mediacongo.net - Actualités - Répression en RDC: des lacrymogènes dans une maternité 
Retour Société

Répression en RDC: des lacrymogènes dans une maternité

Répression en RDC: des lacrymogènes dans une maternité 2018-01-23
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/22-31/marche_du_21_18_0002.jpg Kinshasa-

Marche du 21 janvier à Kinshasa

Au lendemain des marches réprimées de dimanche, la maternité du Saint-Sacrement, située juste en face de l’église du même nom dans le quartier Delvaux à Kinshasa, fait le bilan. Une maternité où, selon des témoins, la police a tiré des gaz lacrymogènes après que quelques paroissiens qui venaient d’être dispersés y ont trouvé refuge. Ce lundi, les patientes et les responsables de cette maternité de 60 lits étaient encore sous le choc.

« Par exemple là, il y a une place où plusieurs morceaux de ces bombes lacrymogènes sont tombés ». Au sol, le père Aniclet nous montre un petit bout d’herbe calciné par une douille de bombe lacrymogène. Il en a compté sept au total : « Il est tiré de l’extérieur. C’est intolérable. Des bébés inoffensifs qu’on puisse leur lancer des gaz lacrymogènes sans se rendre compte de ce qui pourra advenir pour leur vie ».

Lorsque les gaz ont envahi sa chambre, Maman Zizine, prise de panique, est parte s’abriter sous son lit, son bébé de 3 jours dans les bras, avec du mal à respirer et la peur que son enfant suffoque : « Je ne sais pas si ce gaz-là va créer quelque chose sur la santé de mon bébé. C’est ce qui m’inquiète ».

Agnès, elle, a bondi de son lit et s’est mise à l’abri dans le couloir : « Ici, il y avait du gaz et de l’autre côté, il y avait des coups de feu. Et puis comme des bombes comme ça, boum. Et on était cachées là avec toutes ces mamans ».

Un stress tel qu’Esther en a perdu les eaux et a fini par accoucher en fin de matinée 15 jours avant son terme : « Ça m’a fait très peur. Puis la douleur que j’avais là. Je n’ai pas pu supporter. Dieu nous a aidés, j’ai mis au monde un garçon ». Pour le moment, tous les bébés vont bien, mais l’accoucheuse reste prudente.

Le personnel de la maternité assure qu’un policier est ensuite venu récupérer les douilles de bombe lacrymogène. Mais l’odeur du gaz, elle, a persisté une partie de la journée.


RFI / MCN
2104 suivent la conversation
16 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mampuya - 23.01.2018 22:42

Jamel combien des policiers vous avez formé dans votre vie ? vous avez avez déjà vu à la tv des manifestations dans d'autres pays avec des policiers inermes, assis ?

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sakala - 23.01.2018 19:01

rise and fight for your right, your country and your home, let us follom these police from their residential area and kill them one by one, Kabila Should be killed

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 23.01.2018 18:56

Inimaginable. J'en appelle a ces Policiers, mal formés, mal encadrés et inconscients d'arrêter d'user de ces armes (achetées par l'argent du contribuables c'est à dire, notre argent que nous payons après chaque salaire comme IPR) pour nous détruire avec. Aux politiciens en mal de positionnement qui veulent s'accrocher au pouvoir sans cœur et à ceux qui poussent les enfants des autres dans la rue sans pour autant leurs dire pourquoi ils marchent, DIEU vous demandera ce sang.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 23.01.2018 18:50

Ceux qui ecrivent des noms des serviteurs du pays, s'ils sont en Europe alors sont ..., s' ils sont au Congo alors ils doivent remercier Kabila, puisque nous sommes dans un pays démocratique. Inciter à la haine au lynchage des gens est intollérable anti démocratique. Sont des gens qui devaient meme etre arreter pour incitation à un acte criminel cela n'a rien avoir avec la politique ou l'opposition. C'est de la criminalité pur.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Motoazamotote - 23.01.2018 18:45

Question pour des médiocres: les nouveaux nés de la maternité saint sacrament avaient-ils marché? Réponse d'un mediocre (Alain ATUNDU): oui je les ai vus en train de marché sur leurs lits. C'est ainsi que la police très très professionnelle du pays a agi avec professionalisme. Réponse du présntateur de l'émission: NON. Vous avez un cadeau. 1O ans à la haye. Vous airez réponses auw questions de mme la Procureure de la CPI. felicitations.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 23.01.2018 18:44

Un article très comique d'un licéen, que le jounaliste de RFI à racontrer.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AFULA ATALA TE - 23.01.2018 17:05

Recuperer des douilles, mercenariat bien organise ! Dieu seul sait...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kimbandanzila@yahoo,fr - 23.01.2018 16:26

dans votre liste il faut citer MBUTA GIZENGA c'est le plus mediocre de tous nos peres d'independance..c'est lui qui a donné la force a ce regime barbare. MBUTA GIZENGA to yebi ndaku

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Robespierre - 23.01.2018 16:21

– Colonel Pierre Banywesize Bulanga (Chef securité rapproché Kanambe) – Colonel John Kabila (Aide de Camp Kabila) – General Denis Kalume Numbi – General Mustapha Mukiza – Jules Katumbwe bin Mutindi – Georges Monga – Colonel Augustin Mamba

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Robespierre - 23.01.2018 16:18

@@@ Congolais debouts (suite) – Fulgence Bamaros – Andre Kimbuta – Alphonse Ngoyi Kasanji – Henri Mova – Lambert Mende Omalanga – Alexis Tambwe Mwamba – General Celestin Kanyama – General Jean Caude Kifwa – Felix Kabange – Joseph Kokonyangi – Albert Yuma – Moise Ekanga – Henri Yav – Leonard She Okitundu – Evariste Boshab – Theodore Mugalu – Martin Tshamulesu – Colonel Vincent Tambwe – General Jean Claude Yav Kabej – General Emmanuel Lombe Bangwangu – General Dieudonne Banze Lubunzi – General Celestin Mbala – General John Numbi – General Delphin Kahimbi – General Ilunga Kampete – Colonel Alexis Mutombo –...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts - 23.01.2018 15:51

Operation to yebi ndako et achat grenades: Robespierre: Tu as oublié Le Col Pierrot Mwana Mputu, Lambert Mende, Ndeko Basile, Shadary, Kokonyangi, Therese Olenga, le vice gouverneur du Palu, Atundu, Kambila, Corneille Naanga, Basengezi, Okundji, Enri Mova, Aubin Minaku, Pasteur Kankenza, Pasteur Mukuna, Pasteur Soni Kafuta, Patrick Mutombo (fils à Tshibala), Tshibala, Lisanga Bonganga, Musenepo de CCU, Patrick Kanga du PPRD

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 23.01.2018 15:44

Ou est la CPI? crime contre l'humanite!!!! mon Dieu!

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 23.01.2018 15:35

Kabange Numbi est medecin. Lui qui crie a son meurtre, peut-il, au sommet de la MP discuter de ce cas en reunion, l'analyser froidement en se depouillant de toute couleur politique et nous dire ce qu'il ressent ? En definitive, tout ceci cree et renforce la revolte populaire, la vraie subversion vient de ceux qui donnent a Kabila la douceur trompeuse du sucre au lieu de la brulure du piment que nous, le peuple, donnons a leur classe des mediocres. Que leur chef choisisse d'ecouter le conseil de mbuta Gizenga.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts - 23.01.2018 15:33

Kabila est malade. Kimbuta et Mende ont fui pour ne pas participer à ces betises! Mediocres

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier - 23.01.2018 15:19

Ahhhhhhhhh, Jesus!!, Crime contre l'humanité. Et vous les évêques, MP et l'opposition, vous êtes complices et vous serez tous punis par la justice internationale si celle-ci aussi n'est pas corrompue.

Non 10
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Robespierre - 23.01.2018 14:49

Chers compatriotes, Frères et soeurs, amis de la RDC, Ne cherchez pas loin, voici les hommes du noyau dur de Kanambe. Ils fréquentent nos restaurants, nos supermarchés… leurs enfants vont dans les écoles de la capitale… N’attendez pas le jugement final. Voici les noms des personnes à éliminer physiquement : – Joseph Kabila – Jaynet Kabila – Zoe Kabila – Francis Selemani Kanambe – Josephine Kabila – Didier Nyembwe Kazadi – Kalev Mutond – Général François Olenga – François Beya – Emmanuel Adrupiako – Général Gabriel Amisi – Général Sylvano Kasongo – Lieutenant Colonel Audifax Mulemba Munyisanza – Emma Selemani –...

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Marche du 25 février : le G7 appelle ses combattants à y répondre massivement

Politique ..,

Crise politique en RDC: des appels à la paix se multiplient !

Politique ..,

Un mouvement "musulman" proche du PPRD appelle à une marche ce dimanche à Kinshasa

Société ..,

Marche de ce dimanche : le CLC insiste sur le caractère pacifique

Société ..,