mediacongo.net - Actualités - "Dialogue": le vocable refait surface au sein de la classe politique congolaise

Retour Politique

"Dialogue": le vocable refait surface au sein de la classe politique congolaise

"Dialogue": le vocable refait surface au sein de la classe politique congolaise 2018-01-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/22-31/kin_kiey_mulumba_18_0001.jpg Kinshasa-

Kinkiey Mulumba

Après les marches pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018 organisées par le Comité Laïc de Coordination (CLC) dans quelques grandes villes de la République démocratique du Congo (RDC), réclamant l'application intégrale de l'accord du Centre interdiocésain, le vocable "Dialogue" refait surface dans la classe politique congolaise, plus précisément dans le camp de la Majorité présidentielle. Même les "opposants" présents au gouvernement Tshibala souhaitent qu'il y ait d'autres discussions pour faire baisser la tension durant cette année électorale.

Tenez! Au lendemain de la marche du 21 janvier qui a coûté la vie à 2 Congolais pour la Police nationale congolaise, 6 pour la Monusco et 9 pour l'Acaj, André Alain Atundu, porte-parole de la Majorité présidentielle, a animé un point de presse au cours duquel il a fermement condamné l'initiative des laïcs catholiques. Pour lui, il vaut mieux "dialoguer" pour trouver des solutions aux problèmes qui secouent le pays, plutôt que d'aller dans la rue. Et bien, le vocable "Dialogue" a été lâché.

Mercredi 24 janvier, lors de sa ronde dans différents partis qui constituent la famille MP, le secrétaire général Aubin Minaku s'est rendu chez Kinkiey Mulumba, leader du PA. Ce dernier, dans son speech, a appelé la classe politique au "Dialogue" afin de trouver un nouveau consensus pour un autre compromis.

De leur côté, les ministres du gouvernement Tshibala, issus de l'Opposition, ne jurent que sur un dialogue entre le pouvoir et l'Eglise catholique qui se montre, aujourd'hui, plus déterminée que le Rassemblement, dans la lutte pour un meilleur avenir de la RDC.

Mardi 23 janvier dernier, Félix Tshisekedi a été aperçu seul au bureau de représentation de l'Union africaine. Y-a-t-il un nouveau deal en gestation, après l'échec du dialogue du 18 octobre et celui du 31 décembre ?

Toutefois, le fils Tshisekedi a déclaré, après près de trois heures d'entretien, être venu dans un cadre purement "privé". Néanmoins, il a rejeté toute idée d'un énième dialogue, alors que celui de la Cenco souffre de sa mise en application.

Le Cardinal Laurent Monsengwo ne veut pas non plus entendre parler de nouvelles négociations, accusant la MP de mauvaise foi.

Entre-temps, des sources indiquent que le gouvernement Tshibala vit ses derniers jours. Il doit justement plier bagages pour laisser la place à une nouvelle équipe qui sera mise sur pied au terme des discussions en préparation, avec comme premier ministre, cette fois-ci, celui que présentera le Rassemblement/Limete.


MCN Team / mediacongo.net
4159 suivent la conversation
27 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Kimamba/Kalenge - 25.01.2018 21:38

BASTA, BASTA, NON, NON! PAS DE DIALOGUE. ATUNDU, BOSHAB, KIN-KIE ET AUTRES PEUVENT CONTINUER A NOUS TUER.PAS DE DIALOGUE. N O N.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma - 25.01.2018 15:48

au 31 Déc2016 on a repproché à l'eglise d'avoir été naif de croire que le pouvoir en place tiendrait parole,ce pouvoir vien de donner à l'église l'occasion de se disculper, elle ne va pas la rater

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Daniela ebunga - 25.01.2018 14:06

Peuple congolais, nous serons distrait jusqu'a quand? PAS DE DIALOGUE, nous repetons PAS DE DIALOGUE. allez faire des reunions-là que vous faites tjrs avec des rwandais vos chefs, pas avec des congolais; plus jamain

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 25.01.2018 14:00

LE LEADERS de l'opposition actuel c'est MOSENGWO un prélat qui convoite toujours les affaires politiques? Toujours la politique de ote-toi de là que je m'y mette. Non pas question du troisième dialogue. Préparons-nous tous pour les élections avenirs. Que BRUTSHINZE nous conduise à ces dernières. LMP un ILLIMINATIS en action. A quand la messe pour les victimes inutiles? A quand la visite des opposant/CENCO, Katumbi et Cie aux familles de ces victimes du 21/01/ dernier? Des MORTS inutiles pour renforcer les ILLIMINATIS Catholiques.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme - 25.01.2018 12:02

IL NE DOIT PAS FAIRE SEMBLANT DE NE PAS ETRE LE RESPONSABLE L 'homme qui en 9 mois est parti de locataire à 15 villas dont 5 à 'étranger plus 6 immeubles commerciaux;plus 18 Jeeps ( + la BMW de 120.000 $ du fiston) l'homme aux comptes offshore avec 28 millions de dollars en 9 mois,Tshibala est le premier ministre de ce pays et tant l'armée que la Police sont SOUS ses ordres. Comme pour JP Bemba c'est TSHIBALA qui DOIT répondre d'éventuels crimes imputés à ces forces.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 25.01.2018 11:25

Il n'y aura pas de dialogue le pays n'en a besoin. La majorité silencieuse laborieuse attend les éléctions. Monsegnwo a prit le relais de ses amis mèdiocres de l'opposition ? Patience. C'est une analyse est un article provocateur. Faire croire aux jeunes que le bonheur est dans une lutte immaginaire est folie. Le pays doit aller de l'avant, le temps passe.Les premiers congolais qui avaient cru en Mobutu,puis à Monsegnwo et Tshisekedi sont devenus des grands pères pauvres, kabila n'était pas là.Continuer à espèrer en la providence divine c'est catholique mais ne sert à rien. Travailler durement et démocratie .

Non 7
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Trop c'est trop - 25.01.2018 10:59

comme Kabila veut se maintenir au pouvoir au prix de notre sang, nous allons le lui donner

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
papillon - 25.01.2018 10:56

Pas de dialogue avec la mp et son chef,ils ont bcq verser le sang des congolais.chers amis,n'ayons pas foi en aucun opposants politiques parmis ns frs et srs que kabila a otte la vie ds les manifestations pacifiques il n'y avait aucun de ses malins opposants.tous deriere notre moise le cardinal mosengo car lui au moins ne lutte pas pr son ventre.que le mp demande pardon a mosengo pr ses injures,si non la lutte contunue.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Trop c'est trop - 25.01.2018 10:55

plus question de dialogue, nous sommes arrivés à un stade où il n'est plus faire marche arrière. si les liberiens ont vécu une alternance démocratique et pourquoi pas nous? nous irons jusqu'à notre dernier sacrifice suprême pour qu'enfin le congo soit libre. les médiocres doivent degager

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Robespierre - 25.01.2018 10:53

Il n'est pluw question d'envisager un dialogue avec un sanguinaire. Mr Kin Kiey Mulumba..... bientôt vous serez visiter à Waterloo. Il faut tuer tous ces policitiens anti-democratie pour sortir la RD Congo de cette impasse. Mediacongo vous pouvez censurer mes messages mais le combat ne s'arrete pas.... meme le camp Kabila va pleurer des morts

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Merdi - 25.01.2018 10:51

le vraie dialogue c'est la muse en ouevre de l'intégralité totale de l'accord de saint sylvestre. malgré le non respect de la date du 31 décembre 2017

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sauvonsdrc - 25.01.2018 10:48

Pas de dialogue avec les médiocres.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kabila doit partir - 25.01.2018 10:44

On maintient la pression, plus question de dialogue, Kabila doit partir.On attend juste le programme pour les prochaines marches.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kabila doit partir - 25.01.2018 10:39

On maintient la pression, plus question de dialogue, Kabila doit partir.On attend juste le programme pour les prochaines marches.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bruno Tshibala - 25.01.2018 10:36

la communaute laicque a rairon de refuser le dialogue. parceque ce dialogue est au profit du groupe des mediocres. meme s ils doivent accepter de dialoguer, ces mediocres ne respecterons plus les accords. c est une facons de jouer avec les gens. ns devons dialoguer combien de fois en RDC et tout ca a cause du mediocre KANAMBE le RWANDAIS.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 25.01.2018 10:35

Pas de dialogue, Pas de négociation, on ne parle plus. Le temps de palabrer sous l'arbre à palabre est révolu. Kanambe, doit sans aucune autre forme de procès quitter le pouvoir. S'il veut continuer à s'entêter, eh ben, qu'il fasse comme bon lui semble, mais, qu'il sache une chose qu'il est en train non seulement de creuser sa propre tombe, mais aussi de l'approfondir. NON AU DIALOGUE

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
tshikudila - 25.01.2018 10:35

pourquoi encore dialoguer avec des médiocres qui n'ont que la tête en bas et les jambes en haut des gens de mauvaises foi des gens sans moral ni mentale ? faites attention avec vos sois disant dialogues on en a mare vous voulez joué a la comédie ? on ne veu plus vos dialogue là vie vous vous fouter de qui?du peuple? non non non trop c'est trop bozo boma biso bozo Luka dialogues ? non bokosilisa biso pas de dialogue plier vos bagages

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kabila doit partir - 25.01.2018 10:32

On maintient la pression, plus question de dialogue, Kabila doit partir.On attend juste le programme pour les prochaines marches.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patrice courtois - 25.01.2018 10:15

Faite très attention FATSHI, si réellement tu incarne TSHISEKEDI WA MULUMBA qui a donné toute sa vie pour la démocratie dans ce pays, tu ne fera que suivre ses empreintes. aucune négociation ou un autre dialogue ne pourra résoudre l'impasse politique actuel, car JKK n'est pas un interlocuteur digne de confiance il en a démontré plusieurs fois.CONTINUONS TOUJOURS à lutter jusqu'à obtenir la véritable alternance, on ne mange pas avec un sorcier dit-on.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 25.01.2018 09:57

Nous n'avons plus besoin de dialoguer avec KABILA, si celui ci veut un dialogue à condition que ce dialogue aboutisse à sa démission, pourquoi lui doit tjr rester chef de l"état durant la période transitoire menant au élection ? Est il un dieu ? pourquoi changer tant des 1 er ministres que lui KABILA va tjr instrumentalisé, donc étant BANTOU nous pouvons dialoguer, mais il faut que KABILA démissionne et nous allons dialoguer pour une transition citoyenne qui nous donnera des vraies élection, à défaut, il sera soit chassé, soit tué, en fin de compte nous dialoguerons sans KABILA le diable.

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patrice courtois - 25.01.2018 09:48

Faite très attention FATSHI, si réellement tu incarne TSHISEKEDI WA MULUMBA qui a donné toute sa vie pour la démocratie dans ce pays, tu ne fera que suivre ses empreintes. aucune négociation ou un autre dialogue ne pourra résoudre l'impasse politique actuel, car JKK n'est pas un interlocuteur digne de confiance il en a démontré plusieurs fois.CONTINUONS TOUJOURS à lutter jusqu'à obtenir la véritable alternance, on ne mange pas avec un sorcier dit-on.

Non 0
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
valatin Mubake - 25.01.2018 09:44

cher congolais soyons prudent ca c est la ruse des mediocres quand ils sont coincees ils ne pense qu a dialoguer, vivent le peuple congolais ainsi que l eglise catolique

Non 0
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yende - 25.01.2018 09:43

Congolais, à vous les insultes.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
deboutcongolais@yahoo.fr - 25.01.2018 09:43

PLUS JAMAIS DE DIALOGUE AVEC LES MEDIOCRES. GARS A TOI FELIX TSHISEKEDI. A CE JOUR, CE SONT LES SERVITEURS DE DIEU A TRAVERS L'EGLISE QUI DOIVENT LIBERER LA NATION. LA VOIE DU RETOUR N'EST PLUS POSSIBLE. NOUS ACCEPTONS DE MOURIR COMME NOS FRERES ET SOEURS DEJA TOMBES SOUS LES BALLES DES IMPOSTEURS. ADVIENNE QUE POURRA, NOUS AVONS ACCEPTE LE SACRIFICE COMME JESUS, ET LE MUR DE JERICHO FINIRA PAR TOMBER. COURAGE MES FRERES ET SOEURS, TENONS BON, LA VICTOIRE EST CERTAINE.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 25.01.2018 09:22

attention felix

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gis - 25.01.2018 09:19

Non, Non et Non Quel est le contenu de ce dialogue? la MP a montré suffisamment de preuves de mauvaise foi et ne veut pas des élections crédibles et transparentes. Quel est leur candidat car dans 5 mois selon le calendrier de médiocre NANGAA , dépôt de candidatures. Appliquer les accords de saint Sylvestre intégralement et c'est tout. Pas des machines à tricher de NANGA, Non, non et non

Non 1
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Au cours d'un face-à-face avec Fatou Bensouda, la Cenco ignore un 3ème dialogue en RDC

Politique ..,

Joseph Kabila - Félix Tshisekedi : les raisons du dialogue existent bel et bien

Politique ..,

Burundi: Le Conseil de sécurité de l'ONU demande à Bujumbura de s'engager en faveur du...

Afrique .., Bujumbura, Burundi

Togo : ouverture du dialogue entre pouvoir et opposition

Afrique .., Lomé, Togo