mediacongo.net - Actualités - CLC : après les marches, place au front diplomatique ?

Retour Société

CLC : après les marches, place au front diplomatique ?

CLC : après les marches, place au front diplomatique ? 2018-03-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/12-18/clc-comite-laic-coordination-confpress.jpg -

Enfin, le comité Laïc de Coordination donne de la voix après la marche appelée le 25 février 2018. Dans une déclaration signée lundi 12 mars, cette structure des laïcs catholiques, après une série de trois marches, marque une trêve, le temps de ruminer les victoires obtenues par le biais de ces manifestations.

Tout en mettant une pause à l’activation de la rue, le CLC, dans cette déclaration portant le titre : "nous irons jusqu’au-bout", comptabilise et répertorie une série de 10 victoires, selon son entendement, face au Pouvoir à travers la "réussite" des marches du 31 décembre 2017, 21 janvier et 25 février 2018. 

Une messe pour les "martyrs de l’Accord de la saint Sylvestre"

Bien loin d’abandonner sa lutte pour la mise en œuvre des dispositions en souffrance de l’Accord de la Saint Sylvestre, le Comité Laïc de Coordination convie le peuple congolais à demeurer ensemble pour la continuité. Une suite qui va se faire notamment à travers prières, opération cloches, sifflets, vuvuzelas, sensibilisation puis, aussi, la bataille sur le champ diplomatique.

Cette structure reconnue par l’église catholique qui prend le devant sur la scène politique, convie d'ores et déjà l’opinion à une messe de suffrage ce vendredi 16 mars 2018 en mémoire des morts de la marche du 25 février dernier. C’est à la Cathédrale Notre Dame du Congo, à Kinshasa, que cette célébration eucharistique dédiée à ceux qui sont dorénavant désignés comme "martyrs de l’Accord de la saint Sylvestre" devra avoir lieu dès 10 heures.

Les agendas à venir

En ce mois de mars, deux rendez-vous hautement diplomatiques ont placé la République démocratique du Congo en ligne de mire. Il s’agit, évidemment, d’une toute prochaine résolution sur le pays qui devra être prise au Conseil de sécurité des Nations unies. Où, à tout dire, les dessous des remous de la situation politico-électorale du Congo pousseraient à une requalification du mandat de la Monusco.

A la suite de la demande des évêques catholiques d’une certification de la machine à voter, d’aucuns se posent la question de savoir si l’ONU ne va pas incorporer cette prérogative dans la feuille de route de la Monusco qui est déjà aux cotés de la centrale électorale congolaise pour l’aider à faire face aux défis logistiques par rapport au cheminement du processus électoral en cours.

Au-delà de ce point, certaines personnes susurrent autour d’une extension de cette possibilité de certifier non plus que la machine à voter d’usage ce 23 décembre pour des élections, mais, aussi, les verdicts même des urnes.

En Côte d’Ivoire, le pays de Laurent Gbagbo et Ouattara, ce mécanisme était d’application. Et, l’histoire des démêlés électoraux en Afrique saura éclairer les esprits et tracer les perspectives si une telle option passait à New York sur le Congo de Lumumba. Dans un tel décor, il appert que le champ d’action diplomatique du CLC et Compagnie, outre la volonté de voir les échauffourées survenues suite aux marches, être sur la table, est presque tracé.

Cela, surtout que la machine à voter est perçu comme machine à tricher de la Ceni en faveur du pouvoir, ensuite parce que les élections de décembre, elles-mêmes, sont redoutées comme boutiquées d’avance dès lors que Nangaa et ses compères trônent à la commission électorale et que ce soit le Pouvoir en place, qui détient les rennes de l’intérieur et bien d’autres arcanes, qui chapeaute institutionnellement parlant des opérations.

Qu’est-ce que produira le front diplomatique du CLC ? Qui vivra, verra...

Danny Ngubaa
La Prosperité
3461 suivent la conversation
13 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Néron - 13.03.2018 18:36

WIT aujourdhui Djugu a perdu 41 de ses fils, c'est le fruit du CLC? Un peu d'objectivité meme si tu manges avec JKK. Où sont ceux qui ont mangé avec JDM (Joseph Désiré Mobutu). Si toi, tu seras épargné de méfaits de cette mauvaise gestion de la res publica, un de te neveux ou parenté en payera les frais, arrete de propos ...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lionel - 13.03.2018 15:47

Les évêques catholiques ne devraient pas couvrir l'opacité des machines à voter. Aucune certification ne peut empêcher les bugs de subvenir. La certification des machines à voter en France est une farce. Par exemple, les sous-traitants ne sont pas audités... or, des parties du logiciel est fabriqué par des sous-traitants. Une bonne élection est une élection transparente dans laquelle les atteintes àa la sincérité peuvent être vues et quantifiées.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kikombo - 13.03.2018 14:22

Au comité Laic catholique de coordination du bloc géopolitique Ouest qui nous fait la honte et la désolation pdt cette période de carême où il faut cultiver l'amour et la paix. Le CLC Bloc Ouest se lance dans la politique et déshonore le nom de Jésus-Christ à cause de ces actes

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 13.03.2018 13:35

MATTHIEU 7:15 Soyez en garde contre les faux Prophètes de CLC qui viennent à vous en habits de brebis, mais qui au dedans sont des loups ravisseurs. .... Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de JKK, car c'est ainsi qu'agissaient leurs pères à l'égard des faux prophètes! JEAN 10:12 ... Éloigne-toi de ces hommes-là de CLC.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zebu - 13.03.2018 13:03

Je m'appelle IBANDA KAPANGALA MUKENDI,mon pays m'a envoyée le 31/01/2017 demander a notre locataire;"quand il pense quitter notre maison qu'il occupe illégalement depuis le 19/12/2016" il a tiré sur ma poitrine pensant m'intimider. le 21/01/2018 je suis revenu,encore il m'a logé une balle dans le cœur, très sur de m'avoir éliminée. il était surpris de me voir encore le 25/02/2018 pour lui poser la même question. et comme toujours il a envoyé la PN(Criminelle qui m'a atteint dans le flanc. J'ai un message pour lui. Je ne suis pas mort je reviens bientôt vers toi Monsieur.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 13.03.2018 12:49

Le pays doit être refait complètement pour faire dégager toute la médiocrité de fond en comble et tous les secteurs. Le CLC a soulevé un espoir pour faire renaître le Congo autrement, un Congo riche pour nourrir ses fils et filles. La diaspora essoufflée de financer la survie des siennes croupissent dans la misère au pays. On aimerait bien canaliser des fonds au CLC pour lui donner les moyens de refaire le Congo.

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vclub - 13.03.2018 12:33

La politique n'est pas une carrière mais un mandat à exécuter dans le temps et dans l'espace.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
WIT - 13.03.2018 11:57

Ils abusent de bonne foi de chrétiens pour leurs intérêts politiques à peine voilée; ils se prennent comme juges, traitant certains de médiocres et d'autres de bons, ils transforment les lieux de culte en amphithéâtres politiques; et pourtant prétendus chrétiens , ils ne cachent plus leurs haines contre certains politiciens dont le Président JKK, pour eux, malheureusement plusieurs compatriotes perdent leurs vies pour satisfaire ces ambitions .....qu'ils fassent clairement la politique

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 13.03.2018 11:27

JÉRÉMIE 1:8 et 19. Bonne chance mais rien de concret ne partira de l'étranger. La RDC est un pays souverain, nous déciderons seul pour nos élections. LES FRANCS MAÇONNIQUES en action. N'oubliez surtout pas de rencontrer KATUMBI pour qu'il vous glisse des billets verts qui feront en sorte que votre lutte puisse s'affermir.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DBB - 13.03.2018 09:54

Heureusement qu'ils sont tous vivants et en bonne santé...... Dieu seul sait sur qui pesera le sang des innocents morts sur ces marches et ce sang crie vengeance.....mais avec ou sans machine à voter,il y aura toujours contestation comme en 2006 et en 2011......et ce comité devrait prêcher par l'exemple en se faisant élire et non s'autoproclamer....

Non 5
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 13.03.2018 09:40

CLC n'abandonne plus la pression sur le régime sanguinaire et surtout ne laisse NANGA Kantitima et JP KALAMBA rouler pour les sanguinaires et satanistes de la Médiocrité Présidentielle

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Aiglonne - 13.03.2018 08:59

CLC, si vous n'aidez pas la population à comprendre le jeu de la majorité avec tous ces opposants sans idéologie, vous allez regretter d'avoir mobilisé un peuple pour un résultat nul. Pour des élections à tour unique avec des calculs des politiciens qui vont décevoir tous les congolais, il faut penser à un candidat de la trame de la personne du cardinal pour déjouer les politiciens

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma - 13.03.2018 08:46

avant cela ce comité peut nous organiser une autre marche

Non 6
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Obsèques de Rossy Mukendi près de 3 mois après son assassinat à Kinshasa

Société ..,

Le renseignant considère Kabamba Kalehu comme l’auteur matériel de l’assasinat de l’AG du...

Société ..,

Procès Kamwina Nsapu aile Kinshasa : l'assassin de l'AG du marché central à la barre

Société ..,

Le prix du cuivre, de l’or, de l’argent et du zinc en baisse sur le marché international

Economie ..,