mediacongo.net - Actualités - Elections 2018: « L’audit du fichier électoral n’a rien avoir avec la suite du processus », selon Corneille Nangaa

Retour Société

Elections 2018: « L’audit du fichier électoral n’a rien avoir avec la suite du processus », selon Corneille Nangaa

Elections 2018: « L’audit du fichier électoral n’a rien avoir avec la suite du processus », selon Corneille Nangaa 2018-05-14
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/14-20/nangaa-corneille-audit-fichier.jpg -

Corneille Nangaa, lors du démarrage de l’audit du fichier électoral à Kinshasa, le 9 mai 2018. (© CENI)

Le président de la commission nationale électorale indépendante (Ceni), Corneille Nangaa, a réaffirmé dimanche à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, que l’audit du fichier électoral n’avait rien avoir avec la suite du processus électoral, qui selon lui, se déroule normalement.

« Nous nous préparons pour les élections, le fichier électoral est désormais prêt », a assuré le patron de la CENI qui a promis de mettre à profit son séjour dans cette partie de la République pour mobiliser, les électeurs de Goma en particulier et ceux du Nord-Kivu en général, à se préparer sérieusement pour les élections.

En mission de sensibilisation consistant à apprendre aux congolais comment ils vont voter, Corneille Nangaa s’est dit satisfait par le fait que les échos en provenance du Nord-Kivu ont permis à démystifier tous les mensonges au tour du système de vote.

« Nous allons voter avec la machine (à voter) et c’est pour la crédibilité du processus », a assuré le président de la Ceni pour qui ce système a pour finalité « la vérité des urnes et la justice des élections ».

Outre la mobilisation autour de la participation aux élections, Corneille Nangaa va aussi prendre part à Goma, à une conférence sur la paix, une initiative de la Communauté de toutes Eglises d’Afrique qui tient également compte des questions humanitaires avec un accent sur l’apport des élections à la paix en Afrique.

A une question relative aux interprétations divergentes de la classe politique congolaise, au sujet de l’enrôlement des Congolais de la diaspora, le Chef de la Ceni en a appelé à l’apaisement des uns et des autres, en privilégiant le dialogue entre tous les acteurs qui sont censés placer l’intérêt de la population au-dessus de tout.

« Quelques soient les élections, il faut qu’entre dirigeants l’on baisse la tension. Que nous parlions entre nous. Que nous dialoguions entre nous. Qu’on se parle et qu’on apaise la tention avant les élections », a recommandé le Président de la centrale électorale congolaise pour qui l’idéal est qu’à l’issue du processus, les Congolais aient de bonnes élections qui seront acceptées par tous.

A sa descente d’avion, le Président de la Commission électorale nationale indépendante a été accueilli par le Vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu, Feller Lutayichirwa Mulwahale entouré des quelques membres du Comité provincial de sécurité.


ACP / MCN, via mediacongo.net
2308 suivent la conversation
9 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
polcap - 14.05.2018 17:54

ah papa soni oyokaka te .... vraiment makambu bolobaka penza ezanga mutu na makolo...... . tout ca c'est pour s'auto -satisfaire....pourquoi okoki koloba pe maloba ya bien te ? MAWA MINGI PO NA MBOKA OYO ......

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma - 14.05.2018 17:19

Ce Pourquoi Je Donne Raison A FATSHI Et FAYULE Le 2 Vraie Congolais Qui Demande Une Transition Sans kABILA Et Nangaa, Et Ce Ça Le Mal D, Avoir Les Vilageois A La Tete Du Pays. KABILA Et Sa MP Sont Tous Des Sauvages De La Foret De Virunga, To Kokimisa Bango Nyonso Na Kinshasa Et Ils Vont Tous Aller Ce Rendre Dans Leur Foret La Ou Ils S, Abitue Bien Avec Les Goriles De Virunga.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.05.2018 17:08

malade mental.ta place est au CNPP

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Edinho - 14.05.2018 14:14

Pourquoi insister d'utiliser un système (machine à voter) rejeté par tous, sauf la MP et sa bande de corrompus? Pour toute personne avertie, il y a bien anguille sous roche. Ces gens ont un plan diabolique en gestation pour tricher à grande échelle ou carrèmment de saboter les elections...

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 14.05.2018 13:42

Anonyme - 14.05.2018 13:16 Non c'est pas normal. C'est seulement dans cette jungle de RDC.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.05.2018 13:16

Est ce normal d'organiser les elections avec un imbecile de ce niveau à la tete de la centrale electorale?

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 14.05.2018 13:02

"... des images circulent sur les réseaux sociaux, faisant allusion à une participation du président de la Commission électorale nationale indépendante, Corneille Nangaa à une réunion de la Majorité Présidentielle ". ENREGISTREMENT SONORE. Les mediocres sont toujours mediocres, Naanga est un kanambiste et Hypoliste, kiekiekiekiekiekiekiekie, il va piquer une crise un jour.

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 14.05.2018 12:50

Donc,c'est une simple formalité? Et on le fait pourquoi alors? Tu le payeras un jour avec ta majorité mr.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hecantochires - 14.05.2018 12:49

Oui certes, mais nous ne voulons pas de la machine à voter.Juin et juillet 2018 s’avèrent décisivement et nous vous avons à l’œil car même dans les derniers jours du 3ème REICH,BORMAN,GOEBBELS et autres y croyaient toujours en HITLER alors qu'ils les amenés tout droit vers l’anéantissent de l’Allemagne.Et un jour il y aura "LE PROCÈS DE NUREMBERG" dans ce pays.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Tenue effective des élections le 23 décembre prochain : Nangaa rassure, Fatshi alerte

Politique ..,

10 petites « bombes » de Corneille Nangaa à Bunia, ce vendredi 18 mai 2018

Politique ..,

Présidentielle 2018: Avec ou sans Joseph Kabila ?

Politique ..,

Tshopo : une série de sensibilisation sur la machine à voter dans les écoles publiques et...

Provinces .., Kisangani, Tshopo