mediacongo.net - Actualités - Archidiocèse de Kinshasa : Mgr Ambongo nommé futur successeur du cardinal Monsengwo 
Retour Religion

Archidiocèse de Kinshasa : Mgr Ambongo nommé futur successeur du cardinal Monsengwo

Archidiocèse de Kinshasa : Mgr Ambongo nommé futur successeur du cardinal Monsengwo 2018-02-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/01-04/ambongo_fridolin_17_0001.jpg -

Mgr Fridolin Ambongo

Le pape Francois, a nommé monseigneur Ambongo Fridolin évêque coadjuteur de l'archidiocèse de Kinshasa, ce lundi 05 février 2018.

Membre de la congrégation des pères capucins, il est docteur en théologie morale, ancien professeur de l'UCC (Université Catholique du Congo).

L'evêque ou l'archevêque coadjuteur, convient-il de souligner, est un évêque nommé comme auxiliaire, aux côtés d'un évêque diocésain, mais avec droit de succession immédiate sur le siège de l'évêque à qui il est adjoint après la démission ou le décès de ce dernier. Sa nomination permet une période de prise de connaissance du diocèse pour le nouvel arrivant et de transition sans interruption entre deux épiscopats.

Portrait de Mgr Fridolin Ambongo

Mgr Fridolin Ambongo a été nommé, samedi 12 novembre 2016, archevêque de Mbandaka-Bikoro, dans l’ouest de la République démocratique du Congo.

À 56 ans, il a présidé la commission Justice et Paix de l’épiscopat de la République démocratique du Congo (Cenco). En charge également de la Commission épiscopale pour les ressources naturelles de l’épiscopat, il fait partie des voix qui pèsent fortement dans l’épiscopat congolais.

En 2015, il avait demandé aux autorités françaises « de faire pression sur Kinshasa » pour empêcher la modification de la Constitution.

Il fait en effet partie des évêques les plus opposés sur le terrain politique, dans un pays où l’épiscopat tente de jouer un rôle de médiateur entre Majorité et Opposition pour débloquer la situation politique. Après ses déclarations, il avait été menacé lors de son retour au pays.

En juin 2016, son nom avait été évoqué pour présider la Cenco, mais ses confrères lui avaient préféré Mgr Marcel Utembi, craignant d’élire à leur tête un profil trop politique. Il avait alors été élu vice-président de la Cenco.

Ordonné prêtre à l’âge de 28 ans chez les capucins, Mgr Ambongo était depuis 2004 évêque de Bokungu-Ikela, dans le nord du pays. Il reste administrateur apostolique de ce diocèse jusqu’à la nomination de son successeur.

Mgr Ambongo était administrateur apostolique du diocèse de Mbandaka-Bikoro depuis la mort de l’ancien archevêque, Mgr Kumuondala Mbimba, en mars 2016.


MCN Team / mediacongo.net
5680 suivent la conversation
12 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 08.02.2018 09:28

Bienvenu mon Père Ambongo,mon Professeur de l'UCC je sais que tu suivra le pas de Tata cardinal.Il ne faut pas coopérer avec le diable, pas de négociation svp.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi - 07.02.2018 13:43

félicitation mon père Que, Dieu t’éclaire.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NSAKA MALANGU REHOBOTH - 07.02.2018 09:26

10 MANIERES D’ETRE INCREDULE L’Incrédulité est souvent définie comme le refus de croire Par cette définition : beaucoup de personnes risquent de s’effriter les mains pour dire qu’elles ne le sont pas alors que c’est tout le contraire. Plus clairement, l’incrédulité c’est : 1. Attribuer à Satan ce que Dieu fait ou a fait soit volontairement ; soit par manque de révélation Par affirmer Rehoboth Nsaka sonde les mystères de la parole de Dieu par des invocations magiques cela ressemble aux juifs qui ont déclaré que Jésus chasse les démons par Béelzébul. Matthieu 12.24—32 2. Ajourner sa réponse positive à demain sans motif valable La foi à l’appel de...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ngaruma - 07.02.2018 07:54

jkk va partir qlq soit la prolongation

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 07.02.2018 07:43

Il faut savoir lire les signes de la fin. Rien ne marche en RDC pour le moment. Les combattants ont ferme' les eglises du Pasteur Mukuna en Belgique, en Afrique du Sud, ca chauffe de tout cote', le bateau prend de l'eau, il n y a qu'une seule solution " NOYAGE". BO LINGA, BO LINGA TE EKO ZINDA. Alors, soit on saute, soit on y reste, noyage.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kimamba/Kalenge - 06.02.2018 22:24

Y a pas de sage auprès de Kabila ou carrement on le suit pour son argent.On ne repond pas à la colère par la colère.Faisons attention avec la petite Belgique,la sagesse de cet adage en dit long : Un enfant peut jouer avec les seins de sa mère mais jamais avec les testicules de son père.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote B. - 06.02.2018 21:34

il faut comprendre, il est frere et proche de JP Bemba

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muyej - 06.02.2018 17:33

C'est triste pour les autres hommes de Dieu qui mordent facilement à l'ameçon des kabilistes Dieu voit tout, le malheur du peuple congolais fait le bonheur des pasteurs congolais.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yes We can - 06.02.2018 17:04

C'est pour dire que les choses se préparent déjà au niveau de Vatican et que KABILA appartiendrait au passé. Merci d'avance à l'Eglise catholique. Wait and see!

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PMN - Ngozulu - 06.02.2018 16:51

C'est une très mauvaise nouvelle pour le pouvoir de Kinshasa. Le Vatican semble renforcer l'équipe. Merci au Saint Père qui est très attentif à la souffrance des peuples particulièrement à celle de la RDC.

Non 1
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VANITÉ DE VANITÉ - 06.02.2018 16:05

Âpres Mosengwo égale avant Mosengwo rien ne vas changé

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 06.02.2018 16:02

Un homme fort intelligent, est-il aussi fort devant la corruption? or les mediocres cherchent quelqu'un faible devant l'argent pour fragiliser le seul sage qui nous reste apres E.Tshisekedi, nous avons cité Mgr Mosengo,on sait ce qui s'est passé lors du dialogue du centre interdiocesain, les avions bourrés de dollars circulaient vers l'ouest du pays! wait and see!

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Kongo Central : contribution de l’Assemblée provinciale à l’érection du musée de l’église Kimbanguiste à Nkamba
AUTOUR DU SUJET

Les mouvements citoyens élisent Mgr Monsengwo pour diriger la transition en RDC

Politique .., Kinshasa

La Cenco dénonce la campagne de diabolisation contre le cardinal Monsengwo

Société ..,

La jeunesse du PPRD n'a jamais déposé une plainte contre le cardinal Monsengwo, dément Patrick...

Société .., Kinshasa

Monsengwo : "Le pouvoir politique ne nous intéresse nullement"

Politique .., Kinshasa