mediacongo.net - Actualités - UE: les pays du Med7 appellent à la solidarité face au défi migratoire

Retour Monde

UE: les pays du Med7 appellent à la solidarité face au défi migratoire

UE: les pays du Med7 appellent à la solidarité face au défi migratoire 2018-01-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/europe_du_sud_reunion_18_002.jpg Rome-

Les pays de l'Europe du Sud étaient réunis en sommet ce mercredi 10 janvier à Rome, en Italie.

Les chefs d'Etat ou de gouvernement des pays du Med7 (Italie, France, Espagne, Portugal, Grèce, Chypre et Malte) se disent « fermement attachés à une politique européenne commune des migrations ». C'est ce que précise la déclaration commune publiée à l'issue d'une brève réunion suivie d'un dîner de travail à Rome ce mercredi soir.

Il n'est pas juste que les pays du sud de l'Europe aient à supporter tout le fardeau, estime le Med7 réuni à Rome ce mercredi. « L'UE devrait offrir davantage pour mieux contrôler les frontières, car nous nous trouvons dans une région où chaque Etat ne peut pas agir tout seul ; c'est un sujet trop complexe », a ainsi déclaré le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, dont le pays a accueilli près de quatre fois plus de migrants l'an passé.

Face au manque de solidarité, l'Italie a choisi de passer des accords controversés avec les milices libyennes. Résultats : les arrivées de migrants ont diminué de 35 %. « Sans aucun doute, nous avons obtenu en 2017 des résultats encourageants, dans les aspects plus extérieurs, la gestion des flux et la lutte contre le trafic d'êtres humains, a souligné le président du Conseil italien Paolo Gentiloni. Nous savons cependant que ces résultats doivent être continuellement consolidés. »

Pour Emmanuel Macron, il faut plus de solidarité et des règles communes : « On a besoin de renforcer les éléments de solidarité pour mieux protéger nos frontières, aller vers une gestion commune de l'asile à terme, mais déjà harmoniser nos règles. Permettre à la fois donc de mieux protéger ses frontières et mieux gérer les flux. »

Le sujet sera sans aucun doute à l'ordre du jour de la rencontre bilatérale entre Emmanuel Macron et Paolo Gentiloni en fin de matinée.

Anastasia Becchio
RFI / MCN, via mediacongo.net
52 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Nucléaire iranien : Macron appelle Trump à respecter l'accord
AUTOUR DU SUJET

Tension et confusion à deux jours de la nouvelle marche des laïcs catholiques

Société ..,

Olenghankoy : "Les églises ne sont pas les ennemies de la république"

Politique ..,

Brexit: un accord spécial entre le Royaume-Uni et l'UE possible, selon Macron

Monde ..,

Crise politique en RDC : une résolution du parlement européen contre le régime de Kinshasa

Politique .., Bruxelles, Belgique