mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : une messe a été célébrée en mémoire des victimes de la marche du 21 janvier 
Retour Société

Kinshasa : une messe a été célébrée en mémoire des victimes de la marche du 21 janvier

Kinshasa : une messe a été célébrée en mémoire des victimes de la marche du 21 janvier 2018-02-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/01-04/eglise_marche_laic_catholique_victimes_messe_18_0001.jpg -

Les photos des victimes de la marche du 21 janvier

Il y avait beaucoup de monde, ce vendredi matin 9 février 2018, à la cathédrale Notre-Dame du Congo à Kinshasa, en RDC, pour une messe célébrée en mémoire des victimes des marches du 21 janvier. Durant ces marches, organisées par le Comité laïc de coordination, contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, six personnes au moins ont été tuées. L’office a été célébré par l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo qui avait critiqué directement la répression des marches.

Le cardinal Laurent Monsengwo avait à ses côtés d’autres évêques au nombre desquels le chargé d’affaires de la nonciature apostolique. Une présence très remarquée aussi, c’est celle du professeur Thierry Nlandu, le porte-parole du Comité laïc de coordination (CLC), au premier rang côte à côte avec Vital Kamerhe. Cinq photos des victimes étaient exposées sur du linge blanc, devant le côté droit du public.

La marche des chrétiens ne s’arrêtera pas. « Nous avons le devoir de bâtir un Congo nouveau où l’homme qu’il faut sera à la place qu’il faut », a dit dans son homélie l’abbé Luyeye, curé de Notre-Dame de la Sagesse, la paroisse du campus de l’université de Kinshasa. Interpellant ceux qui tirent sur les manifestants et ceux qui donnent des ordres aux troupes de tirer, l’abbé Luyeye a relevé que le 21 janvier les hommes des troupes ont tiré sur « nos propres enfants, une fille qui attendait d’embrasser la vie religieuse ».

Thierry Nlandu du Comité laïc de coordination profitant de l’incident évoqué a interpellé la conscience des hommes en uniforme. Le dernier à intervenir était un abbé qui a dénoncé l’insécurité dans laquelle vit le clergé de Kinshasa.

 

Ci-jointe, l'Oraison funèbre de Thierry Nlandu : 


RFI / MCN

2018-02-10-08-09-27_Oraison_funebre_messe_en_memoire_victime_21janvier.pdf (0.53Mb)

.pdf
3204 suivent la conversation
13 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Zairois - 10.02.2018 23:52

Cette première dame que l'on a l'habitude de vanter n'a pas été présente dans cette messe pourquoi? Elle a été chez le pasteur Ekofo en mémoire du soit disant beau père tué aussi par balle et ceux que nous pleurons aujourd'hui sont morts par balle tuer par les vaillants hommes en uniforme selon Lambert Mende. Kie kie kie kie kie!!!!!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Trop c'est trop kabila - 10.02.2018 09:04

Tôt ou tard, qu'il pleuve qu'il neige, ils paieront les sangs de nos frères et soeurs innocents qu'ils tuent.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Trop c'est trop - 10.02.2018 07:39

à eux les armes, à Dieu et son peuple la victoire

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muyej - 10.02.2018 07:18

Bruno patience Dieu est lent de colère mais il agit toujours faisons lui confiance, 95% des congolais pleurent

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muyej - 10.02.2018 05:39

DIEU voit tout et avec DIEU tout est possible nous nous reveillerons un jour apprenant que kabila est déjà en fuite et a abandonné tout dans notre Beau pays même sa Géante construction HYPNOSE à Lubumbashi c'est l'argent des contribuables.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 09.02.2018 23:07

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (MANQUE DE SAVOIR-VIVRE)

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! - 09.02.2018 20:28

Chers compatriotes, retenez bien les noms de ces martyrs et leurs images. Et que leurs sangs rétablissent la vérité en RDC et passent dans les cerveaux de tous les kabilistes! Voilà nos Héros, après l'unique que nous avons eu en 1961, Patrice Émerie Lumumba! RENDONS LEUR JUSTICE EN CONTINUANT LEUR COMBAT POUR CHASSER LA MÉDIOCRITÉ DE NOTRE PAYS ET RÉTABLIR UNE FOIS POUR TOUTES LA VÉRITÉ.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bruno - 09.02.2018 18:41

yango avc ezauaka abbe malumalu eza wapi ezuape kanambe na kalev na kasongo naba mediocre nionso batanga basoyi nzambe eza juste kala te ekozua bango

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukumbane - 09.02.2018 18:08

C'est pas loin du JIHADISME ça, donc très loin du Christianisme quand-même.

Non 13
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muyej - 09.02.2018 17:12

J'espère que prochainement comme les kabilistes soupçonnent tout les hommes de Dieu ils iront cette fois ci celebrer leurs manifestations avec les postolots

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nguma - 09.02.2018 16:59

Au Congo s'il n'y avait que deux hommes ça serait MONSENGWO ET EKOFO.c'est eux qui sont en première ligne de notre guerre de la vérité contre les forces du mal représentées par la Médiocrité Présidentielle (MP) même si il ont réussi a faire fuir le pasteur EKOFO, il est avec nous en esprit. Nous nous battrons jusqu'a ce que les voisins comprennent et aillent travailler pour leur pays. Jusqu'au bout. le pays n'a pas besoin d"alternance mais de libération. la passation de pouvoir ne se fait qu'entre 2 compatriotes. ce qui n'est pas le cas du congo occupé.

Non 0
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Omega - 09.02.2018 16:43

Nous somme fatiguer de ces gens ils doivent partir coute que coute et je pense que la prochaine fois ils iront prier chez les kimbanguiste car refuser par les catholiques et les protestants.que le mediocre degage et que Dieu benisse le congo

Non 0
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zemira - 09.02.2018 16:31

Question aux médiocres qui avaient reconnu 2 morts seulement. Les trois autres, ici représentées, ont été des fantômes ? Que leurs âmes reposent en paix. Entre-temps, accentuons la pression sur les médiocres afin qu'ils dégagent. Ils avaient cru bon de nous fuir pour aller à l'ECC. Aujourd'hui, leurs turpitudes les rattrapent et le pasteur David Ekofo est devenue une cible. Honte à vous, les médiocres.

Non 0
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Un mouvement "musulman" proche du PPRD appelle à une marche ce dimanche à Kinshasa

Société ..,

CLC/Lubumbashi soutient la pacifique marche du 25 février

Provinces ..,

Les jeunes du PPRD attendus à la marche du 25 février

Société .., Kinshasa

16 février 1992 - 16 février 2018 : 26 ans après, les catholiques marchent à nouveau pour...

Société ..,