mediacongo.net - Actualités - Le CLC réitère le caractère pacifique de la marche du 21 janvier

Retour Société

Le CLC réitère le caractère pacifique de la marche du 21 janvier

Le CLC réitère le caractère pacifique de la marche du 21 janvier 2018-01-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/15-21/eglise_catholique_marche_17_0001.jpg -

Le Comité laïc de coordination (CLC) tient à l’organisation d’une marche pacifique à travers la République démocratique du Congo (RDC) pour réclamer la reprise en mains du « destin du peuple congolais ».

Dans un communiqué publié le jeudi 18 janvier, le CLC rappelle à l’opinion le caractère « pacifique » de cette marche.

« Le Comité laïc de coordination tient à informer la population congolaise et la communauté internationale que la marche du 21 janvier 2018 est une marche pacifique : ce sont des femmes et des hommes qui vont marcher pacifiquement en priant, en entonnant des cantiques, les chrétiens avec leurs chapelets, bibles, crucifix,…, et les autres avec des rameaux », annonce le communiqué.

Le 31 décembre 2017, le CLC avait organisé une marche pacifique. Celle-ci avait été réprimée par les forces de l’ordre, fauchant ainsi six personnes selon les chiffres avancés par les organisateurs, appuyés par l’ONU.

Du côté du pouvoir, on allègue avoir tué « deux malfrats » qui ont tenté de piller quelques chambres froides dans la commune de Matete à Kinshasa.


MCN Team / mediacongo.net
400 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 19.01.2018 15:49

L'EGLISE reste la colonne d'appui de la vérité,l' autorité morale et spirituelle de la société toute entière y compris les politiciens; Lorsqu’ elle observe des élus nationaux et provinciaux qui ont été démocratiquement élus, adoptent progressivement un comportement erratique et sombrent dans la gouvernance criminelle et médiocrité, attendre l’issue légale de leur mandat paraît parfois insupportable mais l’interrompre pacifiquement serait une nécessité pour la sécurité nationale, internationale, de la région et des Eglises.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Marches pacifiques du CLC : le parlement appelé à adopter la proposition de loi fixant les...

Société ..,

Le Comité laïc célèbre la mémoire des victimes de la marche du 25 février

Société ..,

Le CLC organise une messe de suffrage pour Rossy Tshimanga et Eric Bokoloko

Société ..,

En suspendant les marches contre-productives : le CLC capitule

Société ..,