mediacongo.net - Actualités - Augmentation du prix des transports à Kinsasa: TRANSCO et NEW TRANSKIN non concernés, selon le vice-gouverneur

Retour Provinces

Augmentation du prix des transports à Kinsasa: TRANSCO et NEW TRANSKIN non concernés, selon le vice-gouverneur

Augmentation du prix des transports à Kinsasa: TRANSCO et NEW TRANSKIN non concernés, selon le vice-gouverneur 2018-05-11
Economie / Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/02-06/Transport_transco.jpg -

Le vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, Clément Bafiba Zomba, a indiqué, dans un document remis jeudi à l’ACP, que les augmentations des tarifs de transport en commun ne concernent pas les transporteurs de l’Etat, en l’occurrence TRANSCO et NEW TRANSKIN qui  gardent le prix initial de 500FC pour la course.

Il a fait savoir qu’il a été accordé une augmentation de 200 FC aux véhicules communément appelés « Esprit de vie », au regard des itinéraires généralement longs couverts par ces engins. La majoration pour les particuliers a été effectuée suivant le mode de transport (taxi, taxi-bus ou bus) et du trajet effectué.

Après la dernière tarification des transports en commun qui remonte à 2011, soit près de 7 ans, il a été constaté de nombreuses augmentations, entre autres les prix de carburant qui ont été appliqués allant jusqu’à 40%, sans que l’autorité urbaine n’ait réajusté les tarifs de transport en commun, contrairement à la réglementation en vigueur qui exige que toute augmentation des prix de carburant supérieure à 10% entraine une majoration officielle des prix des transports en commun.

Parlant du sectionnement d’itinéraires communément appelés « demi-terrain », et au regard de l’application par certains conducteurs, principalement des taxis et des taxis-bus, des prix supérieurs à ceux fixés officiellement, l’autorité urbaine a été amenée à prendre les mesures nécessaires pour mettre un terme à la survivance de ces pratiques.

L’autorité urbaine invite les transporteurs privés au respect du tarif fixé par l’exécutif provincial

Par ailleurs, le vice-gouverneur de la ville de Kinshasa a invité, le même jour, les transporteurs privés à respecter la grille tarifaire de transport en commun et d’afficher le prix du billet et les itinéraires.

Il a demandé à ces derniers de s’interdire la pratique de sectionnement d’itinéraire communément appelée « demi-terrain » au risque de s’exposer à des amendes et de sanctions prévues par la loi.

Clément Bafiba a profité de cette occasion pour informer que des missions initiées par l’autorité urbaine ont déjà été dépêchées sur le terrain afin d’effectuer des opérations de contrôle pour s’assurer du respect de ces mesures, précisant que les contrevenants verront leurs véhicules mis en fourrière et soumis au paiement des amendes prévues par la loi.


ACP / MCN, via mediacongo.net
1194 suivent la conversation
2 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
flori moke - 11.05.2018 17:27

est ce que c'est la vérité pour mettre fin au demi terrain ? il y a une expression que les receveurs appellent ABONNES ça coute cher 1000 FC au niveau de la victoire arrêt de kingasani toute les hiaces à partir de 15h30 abonnes abonnes 1000 FC Arretez ces gens hors la loi 207 le matin BITABE GRAND MARCHE ABONNES ABONNES 1000 FC

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts - 11.05.2018 13:41

Quelles enquette? Mediocres que vous etes!

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : Pas de transport en commun ce matin

Provinces ..,

Kinshasa : la grève des taximen fait grimper la course des taxis-motos

Provinces ..,

Kinshasa : la hausse de prix de transport au centre des conflits entre chauffeurs et passagers

Provinces ..,

Les taxis "Ketch" interdits de circuler à Kinshasa

Société ..,