mediacongo.net - Actualités - Commerce extérieur: la Midema et la Sucrière de Kwilu-Ngongo saluent la limitation d’importation de la farine et du sucre blanc

Retour Economie

Commerce extérieur: la Midema et la Sucrière de Kwilu-Ngongo saluent la limitation d’importation de la farine et du sucre blanc

Commerce extérieur: la Midema et la Sucrière de Kwilu-Ngongo saluent la limitation d’importation de la farine et du sucre blanc 2018-05-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/02-06/midema-bateau-embarquement-marchandise.jpg -

Ils sont très satisfaits et ils le disent à haute et intelligible voix. Ils se sont deux hauts responsables de la MIDEMA et de la Sucrière de Kwilu-Ngongo, qui ont rencontré hier, à Kinshasa, en son cabinet de travail, le Ministre d’Etat au Commerce Extérieur, Jean-Lucien Bussa Tongba. Au terme des échanges, ils soutiennent notamment, les mesures protectrices prises dernièrement, pour limiter les dégâts et freiner la propension à tout importer de l’extérieur, y compris des farines de froment et du sucre blanc, alors qu’en RD Congo.

Quelques jours après la limitation d’importation du sucre blanc ainsi que celle de la farine de froment dans la partie Ouest de la République, les producteurs locaux de la farine ainsi que ceux du sucre ont salué à juste titre cette décision du ministre du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa Tongba. Pour manifester leur satisfaction face à cette importante décision du gouvernement, Brieuc de Pierpont, le directeur financier de la compagnie sucrière ainsi que Bruno Oudart, le délégué général de la Minoterie de Matadi (Midema) ont été reçus, le jeudi 3 mai par le ministre du Commerce extérieur.

Les deux personnalités ont fait part de leur satisfaction face à cette décision qu’ils ont qualifiée de salvatrice. Pour Brieuc de Pierpont et Bruno Oudart, cette limitation d’importation protège et encourage l’industrie locale. Elle permettra, croient-ils, de redynamiser leurs produits, d’écouler la grande partie de leurs stocks au niveau local.

« Nous tenons, personnellement ainsi qu’au nom de la compagnie sucrière de Kwilu Ngongo, à remercier le Ministre d’Etat, ministre de Commerce extérieur, pour son implication et sa décision qui était prise ce lundi 30 avril qui porte sur l’arrêté qui vise à interdire les importations de sucre blanc pour une durée de six mois. Cela était essentiel parce qu’il va permettre donc de freiner fortement l’importation dans toute la partie Ouest du Congo. Et nous permet également d’écouler nos stocks. Pour rappel, au niveau de la compagnie sucrière de Kwilu-Ngongo, les stocks que nous avons à l’heure actuelle, avant campagne, sont historiquement hauts. Ce qui veut dire que, dans un souci de bon fonctionnement, nous avons l’obligation d’écouler une grosse partie de nos stocks avant le démarrage de la campagne. C’est pour également permettre de rassurer la population que cette interdiction d’importation ne va, en aucun cas, créer la carence de sucre au Congo. Le sucre de Kwilu sera toujours présent. Il n’y aura pas de rupture de stocks et ce, pour toute l’année 2018, on peut le garantir », a déclaré le directeur financier de la compagnie sucrière.

Midema et Sucrière de Kwilu-Ngongo aptes à subvenir à la demande locale

Selon ses deux hauts responsables, la Midema, à elle seule, est capable de procurer satisfaction à toute la demande locale et, même, de pourvoir aux besoins des pays voisins. Tout comme, en ce qui concerne le sucre blanc, la Sucrière de Kwilu-Ngongo, très réputée dans ce domaine, est prête à faire face à toutes les sollicitations aussi bien internes qu’externes.

« Pour nous aujourd’hui, le Ministre d’Etat, ministre de Commerce Extérieur a lancé un message fort, un message de soutien auprès des industries locales et aussi auprès des industries qui sont loyales ou fidèles à la RDC et qui travaillent en collaboration avec le Gouvernement pour aider la population. Cette mesure est une bouffée d’oxygène pour nous et donc, on tient aussi à rassurer la population que nous avons la capacité de production de manière à fournir la farine de froment qui est attendue par les consommateurs et donc, les boulangers, et la qualité. Tout le monde connaît la qualité de la farine Midema. C’est la meilleure. Et, nous avons aussi rassuré le Ministre que la qualité sera toujours là, le stock sera là et le prix aussi sera stable », a affirmé le délégué général de la Midema:

En effet, lors de cet entretien, le ministre du Commerce extérieur a posé quelques conditions à observer de la part de ses interlocuteurs pendant cette période de limitation d’importation du sucre blanc et de la farine de froment. Ils sont ainsi tenus de maintenir les prix de leurs produits stables à défaut de les revoir à la baisse, que l’offre ne soit pas inférieure à la demande ainsi que l’interdiction de la rupture de stocks.

Dans un arrêté ministériel rendu public le 30 avril, le ministre du Commerce extérieur a suspendu pour une période de six mois, l’importation du sucre blanc et celle de la farine de froment dans la partie Ouest de la RDC. « Toute importation en cours, initiée avant la signature du présent arrêté, peut bénéficier d’une dérogation accordée par le ministre ayant le Commerce extérieur dans ses attributions. Le requérant est tenu, pour ce faire, de porter sa demande de dérogation à la connaissance de l’autorité ministérielle précitée endéans les trente jours à dater de la publication du présent arrêté au journal officiel », stipule l’article 2 de cet arrêté.

L’article 3 de l’arrêté ministériel du 30 avril mentionne que « les Associations sans but lucratifs et les établissements d’utilité publique détenteurs d’un arrêté interministériel des ministres du Plan et des Finances sur les facilités à caractères administratif, technique, financier bénéficieront d’une dérogation accordée par le ministre ayant le Commerce extérieur dans ses attributions à condition qu’ils portent à sa connaissance ledit arrêté interministériel et toutes les pièces justificatives des produits à importer ».

Plusieurs analystes saluent également cette décision du ministre du Commerce extérieur. Ils estiment que c’est une décision qui vient mettre de l’ordre dans le secteur industriel congolais, mettant ainsi fin à une concurrence déloyale qui n’a cessé de mettre en mal les produits locaux au profit de ceux d’importation.

O.K.
Le Potentiel
459 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement