mediacongo.net - Actualités - Découverte d'une cache d'armes dans la ferme de Laurent Nkunda à Masisi

Retour Provinces

Découverte d'une cache d'armes dans la ferme de Laurent Nkunda à Masisi

Découverte d'une cache d'armes dans la ferme de Laurent Nkunda à Masisi 2018-04-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/04_avril/09-15/armes_munition_goma_18_003.JPG -

La 34ème région militaire a découvert vendredi 13 avril une cache d’armes dans la ferme du général déchu, Laurent Nkunda, chef de l’ex-mouvement rebelle CNDP, à Kasunguru dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu. Des bombes et minutions enfuies sous la terre ont ainsi été récupérées, selon des sources militaires.

C’est vers 14 heures vendredi que l’opération de recherche des caches d’armes a été lancée dans la ferme Kasunguru, à Nyamitaba à 50 kms à l’ouest de Goma. Ainsi, quelques bombes et munitions ont été découvertes à un seul endroit, près de la résidence du général déchu Laurent Nkunda, selon des sources sécuritaires. Il s’agit notamment de 3 lance-roquettes 40 mm, 45 minutions de mitrailleuse à Gaz, 8 charges lance-roquettes. 

Cependant, cette opération de recherche de caches d’armes dans la ferme Kasunguru ne s’est pas poursuivie, ont poursuivi les mêmes sources, sans autres explications. Tous les militaires FARDC engagés dans cette opération ont regagné aussitôt Goma, avec tout l’armement découvert. Ce que regrette le grand chef coutumier de Bashali Kaembe, Mwami Kaembe, qui avait alerté au mois de mars dernier, sur la présence de plusieurs caches d’armes dans son entité.

Selon Mwami Kaembe, l’armement découvert est encore insuffisant. La ferme de Kasunguru renfermerait plusieurs autres caches d’armes du Congrès national pour la défense du peuple. Toujours d’après ce cadre territorial, cette recherche nécessite de gros moyens ainsi que d’appareils spécialisés, pour détecter tous les endroits où sont enfuis ces armes. 

Les efforts déployés par Radio Okapi pour joindre le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 n’ont pas abouti. D’autre part, des sources de la société civile dans le Masisi indiquent que plusieurs habitants de Bashali détiendraient illégalement les armes.


radio okapi/ MCN
778 suivent la conversation
2 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
CLC pour la Libération - 15.04.2018 16:39

Quand on lit :"Cependant, cette opération de recherche de caches d’armes dans la ferme Kasunguru ne s’est pas poursuivie, ont poursuivi les mêmes sources, sans autres explications. Tous les militaires FARDC engagés dans cette opération ont regagné aussitôt Goma, avec tout l’armement découvert. Ce que regrette le grand chef coutumier de Bashali Kaembe, Mwami Kaembe, qui avait alerté au mois de mars dernier, sur la présence de plusieurs caches d’armes dans son entité." On comprend vite +3que tant que le médiocre No1 tronera au sommet de l'Etat, il n'y a pas à espérer le retour de la paix.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage - 15.04.2018 16:23

Qui a donné l'ordre de mettre fin à ces opérations de recherche d'armes illégales? On vous répondra simplement par : la haute hiérarchie, ce qui renvoie automatiquement à kanambe. Vous qui cherchiez encore les preuves de trahison de kanambe, en voici une autre de plus car il y en des milliers. Ne soyez pas étonnés d'apprendre que le commandant qui dirigeait ces recherches a été permuté et au besoin tué mystérieusement s'il s'obstinait à dénicher ces caches d'armes. Ce ça que vous soutenez vous les patriotes kanambistes ? Honte sur vous!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma