mediacongo.net - Actualités - Muanda : la société civile veut voir clair sur le nouveau contrat d’exploitation du pétrole par Perenco

Retour Provinces

Muanda : la société civile veut voir clair sur le nouveau contrat d’exploitation du pétrole par Perenco

Muanda : la société civile veut voir clair sur le nouveau contrat d’exploitation du pétrole par Perenco 2018-02-23
Economie
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/perenco_station_17_002.jpg -

La synergie de la société civile du Kongo central demande au gouvernement congolais d’éclairer sa lanterne sur le nouvel avenant qu’il a signé récemment avec la Société Perenco pour l’exploitation du pétrole à Muanda.
 
A l’issue d’un atelier sur la gestion des ressources naturelles de la province organisé ce jeudi dans la ville de Boma, les organisations de la société civile se sont dites « préoccupées par la précipitation avec laquelle l’exécutif congolais a signé ce nouvel accord pour l’exploitation pétrolière alors que l’ancien court jusqu’en 2023 ».
 
« Pourquoi signer un autre avenant six ans avant ? Et puis, pourquoi le gouvernement ne va que d’avenants, en avenant ? Jusque-là c’est 8 et qui va jusqu’en 2043. Nous, nous n’avons pas compris ça », s’inquiète Jacques Bakulu, président de la synergie des organisations de la société civile sur la gestion des ressources naturelles du Kongo-Central.
 
D’après lui, les organisations de la société civile locale voudraient notamment savoir si ce nouvel avenant concerne l’exploitation d’un nouveau bloc pétrolier à Muanda et, si c’est le cas, « déterminer avec le gouvernement ce que seront les retombées de cette exploitation pour Perenco, la caisse centrale de l’Etat et les communautés locales ».


Radio Okapi /MCN
657 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Pierrot-Gomez - 01.03.2018 12:02

La réaction et les interrogations des Organisations de la société civile locale sont quelque peu valables. Cependant la question des retombées sur l'exploitation pétrolière est importante, mais je ne trouve pas des activistes de ladite société civile toucher la question de l'impact environnemental sur l'exploitation pétrolière. J'aurai dû être plus intéressé si jamais on évoquait la mise en place des mécanismes et stratégies favorisant l'exploitation pétrolière sans toutefois compromettre la qualité de l'environnement où les efforts des travaux champêtres des peuples autochtones se trouvent être inhibés.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Vie et moeurs : où sont passés les adeptes de Bundu Dia Kongo ?

Société ..,

Le leader de Bundu dia Kongo interpelle la CPI sur les massacres en RDC

Sur le net ..,

Né Muanda Nsemi réapparait et apporte son soutien à l’église catholique

Insolite ..,

JC Vuemba : « Que le gouvernement nous rende Né Muanda Nsemi, mort ou vivant ! »

Politique ..,