mediacongo.net - Actualités - Beni: Leila Zerrougui profite de sa tournée à l'Est pour s'entretenir avec la population

Retour Provinces

Beni: Leila Zerrougui profite de sa tournée à l'Est pour s'entretenir avec la population

Beni: Leila Zerrougui profite de sa tournée à l'Est pour s'entretenir avec la population 2018-04-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/04_avril/09-15/Zerrougui_Leila_Beni.jpeg -

Leila Zerrougui s’est entretenue ce vendredi 13 avril 2018 avec la population de Beni. (© mediacongo.net)

Au cours de sa tournée dans l'Est de la République Démocratique du Congo, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en RDC et responsable de la mission des nations unies en RDC (MONUSCO), Leila Zerrougui, s’est entretenue ce vendredi 13 avril 2018 à Beni avec les différentes couches et structures de la population de la ville sur des questions politiques, sociales et sécuritaire.

Lors de sa première visite dans le Nord-Kivu depuis sa prise de fonctions en février dernier, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en RDC a tenu à s’entretenir à la mairie de Beni avec les autorités locales mais aussi la société civile et les forces vives de la ville afin de déterminer « Qu’est-ce qu’on fait ensemble, et comment on peut faire mieux, comment on peut renforcer la collaboration pour justement protéger les populations » de cette région dont la « situation sécuritaire est difficile ».

D’autant que la société civile et les forces vives de la ville lui ont présenté un tableau sombre mais véridique sur les massacres et l'insécurité à Beni caractérisées par des milliers de victimes occasionnées par des présumés ADF.

Profitant aussi de cette occasion, des militants du mouvement « Lutte pour le Changement » (Lucha, en sigle), qui participait aussi à cet échange, ont remis un mémorandum à la responsable de la MONUSCO pour réclamer davantage d'implication de la communauté internationale dans la situation sécuritaire et politique de la RDC afin de mettre fin aux massacres de cette population compte tenu de son nouveau mandat visant à protéger les civils et éradiquer et neutraliser les groupes armés de la région.

Quelques-uns d’entre eux étaient même venus avec des calicots pour faire passer leur message : « Rendez justice aux victimes des massacres », « la violence et la haine sont les avantages des cœurs faibles,...» pouvait-on lire comme inscription.

Militants de Lucha venus avec des calicots pour faire passer leur message à Mme Leila Zerrougui. (© mediacongo.net)

A Beni, Madame Leila Zerrougui a aussi appelé la classe politique congolaise à trouver un minimum de consensus pour avoir des élections inclusives telles que prévues par le calendrier électoral.

Voulant rassurer les craintes de la société civile, qui redoute une guerre civile en cas d'absence d’élections crédibles et apaisées, la Représentante spéciale de l’ONU, a d’abord souligné que le rôle de la MONUSCO « dans le cadre des élections, c'est de jouer à la facilitation » mais, malgré tout, les Nations unies s'engageaient à la sécurisation des élections en RDC.

Delphin Mupanda (Correspondant à Beni)
MCN TEAM / mediacongo.net
648 suivent la conversation
3 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Le sage - 15.04.2018 11:59

Que doit-on faire pour améliorer le niveau d'enseignement au Congo? Il arrive qu'on se retienne mais parfois quand on voit l'ampleur des dégâts faits à la langue française, on cède et l'on finit par exploser. C'est justement ce qui m'arrive aujourd'hui. C'est vraiment interpellant pour ceux d'entre nous qui sont responsables de l'éducation de notre jeunesse. Je n'injurie personne mais voudrais simplement interpeller les responsables sur ce défi sociétal. Ça ne nous honore pas de voir notre jeunesse sombrer sous notre barbe. Christopher Colombus, je pense vous êtes d'accord avec moi mon frère car vous, vous écrivez bien.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
papillon - 14.04.2018 17:35

salima tu as raison,ces gens ne sont pas de notre race(onu) et cette maman ns en merde avec la pub de sa boite(monusco).ils connaissent l'assassin et l'auteur du malheur du congo comme c'est un cousin a eux,ils ne veulent pas le neutralise.mediacongo,epargne-ns le visage comme ca.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 14.04.2018 14:51

On devait travailler en silence et produire des résultats changeant la situation pour le mieux sur le terrain. À la place c'est plein de bruit et du tourisme qu'on voit.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

l'état de santé d'un des militants Filimbi détenu s'est dégradé

Société ..,

Beni : libération des 42 manifestants arrêtés lors d'une marche de ce mercredi

Provinces ..,

Nord-Kivu : à Beni, la société civile lance l’opération « suspension de payement des taxes...

Provinces ..,

Nord-Kivu : 42 arrestations des militants de la Lucha lors de la marche contre la persistance des...

Provinces ..,