mediacongo.net - Actualités - Dimanche 11 février 2018 : Grande marche de la communauté congolaise à Rome 
Retour Diaspora

Dimanche 11 février 2018 : Grande marche de la communauté congolaise à Rome

Dimanche 11 février 2018 : Grande marche de la communauté congolaise à Rome 2018-02-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/01-04/bruxelles_congolais_diaspora_marche_18_0001.jpg -

Des églises profanées, des prêtres tabassés, des fidèles bastonnés, quelques-uns abattus par balles, des religieuses menacées d’agressions, des vieilles personnes gazées, l’église catholique romaine de la RDC traverse depuis le 31 décembre 2017, son chemin de la croix, pour avoir revendiqué l’application de l’Accord de la Saint Sylvestre consacrant les négociations conclues de bonne foi par le gouvernement, la classe politique congolaise, la société civile, les confessions religieuses et les autres forces politiques.

Ce martyre vécu par cette grande confession religieuse, n’a pas laissé indifférentes les autres églises existant en RDC et du monde, telles l’Eglise protestante, la Communauté islamique du Congo et l’Eglise kimbanguiste. D’ailleurs, au lendemain des incidents survenus le dimanche 31 décembre 2017, la communauté chrétienne congolaise de l’Afrique du Sud a donné le ton. Une grande marche a été organisée dans les rues de Johannesburg pour déplorer la répression féroce subie par les chrétiens catholiques dans la plupart des paroisses de la RDC.

Et comme la plupart des religieuses sont l’objet des menaces, notamment celles de Lycée du Sacré-Cœur et de la 7 ème rue Limete, pour ne citer que celles-là, les ennemis de la démocratie congolaise semblent décidés à pratiquer la politique de la terreur et de la terre brûlée. Raison pour laquelle certaines écoles conventionnées catholiques sont actuellement placées sous haute surveillance. En effet, après ces menaces d’intimidation, la sécurité a été renforcée et les filles hébergées sous le régime d’internat, ont toutes été renvoyées aux domiciles de leurs parents, les établissements scolaires n’étant pas en mesure d’assurer la sécurité individuelle de chaque élève, ni de chaque religieuse. Signalons que dans le cadre des mesures préventives prises depuis le vendredi 3 janvier 2018, des consignes particulières ont été données aux écoliers et aux sœurs religieuses les invitant à éviter des promenades en solitaire ou en groupe réduit.

La dernière réaction en date, après celle des ONG de défense des Droits de l’Homme, est venue du Vatican. En effet, l’Aumônerie catholique congolaise à Rome, la communauté sacerdotale, ainsi les Associations des Laïcs congolais d’Italie et particulièrement, celle de Rome, organiseront le dimanche 11 février 2018, à Rome, une Grande marche pacifique de protestation contre ce qui se passe en RDC, le régime de terreur où les manifestations pacifiques sont cruellement réprimées avec tout ce que cela entraîne comme violations massives de Droits de l’Homme.

Solidaires de leurs frères et sœurs restés au pays, les chrétiens, le clergé et les religieux de la diaspora congolaise d’Italie veulent ainsi faire entendre leurs voix, contre les tueries des chrétiens scandant des cantiques, brandissant bibles, crucifix et rameaux, et la confiscation des libertés fondamentales des citoyens reconnues par la Constitution. Forts du soutien du Pape François qui a lancé de nombreux appels à la paix et la démocratie en RDC, interpellés par les messages des Evêques membres de la Conférence épiscopale nationale congolaise et faisant écho à l’appel du Comité laïc de coordination de Kinshasa.

Cette marche, avons-nous appris de nos compatriotes vivant en Italie, partira de la Piazza Pasquino, près de Piazza Navona, après la messe de 9 heures, pour chuter à la Place Saint Pierre, avec la bénédiction papale à l’Angelus. A cette occasion, une quête spéciale sera organisée en faveur des victimes de différentes répressions du dimanche 31 décembre 2017, et du dimanche 21 janvier 2018 à Kinshasa et dans les autres paroisses de la RDC.

Cette manifestation vise, comme il faudrait le souligner, interpeller toute la communauté internationale pour jeter un regard de compassion sur le drame que vit présentement le peuple congolais privé de ses prérogatives constitutionnelles de sanctionner par les urnes, les anciens dirigeants qui ne se soucient pas de son mieux-être. Mais aussi susciter une prise de conscience collective à l’échelle mondiale, de la diaspora congolaise, toutes tendances confondues, indifférente sur la misère de la population congolaise, le calvaire indicible vécu en RDC, dépourvue de l’eau potable et du courant électrique, et qui survit grâce à la débrouille et des opérations de ramassage des restes alimentaires dans les dépotoirs ou dans les ports privés.

 


MCN Team / mediacongo.net
1838 suivent la conversation
5 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
CLC pour la Libération - 12.02.2018 10:28

C'est étrange que l'article paru le 10 Février et qui aborde le 3ème appel du CLC à la marche pacifique du 25 Février 2018 ne paraisse nulle part parmi les sujets d'actualité. On est obligé de procéder à une recherche du mot CLC pour y accéder. Mediacongo est jusque-là considéré comme l'un des rares médias où le peuple espère accéder aux infos émanant aussi bien de la Médiocrité Présidentielle et de l'Opposition. C'est étonnant que Médiacongo commence à filtrer des articles alors que l'appel du CLC est censé être l'actualité dominante des jours à venir. Prière de garder votre indépendance et de ne pas céder aux intimidations du pouvoir. C'est l'essence...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 06.02.2018 08:36

Bonne idée.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 05.02.2018 10:19

James Bond - 05.02.2018 09:22, si nos compatriotes sont chômeurs, mais toi qui es tu, un assassin au service de KANABE bien sur ? tu finira bientôt comme ton autorité morale, bientôt vous serez en route vers le rwanda natal à pieds comme vous étiez venus à pieds en 1996-1997, NZELA EKO KOMELA BONO MOLAYI, MAKOLO NA BINO BOLATAKA BA GODJO EKO KOMA KILO, PE TOKO TUMBA BINO SANS PITIE

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Citoyen - 05.02.2018 09:31

James Bond - 05.02.2018 09:22 Au fin fond de toi tu sais bien que ce que tu dis est faux mais ton appartenance politique te pousse à appeler une couleur noire blanche.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
James Bond - 05.02.2018 09:22

Bas chomeurs!!

Non 12
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Un mouvement "musulman" proche du PPRD appelle à une marche ce dimanche à Kinshasa

Société ..,

CLC/Lubumbashi soutient la pacifique marche du 25 février

Provinces ..,

Les jeunes du PPRD attendus à la marche du 25 février

Société .., Kinshasa

16 février 1992 - 16 février 2018 : 26 ans après, les catholiques marchent à nouveau pour...

Société ..,