mediacongo.net - Actualités - La pêche illicite à la base de la disparition de certaines espèces de poissons dans le lac Tanganyika

Retour Science & env.

La pêche illicite à la base de la disparition de certaines espèces de poissons dans le lac Tanganyika

La pêche illicite à la base de la disparition de certaines espèces de poissons dans le lac Tanganyika 2018-05-09
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/07-13/tanganyika-lac-peche.JPG -

Pêcheur sur le fleuve Congo. (© Myriam Asmara/Radio Okapi)

Certaines espèces de poissons sont en voie de disparition dans le lac Tanganyika, a averti le ministre de l’agriculture de la province Tanganyika, Marcel Kaya Malisawa lors du lancement mardi à Kinshasa du Projet intégré de croissance agricole des Grands Lacs (ICAGL), un projet financé par la Banque mondiale pour relancer le secteur agricole dans plusieurs provinces de l’Est de la RDC.

Parmi les poissons menacés d’extinction, le ministre cite « les fretins », les poissons communément appelés « mikebuka », les « misumari ».

D’autres espèces des poissons, très prisées par les consommateurs dans la région, ont complètement disparu, a soutenu le ministre sans donner plus des détails.

Il attribue ce phénomène notamment à la pêche illicite. « C’est en rapport la pêche illicite qui n’est pas autorisée. On utilise le matériel qui est prohibé. Les pêcheurs attrapent les poissons de toutes les catégories d’âge, les alevins, les œufs alors que c’est interdit. Tous sont emportés par ces matériels qui ne sont pas autorisés. Et Les espèces qui sont d’ailleurs prisées par plusieurs populations, même à l’extérieur du pays, disparaissent », a expliqué le ministre.

Il plaide pour que dans l’exécution du projet ICAGL, financé par la Banque mondiale à hauteur de 152 millions USD, qu’une place de choix soit consacrée à la lutte contre la pêche illicite pour sauvegarder les espèces des poissons en voie de disparition dans le lac Tanganyika.


Radio Okapi / MCN, via mediacongo.net
385 suivent la conversation
2 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
bara - 10.05.2018 14:09

les politiciens devraient laisser les questions techniques aux scientifiques. Quelles sont les publications scientiques qui montrent que les fretins sont menaces d'extinction dans le lac Tanganyika? La baisse des captures est differente d'une menace d'extinction.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 10.05.2018 04:46

Refusez cette aide si votre chef KANAMBE Hypolitte est responsable. Les 150 millions de dollars seront d'abord distribués entre vous avec SEHEMU yangu iko de KANAMBE Hypolitte et une fine partie pour l'exécution du projet. Médiocre

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC
AUTOUR DU SUJET

Les espèces endémiques du lac Victoria, plus grand lac d'Afrique, en danger

Science & env. ..,

Haut Katanga : réouverture de la pèche dans les cours d’eau et lacs de la province

Economie .., Haut-Katanga

Sud-Kivu : un bébé sans vie pêché en lieu et place d’un poisson à Kitutu

Provinces ..,

Six disparus dans un naufrage sur le lac Albert

Provinces ..,