mediacongo.net - Actualités - Marche des chrétiens du 21 janvier: un adolescent et une aspirante religieuse fauchés par des tirs des forces de l’ordre

Retour Société

Marche des chrétiens du 21 janvier: un adolescent et une aspirante religieuse fauchés par des tirs des forces de l’ordre

Marche des chrétiens du 21 janvier: un adolescent et une aspirante religieuse fauchés par des tirs des forces de l’ordre 2018-01-23
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/22-31/marche_du_21_dechade_18_001.png Kinshasa-

Mwanza Kapangala Dechade

La répression brutale de la marche du 21 janvier 2018 initiée par les laïcs catholiques a été émaillée par le sang .Une jeune dame de 24 ans, aspirante religieuse, répondant au nom Mwanza Kapangala Dechade a été fauchée par une rafale tirée d’un blindé de la police à l’église Saint François de Sales de la commune de Kintambo.

Témoin oculaire, le Docteur J-B. Sondji, qui a tenté en vain de sauver la vie de la jeune dame, fille d’un haut officier de la police nationale. Suite au retard pris par l’ambulance de la Croix Rouge, la victime qui avait perdu beaucoup de sang a rendu l’âme avant d’arriver dans un centre hospitalier.

On dénombre aussi d’autres blessés parmi les manifestants à l’église Saint François, dont l’un des gardes du corps du député Delly Sessanga, président de la plateforme (Opposition) l’Alternance pour la République (AR).

On rapporte que l’endroit où Dechade a été fauchée, a peu après était sanctuarisé par le curé de la paroisse. Pour ce prince de l’église, Mlle Mwanza Kapangala a donné sa vie pour le bien-être de ses frères et sœurs qui aspirent à vivre dans un pays appelé à garantir la paix et la justice sociale. « Dieu nous a créé des êtres libres et personne n’a le droit de nous soumettre à l’esclavage a déclaré le prêtre de la paroisse Saint François de Sales.

En dépit de la répression brutale et de la mort inopinée de la jeune aspirante, les jeunes gens de la commune ont continué à affronter les forces de l’ordre. On rapporte qu’ils ont fait face, dans plusieurs quartiers de Kintambo, aux gaz lacrymogènes en utilisant de la crème de la margarine distribuée en grand nombre par d’autres manifestants. Ils ont ainsi brulé des pneus pour exprimer leur colère face à la répression. « Nous allons poursuivre notre action jusqu’au au bout pour obtenir les élections libres dans notre pays » a déclaré l’un d’entre eux.

A Kingabwa, un quartier situé dans la commune de Limete, c’est un adolescent de 16 ans prénommé Benjamin qui a succombé, touché par des tirs des forces de l’ordre. Selon Mme Rosalie Tubale, mère de la victime, ce dernier ne participait à la marche mais était sorti pour acheter du sucre. Les forces de de l’ordre ont tenté d’emporter le corps de l’adolescent, mais face à la résistance de la population et à l‘intervention de la MONUSCO, ils le leur ont abandonné.


MCNTEAM / mediacongo.net
4146 suivent la conversation
16 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Patrice courtois - 24.01.2018 15:36

le sang de ces innocents continueront de crier auprès de l’éternel Dieu.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHUBUBA - 24.01.2018 14:49

La Police ne pouvait pas savoir qu'au sein des manifestants, il y avait aussi des membres de leurs propres familles, neveux, nièces, frères et sœurs, oncles et que sais-je encore.. Tôt ou tard, ça sera comme pour Pharaon. Continuez à endurcir vos cœurs. L'aube est pour bientôt et ça sera la victoire du peuple congolais tout entier.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOB LEADER - 24.01.2018 13:53

LE PEUPLE CONGOLAIS DOIT SE LIBERER DE L'OCCUPATION ET DE L'EMPRISE DES RWANDAIS, BURUNDAIS ET OUGANDAIS. CE SOIT DISANT PRESIDENT MUET NE PAS AU POUVOIR POUR CHERCHER NOTRE BIEN ETRE MAIS DEFENDRE LES INTERETS DE CEUX QUI L'ONT MIS LA. REVEILLEZ VOUS. LA RDC MERITE MIEUX.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tulyetwende - 24.01.2018 10:31

Suis pas d'accord avec toi mon frère. si nous sommes là, c'est la non organisation des élections et tout simplement le principe machiavélique qui caractérise Mr Kabila et son entourage. la prochaine victime c'est peut être toi et si pas toi l'un de ta famille. la leçon de l’officier supérieur de la police doit vous inspirée.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TSHISEKEDI WA MULUMBA - 24.01.2018 09:42

Bonjour mes frères sœurs, suis vraiment touché par la mort de deux jeunes gens. Mais, nous devons comprendre une chose la vie et une et indivisible, nous devons la protéger comme nous voulons pour notre pays. Le temps est révolue, actuellement le monde est devenu trop méchant, que ça soit pour ce qui dirige ou ce qui son pose, tous à la recherche de leurs intérêt. Comment une mère responsable tu peux laisser ton enfant aller acheter du sucre au coin sous de bal?(c'est l'irresponsable (tolérer moi le terme). Si aujourd'hui nous nous trouvons à ce niveau encore c'est à cause de Monsengwo et Tshisekedi, les corrompis. ces deux personnes ont tués la démocratie depuis la...

Non 5
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A - 24.01.2018 09:18

Merci au Curé pour avoir sanctuarisé l’endroit où Dechade a été fauchée.Je compatis avec sa famille et celle de Benjamin que le médiocres viennent de tuer à fleur d'age. Sachez que nous vengerons votre sang...Kabila et sa bande paieront....La lutte continue

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tulyetwende - 24.01.2018 08:20

Chers policiers et militaires congolais faite comme en Roumanie, désolidarisez-vous de kabila. Regarde comment il vous a clochardisés et maintenant il vous transforme en machine à tué vos enfants biologiques. Mr l'officier supérieur de la police, nous compatissons.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AXU99 - 24.01.2018 06:46

PAIX A TON ÂME MA SŒUR...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papy tamba - 23.01.2018 22:24

Mr le policier tu vois comment KANAMBE ta déçu il est temps pour toi de mettre une bal dans la tête de ce voyou rwandais kozala bolole té

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sakala - 23.01.2018 18:48

you people enough is enough, for how long are we going to be crying, people let us attack these police officers from their homes as they will be defenseless and destroy, one by one

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 23.01.2018 18:28

Un article vague

Non 7
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AFULA ATALA TE - 23.01.2018 17:52

Meme son Papa ne vous epargnera jamais ! Son sang innoncent criera pour toujours (...)

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso - 23.01.2018 17:26

Victimes innocentes!! 100 jours pour le malfaiteur et l'immoralité, un jour viendra pour la justice et la vérité...!!

Non 2
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ZUNDU NZENI - 23.01.2018 17:18

mais son père doit sentir la douleur que ressente ceux qui perdent les leurs

Non 3
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kongo dieto - 23.01.2018 16:53

Régime des sanguinaires qui n'a pas pitié de la vie humaine Prêt à tout sacrifié pour conserver le pouvoir, mais sachez que vs êtes incapables de ns exterminer, pour bientôt la fin de toute chose...

Non 2
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gustave - 23.01.2018 16:42

Ils ont tenté d'emporter le corps pour quoi en faire car leur objectif était atteint(celui de semer la désolation) Nous constatons avec amertumes que nous sommes gouvernés par de criminels en qui nous ne pouvons faire confiance

Non 2
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Obsèques de Rossy Mukendi près de 3 mois après son assassinat à Kinshasa

Société ..,

Le renseignant considère Kabamba Kalehu comme l’auteur matériel de l’assasinat de l’AG du...

Société ..,

Procès Kamwina Nsapu aile Kinshasa : l'assassin de l'AG du marché central à la barre

Société ..,

Le prix du cuivre, de l’or, de l’argent et du zinc en baisse sur le marché international

Economie ..,