mediacongo.net - Actualités - Clips obscènes : le ministre provincial de la Culture rejette la responsabilité au ministère de la Justice

Retour Musique

Clips obscènes : le ministre provincial de la Culture rejette la responsabilité au ministère de la Justice

Clips obscènes : le ministre provincial de la Culture rejette la responsabilité au ministère de la Justice 2018-05-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/07-13/danseuse_concert_ferre_18_004.jpg -

Répondant à une question d'actualité du député provincial Félicien Nsagu ce mercredi 9 mai, à propos des clips obscènes qui inondent les chaînes de télévision, le ministre provincial de la Culture et des Arts, Justin Lita Moba, a indiqué que cette matière relève de la Commission nationale de censure, laquelle est sous tutelle du ministère de la Justice et Garde des sceaux. Cette commission, a-t-il rappelé, est, d'ailleurs, dirigée par de hauts magistrats.

L'auteur de la question d'actualité s'est dit non satisfait de cette réponse, estimant que le ministre provincial de la Culture est compétent pour répondre à cette préoccupation et remettre de l'ordre dans ce secteur, comme cela se fait dans la province du Katanga.


MCNTeam / mediacongo.net
1612 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mukumbane - 10.05.2018 14:32

Je soutien la démarche de ce Provincial pour cette question. Il n'y a plus de pudeur en RDC. Ces hauts magistrats ne sont plus à la hauteur de faire leur travail pour empêcher cette façon diabolique de danser à 80% nu, alors qu'on nomme des religieux comme responsables de cette commission pour stopper cet horreur!!!!!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema