mediacongo.net - Actualités - Mine: dissolution de KCC, Katanga mining récuse le tribunal de commerce de Kolwezi !

Retour Economie

Mine: dissolution de KCC, Katanga mining récuse le tribunal de commerce de Kolwezi !

Mine: dissolution de KCC, Katanga mining récuse le tribunal de commerce de Kolwezi ! 2018-05-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/07-13/kamoto-mine-kolwezi.jpg -

Katanga Mining, société affiliée à Glencore, vient de récuser le tribunal de commerce de Kolwezi dans l’affaire l’opposant à Gécamines qui sollicite la dissolution de la jointe-venture Kamoto Copper Company (KCC). Conséquence : la procédure est suspendue devant ce tribunal et Gécamines est appelée à choisir une autre juridiction congolaise pour trancher sur ce contentieux.

les avocats de Katanga Mining ont sollicité et obtenu de la Cour suprême de justice l’autorisation de récuser le Tribunal de commerce de Kolwezi dans la province de Lualaba pour suspicion légitime sous prétexte qu’ils constatent que les droits de leur cliente ne sont pas protégés par ce Tribunal.

D’après une source judiciaire proche de ce dossier contactée par Zoom Eco, le procès est renvoyé à une date ultérieure afin de permettre à la Gécamines de désigner une autre juridiction congolaise compétente afin de connaitre cette affaire.

Si pour Katanga Mining la démarche consiste à user de son droit légitime de récuser une juridiction, côté Gécamines cela semble une réelle manœuvre dilatoire de son partenaire qu’elle accuse de l’avoir roulé dans la farine en violant des dispositions contractuelles.

A observer la détermination de la Gécamines à faire valoir ses droits dans cette affaire, il n’est pas exclu que ses avocats saisissent le tribunal de commerce d’une autre province telle que celui de Lubumbashi dans le Haut Katanga ou de Kinshasa/Gombe pourvu que le procès ait lieu et que la justice soit rendue dans les délais raisonnables.

Cela signifie que si la justice congolaise arrivait à donner raison à la Gécamines, KCC sera effectivement dissoute, le géant minier congolais va devoir récupérer son titre minier et la créance décriée de 9 milliards USD contractée par Katanga Mining auprès de Glencore à des taux prohibitifs de 14% va tomber à l’eau.

Il s’agit ici des lourdes conséquences en défaveur de Glencore et sa filiale en RDC. Quoi de plus normal que ses avocats imaginent des astuces judiciaires espérant obtenir un arrangement à l’amiable avec Gécamines qui a déjà exprimé son ras-le-bol face à ce que des observateurs qualifient de flagrance dans le non-respect des accords.


Zoom Eco
939 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Sankuru: Exploitation artisanale du diamant et de l’or

Economie ..,

Haut-Lomami: hausse de la production de la cassitérite et du coltan à Malemba Nkulu

Provinces ..,

Burkina : deux millions de personnes menacées par la famine

Afrique .., Ouagadougou, Burkina Faso

Mines : détente entre la Gécamines et le Groupe Forrest sur le dossier STL

Economie .., Lubumbashi, Haut-Katanga