mediacongo.net - Actualités - France : A 17 ans, Hugo Sbai est le plus jeune docteur de l'université de Lille

Retour Insolite

France : A 17 ans, Hugo Sbai est le plus jeune docteur de l'université de Lille

France : A 17 ans, Hugo Sbai est le plus jeune docteur de l'université de Lille 2018-05-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/07-13/17-ans-hugo.jpg -

Le parcours estudiantin de ce jeune homme a de quoi donner le vertige

Avant même sa majorité, le jeune homme a décroché, en un an, un doctorat en informatique à l’université de Lille…

« La valeur n’attend point le nombre des années. » Cette phrase de Rodrigue, dans Le Cid, Pierre Corneille aurait très bien pu l’écrire pour Hugo. Le parcours estudiantin de ce jeune homme a de quoi donner le vertige. Sa dernière victime en date est l’ université de Lille, où il a décroché un doctorat avant même de pouvoir passer le permis de conduire. Portrait.

Hugo Sbai n’est pas Lillois. Il est né dans la région parisienne le 12 mai 2000 de parents informaticiens. Néanmoins, sa jeune majorité cache un parcours scolaire incroyable. « J’ai eu mon bac scientifique à 12 ans. Bien sûr, j’étais le plus jeune de ma classe », plaisante-t-il. Pour en arriver là, Hugo a « sauté » six classes, passant notamment directement de la sixième, au collège, à la seconde, au lycée.

Deux masters pour le prix d’un

Après le bac, Hugo est allé pendant quatre ans à l’Ecole polytechnique de Lausanne, en Suisse. « J’ai préparé un master en informatique générale, mais j’ai aussi passé un master de droit à la Sorbonne en même temps », précise-t-il, ajoutant que « c’est très utile dans la vie de tous les jours pour savoir ce que l’on a le droit de faire ».

Ses deux masters en poche, Hugo a ensuite débarqué, début 2017, à Villeneuve-d’Ascq, pour préparer une thèse de doctorat en informatique : « Normalement, ça se passe en trois ans, mais tout le monde était d’accord pour que je le fasse en un an », explique-t-il, sans aucune vantardise. Fin avril, il a donc soutenu son travail sur un « système de vidéosurveillance intelligent et adaptatif » et obtenu son doctorat. « C’est le plus jeune docteur de l’université de Lille », s’est félicitée l’institution.

Pas un surdoué mais un gros bosseur

Pour autant, il ne se définit pas comme un surdoué. Hugo n’a d’ailleurs jamais passé aucun test en ce sens. « Ça demande beaucoup de travail et j’ai eu la chance d’être accompagné dans mes études par mes tantes qui sont toutes deux docteures. Mais j’ai quand même le temps d’avoir des activités à côté. »

Aujourd’hui, Hugo est inscrit à Oxford, en Grande-Bretagne, pour « un nouveau projet de recherche sur la cybersécurité ». Pourtant, il se voit bien avocat plus tard : « Mais je ne ferme aucune porte. J’ai du temps pour finir ma recherche. »

 

Mikael Libert
20minutes
524 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute