rançonner les paisible citoyen.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
espoir - 16.05.2018 12:59

Nous avons vue de camera de surveillance a quoi ça sert, quelquiun qui a investit presque toute ce Economie ou il a eu un prêt bancaire comment il va s'en sortir

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 16.05.2018 11:39

Past DSK - 16.05.2018 11:26, les policiers sont des bandits No1, kanambe arme soit disant " MILLICES " avec des fleches et AK47 dans le grand KATANGA, comment vous allez traquer kanambe encore ????? Laisse cette blague mon frère ex Past.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JB007 - 16.05.2018 11:38

Quelle folie !!! Il n y a déjà pas assez de taxis! Et comment allez-vous indemniser ceux qui ont investi dans le transport?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 16.05.2018 11:26

Mr le Journaliste, il faut bien rapporter l'information. On n'a pas interdit la circulation des voiture-taxi "Ketch" mais de celles qui ont des vitres teintés!!!! c'est différent de ce que tu écris dans ton article où il y a du méli-mélo. Vous aussi ACAJ, vous exagéré! Lorsqu'on emporte les gens, vous criez Droit de l'Homme et à la non protection des civiles. Lorsqu'on prend des mesures de sécurité, vous évoquez la tracasserie. Comment peut-on traquer ces voyous des mercenaires si on n'use pas d'une certaine rigueur que vs appelez tracasserie???? Vs désirez une chose et son contraire!!!!!

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TROP C'EST TROP - 16.05.2018 10:38

Une mesure bidon, inefficace, impopulaire et irréfléchie. Elle va contribuer à augmenter les difficultés de transport du pauvre peuple.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SAUVONS LE CONGO - 16.05.2018 09:57

MES CHERS AMIS, EST CE QUE C'EST VRAIMENT UNE SOLUTION QUE LA POPULATION ATTENDS.??? LE PAYS EST TRÈS MAL GÉRÉ PAR DES INCOMPÉTENTS

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 16.05.2018 09:55

En tout cas, cette mediocrite a atteint son sommet. Quand on a failli a sa mission on fait retomber la faute sur l'autre. Ayez quand meme pitie de la population. Vous avez decidement pris la decision de ruiner la vie de tout un peuple. Qu'est ce que nous peuple congolais vous avons fait pour nous punir ainsi. Quelle est votre altrnative Mr le mediocre et un gouvernement responsable amenerait ses propres voitures non fumees et chercherait des moyens pour bien proteger la population, mais vous les mediocres vous ne faites qu'empirer les choses. Degagez, mediocres! Accepter qu'on a echoue fait partie aussi de la resussite, cela te permet de reconsiderer les choses. La folie est de repeter...

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Avenir du congo - 16.05.2018 09:51

Nous sommes dans quel pays? j'achete mon vehicule aujourd'hui à 4000$, je paie toutes les taxes et impôts pour ce véhicule, et demain un soit disant général m'interdit de circuler avec ce véhicue, et ses chefs (Premier ministre, ministres, président) le laissent faire. Pauvre de nous.Nous sommes dirigés comment???

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote B. - 16.05.2018 09:44

Mais la criminalité porte à porte à Kin et dans d'autres pays, est-ce au moyen de la voiture KETCH ? Vraiment la fin du Monde commence par la RDC

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 16.05.2018 09:15

C'est la porcherie, il y a tout, les excrements des porcs, leurs nouriture, la boue, les vers de terre, TOUT MELANGER, Et l'odeur qui sort est agreable aux porcs. JADIS KIN LA BELLE. Kiekiekiekiekiekiekie 5 chantiers

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 16.05.2018 09:02

Confusion sur confusion dans ce club des médiocres. c'est à toi de l’interdit ou la décision doit venir de l'Assemblée nationale par exemple ou du gouvernement?

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 16.05.2018 08:51

Une mesure sans fondement si on connait Kinshasa. Ces voitures peuvent constituer 50% des vehicules taxi dans la ville. Et le probleme de transport est toujours sans solution, malgre l'apport de TRANSCO. la PNC prend cette decision, quelle est la solution alternative pour laisser vivre la ville ? Oh non, la solution, c'est que les agents de securite ne soient pas corrompus comme ils sont maintenant. Le reste c'est manquer de realisme.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JMB - 16.05.2018 08:44

Mr le porte parole, pouvez-vous brandir l'acte par lequel cette interdiction a été faite pour qu'on vérifie si l'auteur en a le pouvoir au regard de nos lois? Ce n'est pas n'importe qui qui peut se lever un matin et prendre une décision pareille au mépris des règles établies.

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts - 16.05.2018 08:41

Des mediocres avec des decisions sans impacte. Nous allons sortir avec nos voitures fumées et nous rentreront sans probleme. La police de 500FC....Toute mediocre comme lui-meme Mwana Mputu...Ou est le dossier Moise Katumbi et Kabund qui tu a declaré avoir bruler une station d'essence et l'autre pour faire un coup d'Etatd'Ituri? Menteur de colopnnel au solde de Kabila

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE - 16.05.2018 08:30

Mr de la police, tu peux nous dire de quoi faire de ces voitures après leur interdiction? Ne faites pas de choses par sentiment soyons sage par moment. Vous avez raté votre mission de sécuriser la population il faut démissionner que de créer les idioties inutiles.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 16.05.2018 08:28

La jungle du taximan-kadogo Tanzano-Rwandais. Jamais en RDC ou ZAIRE on a vecu une telle betise d'insecurite'. A L'SHI c'est terrible, les policiers sont devenu des bandits numero un. Cette mediocrite' au pouvoir nous dirige tout droit en enfer, et Shadary a le courage de parler des betises A la population.

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
judas_jordan - 16.05.2018 08:18

ces véhicules ne posent aucun problème de sécurité comme le prétend ce chef de la police. on a juste des autorités incapables d'assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens. vous devriez démissionner au lieu de prendre des décisions impopulaires qui affectent encore plus la situation déjà précaire du transport en commun.

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JMB - 16.05.2018 01:23

Nul n'est tenu d'obtempérer à un ordre manifestement illégal. C'est la constitution qui le dit. La police n'a pas de pouvoir réglementaire ne fixer des amendes. J'encourage les personnes qui seront victimes de cette hérésie de faire valoir leurs droits contre son auteur.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christian KLJ - 16.05.2018 00:22

Pitie pour mon pays,interdissez alors la circulation de toute les voitures...C'est une violation de la lois. Vous voulais punir la poplilation tout entire a cause de moins 1% de vehicle ketch criminel?

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 15.05.2018 23:08

Stratégie de la Médiocrité incapable d'assurer la sécurité à la population RDCongolaise mais elle se préoccupe de réprimer toute contestation contre ce régime sanguinaire de KANAMBE Hypolitte

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : Pas de transport en commun ce matin

Provinces ..,

Kinshasa : la grève des taximen fait grimper la course des taxis-motos

Provinces ..,

Kinshasa : la hausse de prix de transport au centre des conflits entre chauffeurs et passagers

Provinces ..,

Transport multimodal :une mission d’appui de la Banque mondiale en RDC

Economie ..,