mediacongo.net - Actualités - Kasaï-Oriental: Un diamant de 1000 carats crée la polémique entre le Gouverneur, Ngoyi Kasanji, et des creuseurs artisanaux

Retour Provinces

Kasaï-Oriental: Un diamant de 1000 carats crée la polémique entre le Gouverneur, Ngoyi Kasanji, et des creuseurs artisanaux

Kasaï-Oriental: Un diamant de 1000 carats crée la polémique entre le Gouverneur, Ngoyi Kasanji, et des creuseurs artisanaux 2018-03-16
Insolite
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/19-25/kasanji-ngoyi-gouv-kasai-occidental.JPG Mbuji-Mayi, Kasaï-Oriental-

Kasaï-Oriental: Un diamant de 1000 carats au centre d'une polémique

Dans une tribune libre leur offerte le mercredi 14 mars par la Voix de sans voix pour les droits de l’homme (VSV), Samuel Ntumba Batatabu et Jean Batatabu Tshisemena, creuseurs artisanaux de leur état, ont dit avoir été extorqués de leur diamant de 1000 carats type caramel par le Gouverneur de la province du Kasaï Oriental depuis le 19 octobre 2015. C’est leur Porte-parole, Nermose Mubiayi qui a expliqué que cette pierre précieuse avait été trouvée au Kasaï central, dans le village Bakwa Ngoyi, dans le territoire de Dimbelenge.

Approché, le Chef de l’Exécutif du Kasaï oriental ne reconnait rien de cette histoire .De son côté, la VSV touchée par cette rafle telle qu’elle lui a été racontée se détermine de saisir le Chef de l’Etat en sa qualité de garant de la Nation et de Magistrat suprême afin que les Batatabu rentrent dans leur droit.

Nermose Mubiayi soutient la démarche la VSV comme ce fut le cas en 1999 avec Laurent Désiré Kabila qui avait restitué le diamant de Ngoyi Kasanji. Samuel Ntumba Batatabu et Jean Batatabu Tshisemena sont du même avis et affirment qu’une fois leur diamant restitué, la vente s’effectuera selon  dans les normes requises en la matière afin de permettre au Trésor Public de trouver sa part.

Nermose Mubiayi regrette que toutes les démarches entreprises depuis plusieurs années auprès du chef de l’exécutif provincial du Kasaï-Oriental, pour une solution à l’amiable, demeurent vaines. Dans une des rencontres à Mbuji-Mayi, reconnait-il, le gouverneur du Kasaï-Oriental avait proposé à Samuel Ntumba Batatabu et Jean Batatabu Tshisemena, un montant de 35.000 USD que ces derniers avaient rejetée en exigeant une évaluation du prix par rapport au cours du marché mondial du diamant.

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’homme qui est une organisation dotée d’un Statut d’Observateur auprès de la Commission Africaine des droits de l’homme et des Peuples dont le siège est basé à Banjul, en Gambie , qui compte saisir officiellement le Président, Joseph Kabila , pour son implication personnelle dans cette affaire de diamant de 1000 carats type caramel, est appelée à bien tenir de la version de Samuel Ntumba Batatabu et Jean Batatabu Tshisemena ,qui se disent victimes de menaces de mort, ainsi que celle du Gouverneur Ngoyi Kasanji.

L’autre son de cloche

Joint au téléphone par la rédaction du journal La Tempête des Tropiques, depuis Mbuji-Mayi, le chef de l’exécutif provincial du Kasaï-Oriental, Alphonse Ngoyi Kasanji, a parlé d’une histoire imaginaire montée de toutes pièces par ces prétendus propriétaires du diamant de 1000 carats qu’il ne connait ni d’Adam, ni d’Eve. « Ce diamant n’existe pas, il s’agit d’une histoire imaginaire montée de toutes pièces  », insiste-t-il.

Le Chef de l’Exécutif provincial affirme n’avoir jamais rencontré Samuel Ntumba Batatabu et Jean Batatabu Tshisemena. Pourtant ces derniers ont révélé qu’ils avaient rencontré le gouverneur Alphonse Ngoyi Kasanji qui leur avait même proposé le montant de 50.000 dollars américains. Le Numéro 1 du Kasaï oriental ajoute aussi que  cette affaire s’est produite en son absence et c’est le chef de renseignement qui lui avait fait part au téléphone de ce dossier.

Toujours, d’après lui, la justice congolaise au niveau du Kasaï-Oriental connait bien cette affaire. Après avoir instruit ce dossier inscrit devant le Parquet Général de Mbuji-Mayi au RMP 46.464, le Procureur Général près le Parquet de Mbuji-Mayi a classé sans suite ce dossier  faute de preuve, a fait savoir Alphonse Ngoyi Kasanji au téléphone, qui n’a cessé d’insister «  qu’il est ni de près, ni  de loin dans ce dossier ».

GKM
La Prospérité
1200 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Marechal T - 20.03.2018 16:40

Bande des Médiocres motema mabé efutaka te.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Eliezer Ntambwe: le gouverneur prêt à retirer sa plainte (UNPC)

Société ..,

Ngoyi Kasanji confirme l'arrestation d'Eliezer Ntambwe pour une affaire de diffamation

Société ..,

Ngoyi Kasanji annonce la construction d’un monument en mémoire de Tshisekedi à Mbuji-Mayi

Provinces ..,