mediacongo.net - Actualités - Procès en appel de Bemba : réduction de peine pour la défense, alourdissement à 84 ans pour l’accusation

Retour Politique

Procès en appel de Bemba : réduction de peine pour la défense, alourdissement à 84 ans pour l’accusation

Procès en appel de Bemba : réduction de peine pour la défense, alourdissement à 84 ans pour l’accusation 2018-01-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/bemba_gombo_jo_igwe_17_003.jpg -

La défense de Jean-Pierre Bemba demande la réduction de la peine de son client condamné à 18 ans de prison à la Cour pénale internationale (CPI). Lors du procès en appel, ouvert mardi 9 janvier, elle estime que le président du MLC est le seul accusé et qu'aucun auteur ayant eu une responsabilité directe dans les évènements en Centrafrique n'a été arrêté ni jugé. Pour sa part, le bureau du procureur sollicite l’alourdissement de la peine à 84 ans de prison.

Au cours de l’audience, la défense a tenté de démontrer en apportant des arguments que l’ensemble du verdict est à revoir, notamment la peine de 18 ans de prison infligée à Jean-Pierre Bemba.

Selon elle, le président du MLC, le seul à être jugé et condamné, n'était pas lui-même sur le terrain. Aucun auteur ayant eu une responsabilité directe dans les évènements en Centrafrique n'a été arrêté ni jugé.

Dans son argumentaire, la défense a estimé que la Cour a confondu, en première instance, le concept de «contrôle effectif» des troupes de la rébellion du MLC.

Car selon ses avocats, Jean-Pierre Bemba n’avait ni le contrôle ni le commandement opérationnel de ses troupes sur place en Centrafrique.

Pour eux, la peine infligée à leur client est beaucoup trop élevée par rapport à ce qui s'est fait dans d'autres procès internationaux.

En revanche, le bureau du procureur, qui a aussi  fait appel de la décision des juges, a demandé le cumul les peines infligées pour crime, soit 84 ans au total.

Quatre journées sont prévues au total pour ce procès en appel.

Jean-Pierre Bemba a été condamné en juin 2016 à 18 ans de prison. Il est accusé de crimes contre l’humanité et crimes de guerre,  à la suite des violences qu’auraient commises ses troupes en Centrafrique en 2002 et 2003.


Radio Okapi /MCN
4470 suivent la conversation
10 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
KABILA MOYIBI - 13.01.2018 10:34

Lorsque ce gouvernement de mediocre partira le Congo devra quitter la CPI qui est un repère de corrompu à la solde de Kanambe. En quittant cette maudite CPI nous demanderons qu'elle nous rende Bemba car n'étant plus member nous ne pouvons accepter qu'un fils du pays soit arrêter par elle. De toute façon cetruc a été crée par les blancs pour juger des non blancs et en particulier des noirs!

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 12.01.2018 19:37

Il faut être médiocre pour ne pas comprendre qu'il y a une main du régime de kanambe dans l'affaire Bemba. Kagame, Museveni et kanambe ont déjà commis des crimes contre l'humanité et n'ont jamais eu des mandats d'arrêt de la CPI.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 12.01.2018 14:26

Botika na bino asala kaka 18 ans au lieu emata na 84, tango bokokakola ekita na 64 ans!

Non 5
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Admin - 12.01.2018 10:24

cette soit disant CPI ne m'a jamais inspiré confiance.une peine de 84 ans??? mais c'es pire qu'un reve ça.après, ils viendront nous donné des leçons de morale sur le droit de l'homme. ya anguille sous roche dans le procès de JP Bemba. Affaire à suivre...

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 12.01.2018 09:22

je l'ai dejà dit. il doit y avaoir quelque chose entre femme de la CPI et kabibi.L'avenir me donnera raison.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 12.01.2018 09:22

MWIN MANGAND - 12.01.2018 07:24 NON Monsieur si la CPI était dans la poche de KABILA, et que ce dernier est mal-aimé de l'extérieur, le communauté internationale allait demander à cette cour de diminuer la peine à quelques mois pour venir postuler à la présidentielle de décembre 2018. Comme sa peine risque encore d'être revue à 84 ans, notre frère pourrait moisure à la Haye. Mais la question qui me vient en esprit, que deviendront nos OPPOSANTS qui partent à la CPI pour demander l'alliance avec JPB en espérant le voir sortir demain pour leur venir en aide? Pitié quelle désolation?

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MWIN MANGAND - 12.01.2018 07:24

CPI mediocre; elle est dans la poche de Kabila...

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOZINDO - 12.01.2018 07:02

CPI un Tribunal pour l'Afrique et seulement la RDC? Le Burundi à côté ici vous voyez comment on tue, oza wapi pauvre CPI? Les gens meurent en RDC, où est ce Conciliabule des Paresseux Internationaux?

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papy tamba - 11.01.2018 20:50

CPI venez ns prendre KANAMBE le médiocre

Non 1
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gaspard MUTELA - 11.01.2018 17:26

meme la CPI est Mediocre la Kabilie etait de passage par là

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

CPI:Jean-Pierre Bemba attend désormais le verdict de son procès en appel

Diaspora ..,

CPI: l'avocat de Jean-Pierre Bemba accuse les juges de manquer d'impartialité

Société .., La Haye, Pays-Bas

Jean-Pierre Bemba: reprise des audiences en appel dès ce mardi 9 janvier à la CPI

Politique ..,

L'opposition appelle à nouveau à manifester mardi en RDC

Politique ..,