mediacongo.net - Actualités - Goma: des Casques bleus sud-africains soupçonnés de torture envers des civils congolais 
Retour Provinces

Goma: des Casques bleus sud-africains soupçonnés de torture envers des civils congolais

Goma: des Casques bleus sud-africains soupçonnés de torture envers des civils congolais 2018-02-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/12-18/monusco-goma-colonne-blinde.JPG -

Une délégation de haut niveau d'avocats militaires et d'enquêteurs sud-africains, spécialistes des droits humanitaires militaires, est attendue cette semaine en République démocratique du Congo (RDC) pour enquêter sur les allégations selon lesquelles des civils auraient été torturés par des soldats de la paix sud-africains à Goma, dans l’est du pays.

Le porte-parole du South african national defence force (SANDF), le général de brigade Mafi Mgobozi, cité par des médias sud-africains, a confirmé, le 11 févier, que des informations sur des allégations de torture avaient été rapportées par des citoyens congolais.

Des rapports ont été publiés, le week-end dernier, impliquant des Casques bleus sud-africains dans la torture de femmes et d'hommes. "Pour le moment, ce sont des allégations, mais compte tenu de leur gravité, nous ne pouvons pas les ignorer", a déclaré Mafi Mgobozi.

Ce dernier a indiqué que le chef de la SANDF, le général Solly Shoke, a ouvert une enquête officielle sur les rapports « afin d'établir leur véracité et de prendre les mesures correctives nécessaires contre les personnes impliquées ». Les enquêteurs nationaux communiqueront avec les bureaux de l'ONU en RDC pour poursuivre l'affaire. "Le général Shoke a souligné que la discipline et la criminalité ne seront pas tolérées dans les rangs de la SANDF. Ceux qui ont transgressé le Code de conduite et le Code disciplinaire militaire seront traités sans crainte ni faveur. Si les allégations sont vraies, les responsables seront traités conformément à la loi. », a averti le porte-parole de la SANDF.

Il y a quatre ans, un rapport de l'ONU a classé les troupes sud-africaines parmi les plus mauvais gardiens de la paix lorsqu'il s'agissait d'agressions sexuelles contre des civils. Plus de mille soldats sud-africains du 5e bataillon d'infanterie basé à Ladysmith, au KwaZulu-Natal, participent à une mission de maintien de la paix de l'ONU en RDC. La majorité des troupes se trouve à Goma, dans la région du Nord Kivu.


Adiac-Congo
1561 suivent la conversation
3 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
fausseliberation - 12.02.2018 16:10

Il est temps que les médiocres dégagent !

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 12.02.2018 15:17

Good news

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Andre Kimbuta - 12.02.2018 15:07

Rien d'etonnant pour les sud africains car ses agissements traduisent fidelement le comportement de leur president ZUMA QUI PILLE NOTRE PAYS AVEC LES RWANDAIS. Soit disant soldats de la paix. C'est eux qui sement l'insecurite pour piller nos ressources.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Vodacom Ligue 1/zone ouest : DCMP domine Dragons/Bilima et conforte son leadership

Sport ..,

Goma : un pasteur poursuivi pour enlèvement de l’artiste Black Man Bausi

Provinces .., Goma, Nord-Kivu

Nord-Kivu : ouverture de la 5ème édition de la semaine fiscale

Provinces ..,

Goma : la police empêche la marche du Front citoyen

Provinces ..,