mediacongo.net - Actualités - Répression des marches du CLC : de nouvelles sanctions internationales annoncées 
Retour Politique

Répression des marches du CLC : de nouvelles sanctions internationales annoncées

Répression des marches du CLC : de nouvelles sanctions internationales annoncées 2018-01-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/manif_31_decembre_18_002.jpg -

La communauté internationale est montée au créneau, cette semaine, pour dénoncer la répression « violente » des marches organisées, le 21 janvier, par le Comité laïc de coordination (CLC). À la suite du pape François, la France, la Belgique, le Canada et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont condamné l’usage disproportionné de la force contre les manifestants.

Sans tarir des déclarations, certains diplomates n’ont pas exclu de retirer la confiance de leur pays au processus électoral en cours. Des personnalités congolaises impliquées dans les dernières répressions ne seraient pas à l’abri, notamment des nouvelles sanctions de l’Union européenne.

Selon la secrétaire générale de l’OIF, la communauté internationale doit se concerter pour trouver une nouvelle stratégie « porteuse d'espoir » pour le Congo. En perspective de cette nouvelle stratégie à mettre en place, la Belgique a demandé à ce que la situation en RDC soit à nouveau inscrite à l'agenda du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne dans un contexte où plusieurs Etats européens n’ont pas hésité à condamner la répression des forces de sécurité contre les manifestants. Un appel avait notamment été lancé pour l’élargissement des sanctions à l’égard des responsables de ces actes.

Parmi les réactions les plus farouches sur le continent européen, on a pu noter celle de l’ex-vice-présidente de la Communauté française de Belgique et ministre de l’Éducation, de la culture et de l’enfance, Joëlle Milquet, pour qui le gouvernement belge doit solliciter des sanctions contre la RDC au « sommet de l’État ». Pour l’intéressée, la Belgique devait se saisir de l’opportunité de la réunion de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants du 10 janvier, pour  « demander au gouvernement belge d’oser aller plus loin dans les sanctions à l’égard des responsables, notamment au sommet de l’État! »

Par ailleurs, l'expert américain Jason Stearns a laissé planer l’ombre du doute sur les bonnes intentions de la communauté internationale vis-à-vis du processus électoral congolais. «Très bientôt, l'ONU et la communauté internationale devront décider si elles peuvent soutenir un processus électoral dans lequel les manifestations pacifiques sont interdites, les prêtres battus et arrêtés et les institutions électorales profondément politisées », a-t-il dit. Il a également évoqué la difficulté d’entente avec la Céni, notamment sur la question d'un groupe international d'experts électoraux. En 2017, le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne avait déjà pris des sanctions contre neuf personnalités congolaises tant civiles que militaires.


Adiac-Congo
2970 suivent la conversation
18 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
KABILA MOYIBI - 26.01.2018 16:49

Vos sanctions font rire le gouvernement congolais. Nous attendons un soutien militaire pour dégager Kabila. Qu'est ce qu'il vous faut de plus, il tue la population démunie et pacifique sous votre vue, que voulez vous encore?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elyone Ndangi - 26.01.2018 12:15

Le regime fait la sourde oreille, ne veut rien entendre ni voir. Tous ceux qui sont en politique (majorité coe opposition)doivent savoir qu'ils sont tous des esclaves et que leur seul droit c'est de mourrir en silence.Aucun d'eux n'échappera au plan destructeur du Rwanda dominateur du congo. Comprenne qui pourra.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Elyone Ndangi - 26.01.2018 12:07

Le régime terroriste et pourri de Kinshasa sème la terreur coe alkaida en détruisant totalement le moral du congolais moyen. Comment peut-on parler élection quand il n'y a aucune ouverture democratique? Un gouvernement corrompu et corrupteur. Plus on écrase le peuple, mieux il devient imprevisible. Ne soyez donc pas surpris.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mandela - 26.01.2018 09:47

le probleme c'est KABILA ; arrêtez de contourner les histoires s'il y a quelqu'un à s’actionner c'est bien KABILA.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme - 25.01.2018 19:31

IL NE DOIT PAS FAIRE SEMBLANT DE NE PAS ETRE LE RESPONSABLE L 'homme qui en 9 mois est parti de locataire à 15 villas dont 5 à 'étranger plus 6 immeubles commerciaux;plus 18 Jeeps ( + la BMW de 120.000 $ du fiston) l'homme aux comptes offshore avec 28 millions de dollars en 9 mois,Tshibala est le premier ministre de ce pays et tant l'armée que la Police sont SOUS ses ordres. Comme pour JP Bemba c'est TSHIBALA qui DOIT répondre d'éventuels crimes CONTRE L' HUMANITE imputés à ces forces.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 25.01.2018 18:21

(suite) Suivez ce qui se dit et passe à la conférence sur l'économie du monde à Davos et le rapport de OXFAM sur la distribution de la richesse dans le monde. Ceux qui raisonent en isolent le Congo dans du reste du monde, n'ont rien compri.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 25.01.2018 18:18

La communauté Internationale est d'accord avec Kabila, puisque les règles de la dèmocratie sono celles là. La communauté internationale parle pour faire plaisir, aux opposants. Il suffit de penser à ce qui se passe entre la grande Chine et la petite ville de Hong Kong, ou les occidentaux pour gener la chine appuient avec les paroles un petit groupe d'étudiants qui veut maintenir la dèmocratie de type occidentale et la séparation avec la chine mère. Une chose impossible. NB.La chine est devenue la plus grnade puissance économique sans le type de démocratie à l'occidentale. Pour nous en Afrque on s'entretenu pour une parole comme démocratie, qui ne pas sinonyme richesse ou...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 25.01.2018 16:46

La communauté internationale, Le peuple Congolais est abandonne'. les CRIMES contre l'humanite' que Joseph Kabila a commit, nous voulons que vous prenez des actions maintenant sinon il continuera toujour a tue' le Congolais. Joseph Kabila n'organisera pas des elections le 23 Decembre 2018 parceque la CONSTITUTION ne l'authorise pas de se presenter. Mais il veut faire le REFERNDUM ou le DIALOGUE pour changer la Constitution et cela va lui permettre de rester au pouvoir a VIE, comme ses autres homologues Africains example Deni Sassou Ngwesso du Congo Brazza ville, comme le president Rwandais Paul Kangame.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima - 25.01.2018 16:24

N'est ce pas que ces fameux messieurs de la communauté internationale savent qui est qui parmi ceux qui sont au pouvoir et les structures nationales de la gestion du pays y compris les infiltrés des pays voisins. Alors pourquoi ne pas faire d'une pierre deux grands coups en eventrant le boa? On ne peut pas être parti d'un pays voisin et être devenu des semeurs de désolation dans un pays si stratégique qu'est le Congo. La Belgique qui, en son ère colonialiste, a semé le grain des désordre à l'est du Congo en y transplantant dans les hauteurs des gens déplacés de chez eux au Rwanda doit prendre le devant pour redresser cette bévue.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 25.01.2018 15:59

Sanctions bidons et irrealistes

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma - 25.01.2018 15:28

les sanctions seront proportionnelles à la quantité de sang coulé et à ceux qui en ont la soif.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! - 25.01.2018 14:15

PAS DES FAUSSES SANCTIONS POUR DISTRAIRE LES FILLES ET FILS DE LA RDC QUI SONT DÉJÀ DEBOUT POUR CHASSER CET IMPOSTEUR! L'UNIQUE CHOSE POUR VOUS FAIRE PARDONNER AUX YEUX DES CONGOLAIS C'EST DE FAIRE AVEC KABILA CE QUE VOUS AVEZ FAIT AVEC KHADAFI ET GBAGBO! Sinon c'est fini; car le peuple s'est déjà pris en main!

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kwekwetumas - 25.01.2018 13:22

Soutenez, appuyez ces dirigeants médiocres. Mais combien de congolais vous soutiennent aujourd'hui vous membres de la famille politique MP? Même les fœtus dans les seins des femmes congolaises prient que votre règne médiocre et sanguinaire disparaisse en RDC avant leur naissance.Vous savez corrompre les opposants faibles à Kinshasa et dédoubler les partis politiques. Dédoublez maintenant tous ces groupes sociaux qui marchent en RDC.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 25.01.2018 11:35

Pas parceque quelqu'un se promene avec la croix , ou immagine de la vierge, qu'il est pacifique. En Europe,on distingue manifestation et contestation. Au Congo il n'y'a pas eu de manifestation mais une CONTESTATION d'un pouvoir établi. Les contestation sont reprimer partout dans le monde, puisque contestation veut appel à la violence. C'est archifaut de parler de marche pacifique. Il y' a eu CONTESTATION:

Non 16
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kabila Kanambe - 25.01.2018 11:07

Vous n'avez pas attendus a agir en libye pour enlever KADHAFI du pouvoir, au cote d'ivoire pour Laurent Bagbo mais pourquoi le congo ne benefie que des vos discours qui ne donnent rien au final; nous avons bésoins des actions concrètes si non nous pensons que vous ne le faite pas parce que vous privillégié vos interets égoites?

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Fatshi Kabila - 25.01.2018 10:55

l'espoir du congo ne peut que se reposer sur le dos des congolais.l'election ne changera rien seulement les faces dont les coeurs sont pourris.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 25.01.2018 10:53

Monter au créneau, c'est bon. Mais, aujourd'hui, nous peuple Congolais avons le fort sentiment que vous soutenez Hippolyte Kanambe Kazembere (Le sanguinaire) à cause de vos intérêts égoïstes et votre cupidité. Nous ne voulons plus de cet aliboron. Si réellement, vous voulez faire quelque chose pour ce pays. Vous devez l'éjecter.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Troisième marche des laïcs catholiques : une démarche jugée inopportune

Politique ..,

Messe vendredi à la mémoire des "martyrs" des marches réprimées en RDC

Religion ..,

Violence du 21 janvier: pour le pouvoir, la responsabilité est partagée

Société ..,

Répression en RDC: l'OIF appelle à une concertation internationale

Politique ..,