mediacongo.net - Actualités - Assassinat de LD. Kabila: Eddy Kapend clame son innocence sur les réseaux sociaux

Retour Sur le net

Assassinat de LD. Kabila: Eddy Kapend clame son innocence sur les réseaux sociaux

Assassinat de LD. Kabila: Eddy Kapend clame son innocence sur les réseaux sociaux 2018-02-03
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/kapend_eddy_18_003.jpg -

Une vidéo circule depuis ce jeudi sur les réseaux sociaux et groupes Whatsapp congolais. Elle est datée du 16 janvier, date anniversaire de la mort de Laurent-Désiré Kabila. Elle a été filmée lors d'une messe de commémoration de cet assassinat à la prison de Makala à Kinshasa. Et l’on y voit le colonel Eddy Kapend, celui qui a été condamné comme accusé principal, présenté même comme le commanditaire du meurtre. Il est invité à prendre la parole lors d’un long discours filmé de 13 minutes où il livre sa vérité sur l'affaire.


Eddy Kapend ne pouvait sans doute pas ignorer qu'il était filmé, dans l'église, on le voit en uniforme de l'armée congolaise se préparer avant de rejoindre le pupitre. Il dit s'adresser à tous ceux « ici présent et au-delà d'ici à tous ceux qui peuvent écouter » et le colonel Eddy Kapend raconte d'abord ce meurtre. Il était 12h55, c'était un mardi comme aujourd'hui, dit le prisonnier. « Le président Kabila était dans son bureau, il parlait avec son directeur de cabinet, ils étaient à deux », précise Eddy Kapend.

Il raconte comment l'un des gardes du corps du président, Rachidi Muzembe, est entré par une porte arrière et a tiré les trois balles sur Laurent-Désiré Kabila, mort sur le coup, précise le colonel Kapend qui assure ne pas avoir été dans la pièce à ce moment-là. « Le pays s'est arrêté ce jour-là », estime-t-il. Un pays à l'époque en pleine guerre, divisé entre le gouvernement à Kinshasa et les rébellions RCD et MLC. « Tous les assassins de Kabila, tous les commanditaires, tous les traitres, tous ceux qui l'ont abandonné, ils sont tous en liberté. Ne sont en prison que les innocents », lance par deux fois Eddy Kapend depuis la prison de Makala où il croupit depuis 17 ans « injustement », répète-t-il.

« J'étais le fidèle des fidèles »

L'ancien aide de camp de Laurent-Désiré Kabila semble aussi avoir un message à faire passer sur la situation actuelle du pays. « Lorsque Kabila dit : ne jamais trahir la République démocratique du Congo, il demande à ce qu'on ne trahisse jamais son peuple, ses valeurs, ses lois », lance l'ancien aide de camp de Laurent-Désiré Kabila. « Moi, j'étais le fidèle des fidèles », assure encore Eddy Kapend. « Et tout ce qui a suivi, c'est à cause de votre amour pour lui », raconte le prisonnier. C'est Joseph Kabila qui avait été désigné président après le décès de son père.

A la fin de son discours, visiblement ému, celui qui est présenté comme le commanditaire du meurtre demande à ce que l'on se souvienne de Laurent-Désiré Kabila comme d'un héros « arraché à notre affection par les forces du mal, des forces du mal qui continuent toujours à exercer des manèges, des tactiques, des combines, pour pouvoir perpétrer des crimes ».


RFI / MCN, via mediacongo.net
3562 suivent la conversation
6 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
bukitra1 - 05.02.2018 10:19

A qui a profité le crime?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 04.02.2018 11:03

Mon colonel, même si un jour le serpent que toi et ton chef MZEE ont nourri et héberger arrivé à te faire disparaître, soyez en certain que la vérité est connue de tous, c'est bien ce serpent venimeux Rwandais que vous avait mis entre vos bonnes mains qui en est le chef orchestre de l'assassinant de notre MZEE, la guerre sera longue est populaire et enfin cette guerre retournera au Rwanda d’où elle est venue et avait été conçue pour faire souffrir nous congolais, la victoire est pour bientôt, car le serpent sera écraser.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TANGO, LA VOIX DU ZAIRE - 04.02.2018 10:06

JOSEPH KABILA KABANGE SES FAUX NOMS ET LE FAUX FRERE JUMEAU DE JEANETTE KABILA QUI EST SA TANTE MATERNELLE, NE PORTANT PAS LE NOM DE MBUYU OU KYUNGU. C'EST JOSEPH KABILA QUI A ORGANISE L'ASSASSINAT DE MZEE L.D KABILA POUR VANGER LA MORT DE SON PERE ADRIEN KANAMBE. EN RDC, LA JUSTICE PROTEGE LES CRIMINELS ET LA COUR SUPREME DE JUSTICE EST POUR LA M.P MEDIOCRITE PRESIDENTIELLE.

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 04.02.2018 00:19

C'est Joseph Kabila le commanditaire et le bénéficiaire.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papy tamba - 04.02.2018 00:02

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (PROPOS INJURIEUX)

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LAMBERT MENDE - 03.02.2018 20:47

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (INSULTES)

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : Microsoft greffe un anti-ransomware à OneDrive et Outlook.com
AUTOUR DU SUJET

RDC: le dossier sur l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila au point mort

Société ..,

17 ans après son assassinat, L.D. Kabila : à qui a profité le crime ?

Politique ..,

Vaste évasion à la prison de Makala: Ne Mwanda Nsemi parmi les évadés !

Société .., Makala, Kinshasa

Ancien président de la justice militaire, le colonel Alamba est mort en détention

Société .., Kinshasa