mediacongo.net - Actualités - Tension et confusion à deux jours de la nouvelle marche des laïcs catholiques

Retour Société

Tension et confusion à deux jours de la nouvelle marche des laïcs catholiques

Tension et confusion à deux jours de la nouvelle marche des laïcs catholiques 2018-01-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/15-21/eglise_catholique_marche_17_0002.jpg -

Une certaine tension mêlée de confusion régnait vendredi 19 janvier 2018 en République démocratique du Congo alors que le Comité laïc de coordination (CLC-une structure de l’église catholique) prépare une nouvelle marche prévue le dimanche 21 janvier, a constaté APA.

Après celle du dimanche 31 décembre 2017 dont la répression a fait officiellement cinq victimes, le CLC a programmé une nouvelle marche pour le dimanche prochain sur base des mêmes doléances notamment le respect de l’accord politique du 31 décembre 2016, la libération des prisonniers politiques, la fin d’exil forcé des opposants, le respect des libertés d’expression et des manifestations publiques, etc.

Emboitant le pas aux évêques catholiques, le CLC réclame également que le président Joseph Kabila déclare publiquement qu’il ne sera pas candidat lors de la présidentielle prévue le dimanche 23 décembre prochain.

Alors que l’ensemble des partis politiques de l’opposition ainsi que de nombreuses organisations de la société civile et des mouvements citoyens tels que Filimbi et Lutte pour le changement (LUCHA) apportent leur soutien à cette marche, le président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Mgr Marcel Utembi Tapa est venu, dans une lettre datée du 15 janvier, jeter comme de la confusion dans les esprits.

Dans cette correspondance adressée à tous les évêques de la RD Congo, le président de la CENCO appelle ses pairs à ne pas assumer la marche projetée par le CLC le dimanche 21 janvier. Mgr Utembi explique que le CLC qui est « une association des laïcs reconnue dans l’archidiocèse de Kinshasa » peut s’organiser à son niveau sans impliquer les évêques dans son action.

« A chaque diocèse de voir comment accompagner les laïcs », écrit encore le président de la CENCO dont la lettre est venue jeter comme un coup de froid dans l’enthousiasme qui s’est emparé depuis quelque temps des milieux catholiques et ceux proches de l’opposition politique en RD Congo.

Cela n’a cependant pas empêché le CLC de continuer à préparer la marche du dimanche 21 janvier. Ça n’a pas non plus empêché les 157 paroisses catholiques de la capitale congolaise de faire tinter à tue–tête leurs cloches, jeudi soir, comme cela se fait maintenant depuis plus de trois semaines.


Apanews / MCN, via mediacongo.net
3342 suivent la conversation
13 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Kimamba/Kalenge - 20.01.2018 22:54

Si Monseigneur UTEMBI,alei soupu ya ndakala bozo tala ye boye. C'est lui qui a président les accords du 31/12/16, qui ne sont pas appliqués, lui veut se retirer pourquoi ? Keba na ndobo ya nina Mr UTEMBI.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukumbane - 20.01.2018 16:43

C'est toujours de bokoyeba..Bokoyoka....puis rien de grave n'arrive à la nation, alors Monsieur il faut changer des méthode de votre lutte ou se taire carrément. Ce pays ne sera pas gouverner par la haine de l'autre.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bernard - 20.01.2018 15:49

Un journaliste naif et mediocre....L'Eglise catholique est très bien structrée...BOKOYEBA...LE 21 Janv...tous ds la rue.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ODINGI - 20.01.2018 13:50

Une chose est vrai c'est que kabila Kanambe joseph ne se prononcera jamais qu'il ne sera pas candidat aux prochaines élections présidentielles du 23 Déc 2018. Ses acolytes prétendent nous dire que tout est réglé et prévu par la constitution. Est ce que la constitution parle d'un mandat de sept ans ou de cinq ans? Notre soi disant congolais Kabila Joseph est hors mandat d'ou marchons massivement pour l'aider à comprendre la réalité!!! Beau Frere de de MENDE .

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 20.01.2018 13:47

Mgr Utembi n'a pas amené confusion et tous les Congolais Catholiques ou Protestants Société civile Opposition.... ont compris qu'il ne faut jamais négocier avec KANAMBE Hypolitte et ses acolytes ils ne respecteront jamais leur engagement. La marche aura lieu

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDC, LE JOUR FINIRA PAR APPARAITRE - 20.01.2018 13:15

Mr le soi-disant journaliste. Il n'y a pas de confusion possible! Tous pronent pour le départ de ton Kanambe, alias Joseph Kabila!

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la lucha - 20.01.2018 11:59

A mort les mediocres

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 20.01.2018 10:40

vous des journalistes de la MP vous voulez semer la confusion, nous peuple congolais nous allons continuer à marcher jusqu'à ce que KABILA nous tuera tous pour qu'il reste régner seul avec ses médiocres en RDC, tant qu'il n'a pas tué tous les congolais, nous ne cesserons jamais à manifester contre ce pouvoir d'occupation de notre pays, cessez vos confusion vous les journalistes qui reçoivent de pots de vin pourri et empoisonné de KABILA le serpent rwandais qui doit être anéanti bientôt.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LA FORCE DE FRAPPE - 20.01.2018 10:38

Mgr Utembi c'est quoi ton problème si les médiocres ton débouché cela ne nous regarde pas, laisse nous clame avec tes lettres et déclaration qui n’ont pas d'importance. vous avais fait votre part en nous donnons l'accord comme cela ne pas respecter maintenant c'est le peuples qui doit se prendre en charge. Avec toute les respects que je te doit mieux fermé ta bouche et regarder comme les choses marche

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papy tamba - 20.01.2018 10:35

Mes frères ce journaliste est un médiocre

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbala - 20.01.2018 10:31

Un autre communiqué est en train de circuler dans les médias selon lequel le Président de la CENCO dissuaderait les évêques pour ne pas associer les chrétiens de leur diocèse à la marche prévue ce dimanche! Mr l'Abbé Donatien Nshole l'a déjà démenti ce communiqué ne provient de la CENCO. Donc nous allons marcher et nous évêques nous ont déjà accordé leur bénédiction. simple clarification.

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Alibaba - 20.01.2018 10:24

Ceux qui ont des oreilles ont entendu et ceux qui sont asses smart on bien compris le message de Mgr Utembi. Tous, au rendez vous historique du 21 Janvier pour défier la Médiocrité Présidentielle.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbala - 20.01.2018 10:19

Il y a une mauvaise compréhension du message du président de la CENCO. Mr le journaliste avant d'élaborer vos articles renseignez-vous sur la réalité des choses. Les évêques n'ont jamais appelé à la marche! d'où les laïcs doivent s'organiser dans chaque diocèse et les évêques doivent prendre des dispositions qui s'imposent. Car pour les Laïcs il s'agit d'un droit. Soyons clair et précis. La confusion c'est vous qui voulez la semer.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Marches pacifiques du CLC : le parlement appelé à adopter la proposition de loi fixant les...

Société ..,

Le Comité laïc célèbre la mémoire des victimes de la marche du 25 février

Société ..,

Le CLC organise une messe de suffrage pour Rossy Tshimanga et Eric Bokoloko

Société ..,

En suspendant les marches contre-productives : le CLC capitule

Société ..,