mediacongo.net - Actualités - Cardinal Monsengwo : « Jeunes de Kinshasa, l’avenir du pays est entre vos mains »

Retour Religion

Cardinal Monsengwo : « Jeunes de Kinshasa, l’avenir du pays est entre vos mains »

Cardinal Monsengwo : « Jeunes de Kinshasa, l’avenir du pays est entre vos mains » 2018-03-25
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/monsengwo_stade_18_003.JPG -

Le cardinal Laurent Monsegwo a appelé ce dimanche les jeunes de Kinshasa et de la RDC à prendre leur destin en mains. Ils leur demande de ne pas se laisser manipuler par une classe politique qui a échoué, mais de « prendre leurs responsabilités devant l’histoire ».

L’archevêque de Kinshasa a lancé cet appel ce 25 mars lors de la célébration du dimanche des rameaux au stade Tata Raphaël avec des milliers de jeunes venus de différentes paroisses.

« Jeunes de Kinshasa, l’avenir du pays est entre vos mains. L’avenir du pays vous appartient. Certes, vous avez le droit de reprocher aux aînés et aux hommes politiques d’avoir sacrifié votre génération. Vous avez raison de reprocher aux politiciens et à la classe dirigeante de notre pays d’avoir échoué. Mais qu’entendez-vous faire pour redresser la barre ? Le pays a besoin de vous dans les secteurs de la vie politique, économique, sociale et culturelle, religieuse. Etes-vous prêts à prendre en mains les destinées de la nation et à assumer vos responsabilités ? », a affirmé le cardinal Monsengwo.

Il demande aux jeunes de la diaspora de revenir en RDC pour développer, grâce à leur expertise, le pays. Il interpelle aussi les jeunes qui abandonnent la charge de leurs enfants aux parents.

« Qu’entendez-vous faire ? Que de jeunes cadres universitaires brillants et capables préfèrent rester en Europe ou en Amérique, pour y attendre que d’autres remettent le pays sur les rails afin qu’ils viennent ensuite cueillir les fruits des peines et des sacrifices, des risques et de la sueur des autres ? Dans un autre ordre d’idées, combien de jeunes font des enfants dont ils abandonnent le charge aux parents ? Que de jeunes, beaux et forts, restent à la maison, attendant qu’un autre leur trouve en emploi », a interpellé l’archevêque de Kinshasa.

L’accompagnement de l’église proposé

Mgr Monsengwo invite les jeunes à avoir des convictions fortes. Selon lui, l’église est prête à accompagner les jeunes prêts à prendre en mains les destinées du pays.

« Ayez de fortes convictions personnelles, ne soyez pas comme de moutons qui suivent bêtement les autres, par peur du qu’en dira-t-on. Mettez la main à la charrue et ne regardez pas en arrière. Que l’on voie le travail que vous faites pour que le Congo ne soit plus dans cette situation de misère. L’église est prête à vous y aider et à vous y préparer, si vous êtes prêts à prendre en charge votre vie, la vie des autres et les destinées de la Nation », a assuré le cardinal Monsegwo.

Le dimanche des Rameaux est dans le calendrier liturgique catholique le dimanche qui précède le dimanche de Pâques et qui marque l'entrée dans la semaine sainte. 

Il commémore deux événements : d'une part, l'entrée solennelle de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des palmes et déposant des manteaux sur son passage narrée par les quatre Évangiles ; d'autre part, la passion du Christ et sa mort sur la croix.


Radio Okapi /MCN
2613 suivent la conversation
8 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
CLC pour la Libération - 26.03.2018 12:12

@Mediacongo: Prière d'afficher cet article parmi les articles réçents car publié tout juste hier !

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 26.03.2018 09:50

Tata cardinal , notre Candidat à la Présidentielle.Bo ko yo ka moto.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 26.03.2018 09:31

Etes-vous prêts prendre en mains les destinées de la nation et à assumer vos responsabilités ?si vous êtes prêts à prendre en charge votre vie, la vie des autres et les destinées de la Nation..tout est dit tata cardinal, appel bien compris.Mais vous avez oublié ceux des Universités à qui on donne un sakombi de riz la veille de Noel ou 1000FC lors des manif pour trahir le pays.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AKKR - 25.03.2018 22:18

Papa Monsengwo a dit vrai.....cette classe politique a nous a sacrifié nous les jeunes.....on veut encore sacrifier nos enfants....c'est inacceptable.....Joseph Kabila le président est de ma génération, il m'a sacrifié et il veut encore sacrifier mes enfants....c'est inacceptable

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MOKONDJI de KIBUMANGO - 25.03.2018 19:33

C'est une bonne chose d'inviter la jeunesse à la responsabilité.Mais ce qu'il ne faut pas oublier est que même Monsengo et sa Cenco sont au nombre des manipulateurs non seulement de la jeunesse mais aussi de toute la population.

Non 23
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais - 25.03.2018 19:11

Bien! La MP regrettera sa méprise du peuple.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Adolphe - 25.03.2018 18:29

Un très bon message à toute la jeunesse instrumentalisée par le pouvoir qui a échoué et qui cherche, par des voies détournées à d’éterniser au pouvoir et à retarder voire même à rendre les élections impossibles en créant les troubles de toute pièce comme à Djugu, au Kasaï, à Béni....pour gouverner par défi sous le joug de l'insécurité et de la terreur!Que celui qui a les oreilles pour entendre entende!

Non 0
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
FISTON TANDU - 25.03.2018 18:22

Merci beaucoup papa pour vos conseils que vous nous avez procuré. Le pays va tellement mal

Non 0
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Kongo Central : contribution de l’Assemblée provinciale à l’érection du musée de l’église Kimbanguiste à Nkamba
AUTOUR DU SUJET

Enjeux politiques de l'heure : le palu rencontre le cardinal Monsengwo

Politique ..,

Voleur ou Policier ? Un homme non armé neutralisé près de la résidence du Cardinal Laurent...

Société ..,

Marche du 21 janvier : Le Pouvoir s’engouffre dans un « gros malaise », décelé dans la...

Politique ..,

Que vaut une vie pour le Cardinal Monsengwo ? Requiem pour 5 morts, pas pour 40

Politique .., Kinshasa