mediacongo.net - Actualités - Religion : la Comaco a organisé son symposium annuel sur la paix

Retour Religion

Religion : la Comaco a organisé son symposium annuel sur la paix

Religion : la Comaco a organisé son symposium annuel sur la paix 2018-04-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/04_avril/23-29/comaco_symposium_18_003.png -

La conférence s'est tenue sur le thème principal « Amour pour tous, haine pour personne », considéré comme la devise même de la communauté religieuse la plus active dans l’Islam.


Les assises de la Communauté musulmane Ahmadiyya (Comaco) ont eu lieu, le 21 avril, au centre Cinquantenaire à Kenge, dans la province du Kwango.  Au cours de celles-ci, toutes les interventions ont rappelé que la Comaco, créée en 1989 en Inde, a pour doctrine la paix. La conférence a aussi défini les préceptes de l’Islam, tels que recommandés par le livre sacré de cette religion, le saint Coran. « L’Islam veut dire paix. Ainsi, tout fidèle musulman est appelé à pratiquer la paix dans tout ce qu’il fait », a insisté le représentant de la Comaco à Kenge, Ramazani Mbulungu, qui a présidé cette rencontre.

Pour sa part, le représentant légal de la Comaco en RDC, l’amir Jama’at Sahib, a consacré son sermon sur la paix et le développement dans le monde ainsi que sur le pardon mutuel. Parmi les personnalités qui ont rehaussé de leur présence à ce Symposium, on a noté le ministre provincial de l’Éducation de la province du Kwango, Mbakata Diana Kule ; le représentant de la Commission nationale aux droits de l’homme, Mulumba Mpoyi ; et le représentant de l’Assemblée provinciale de Kwango. Ce symposium a été clôturé par une prière faite par le représentant légal de la Comaco en RDC.

La paix, rien que la paix

Dans toutes ses rencontres et dans toutes les occasions de parler de l’Islam au monde, la Comaco soutient que l’Islam est égal à la paix, la tolérance. Dans les différents discours, les responsables de cette communauté en RDC indiquent aussi que l’Islam signifiait la paix, la tolérance. Insistant sur le comportement que recommande l’Islam, ils font remarquer que, contrairement à ce qui est prôné par une certaine opinion, le kamikaze, l’État islamique, le Boko Haram, etc., sont des gens qui sont dans l’incompréhension et qui font la confusion dans les enseignements de l’Islam. « Tous ces actes n’ont rien à voir avec l’Islam et les enseignements de l’Islam », expliquent-ils, insistant sur le fait que l’Islam signifie la paix et que le prophète Mahomet n’a recommandé que la paix.

Lors de la dernière conférence annuelle de la Comaco tenue le 21 mai 2017, au centre culturel le Zoo à Kinshasa, tous les discours s'étaient focalisés sur l’obéissance aux préceptes du saint Coran, la justice et la paix, les droits et devoirs des uns envers les autres, la paix du cœur, les bonnes œuvres, l’amour de la patrie, les préceptes de l’Islam eu égard à la loyauté et l’amour de sa nation, etc. La meilleure tranquillité, avait dit un orateur, était la paix du cœur. Pour cet ahmadi, si, par les moyens matériels, on ne parvient pas à acquérir la tranquillité, par la bonne relation avec Dieu, on a cette tranquillité. « Les leaders et les puissances du monde ne sont pas capables d’apporter la paix et la tranquillité. Mais Allah a promis, en ce temps nouveau, la sécurité et la paix », avait-il souligné, en martelant sur le fait que le chef spirituel de la Comaco, le cinquième Calife Hazrat Masroor Ahmad, appelle à partager le message de la paix et la justice à travers le monde.

Appelant les ahmadis à l’obéissance aux versets du saint Coran, ces discours ont, en effet, rappelé aux membres de la Comaco que leur vie, leur famille, leur travail, leurs enfants, etc. étaient liés à l’obéissance. « Toutes les bénédictions résident dans l’obéissance. Nous devons obéir à notre imam, en suivant l’exemple du chameau qui, malgré la distance et la direction, reste soumis à son maître », avait-il notamment été dit.


Adiac-Congo/MCN via mediacongo.net
132 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Kongo Central : contribution de l’Assemblée provinciale à l’érection du musée de l’église Kimbanguiste à Nkamba
AUTOUR DU SUJET

La comaco a organisé sa 19e conférence annuelle

Religion .., Kinshasa