mediacongo.net - Actualités - En visite à Pékin, le chef de l'UA rejette les accusations d'espionnage chinois 
Retour Afrique

En visite à Pékin, le chef de l'UA rejette les accusations d'espionnage chinois

En visite à Pékin, le chef de l'UA rejette les accusations d'espionnage chinois 2018-02-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/05-11/moussa-faki-mahamat-ua-pekin-visite.jpg Pekin, Chine-

Le chef de l'UA a rejetté les accusations d'espionnage chinois

Une enquête du journal « Le Monde » avait fait scandale lors du sommet de l'Union africaine en janvier 2018. Le bâtiment de l'institution, offert par la Chine en 2012, aurait été truffé de micros cachés. Aujourd'hui, à Pékin, le président de la Commission de l'Union africaine, le Tchadien Moussa Faki Mahamat, a réfuté ces soupçons tout en disant que rien ne pouvait « ébranler » les relations entre l'Afrique et la Chine.

Moussa Faki Mahamat a balayé les révélations du journal Le Monde d'un revers de main : « Ce sont des allégations mensongères », a déclaré le président de la commission de l'Union africaine, tout en soulignant que son institution ne traitait pas de dossiers secret défense.

Jalousie ?

Des propos qui avaient tout pour plaire au ministre des Affaires étrangères chinois. Wang Yi avance cette explication après les accusations publiées par le journal français : « Certaines personnes sont jalouses de la coopération entre la Chine et l'Afrique ».

Tentative vouée à l'échec

Mais toute tentative de diviser les deux partenaires est vouée à l'échec, a assuré Wang Yi, avant de poser sa main amicalement sur l'épaule de son invité. La Chine a tout intérêt à faire oublier l'affaire des micros cachés rapidement afin de mener ses affaires en toute tranquillité : en 2016, les échanges entre l'Empire du Milieu et l'Afrique se sont élevés à plus de 120 milliards d'euros.

Heike Schmidt
RFI
68 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Nouvelle attaque contre un internat de jeunes filles dans le nord du Nigeria
AUTOUR DU SUJET

Muanda : la société civile veut voir clair sur le nouveau contrat d’exploitation du pétrole...

Provinces ..,

Province de l’Équateur : quatorze communautés obtiennent des titres de concessions forestières

Science & env. ..,

Nord-Kivu : ouverture de la 5ème édition de la semaine fiscale

Provinces ..,

Malabo revendique son "indépendance totale" face à la France

Afrique .., Malabo, Guinée Equatoriale