mediacongo.net - Actualités - Modeste Bahati: C’est difficile d'éradiquer la corruption en RDC !

Retour Société

Modeste Bahati: C’est difficile d'éradiquer la corruption en RDC !

Modeste Bahati: C’est difficile d'éradiquer la corruption en RDC ! 2018-01-10
Economie
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/8-14/lukwebo-bahati-senat-janv-2018.jpg -

Le Ministre d’Etat en charge du Plan, Modeste Bahati Lukwebo, devant les Sénateurs.

Comment éradiquer la corruption en RD Congo ? « C’est difficile », répond sans ambages le Ministre d’Etat en charge du Plan, Modeste Bahati Lukwebo, devant les Sénateurs réunis en plénière, ce mercredi 3 Janvier 2018.

« Même ceux de l’Opposition qui crient de l’extérieur, une fois qu’ils accèdent au pouvoir, font parfois pire que ce qu’ils avaient toujours reproché à ceux qui les avaient précédés », renchérit le Ministre d’Etat en charge du Plan. Secret du confessionnal ? Loin, s’en faut ! Modeste Bahati sait de quoi il parle.

Dans ce qui ressemble désormais à une confession intime de ce début d’année 2018, le Ministre d’Etat congolais en charge du Plan ne s’arrête pas en si bon chemin. Face à l’ampleur d’une corruption systémique érigée en mode de gestion, Modeste Bahati Lukwebo en a appelé à une prise de conscience collective des dirigeants de la RD Congo.

« Il nous appartient tous de prendre conscience, de dire que nous avons assez fait du mal à notre population et qu’il faudrait mettre fin à ce fléau (ndlr : la corruption) qui constitue un véritable frein au développement du pays », ajoute encore le numéro 1 du Plan, dans un timbre vocal et un débit qui n’avaient rien à envier à celui d’un calotin en plein office. Pourvu qu’il soit entendu !

Une gangrène au Partenariat Public-Prive

Pays potentiellement riche, la RD Congo offre d’importantes opportunités aux investisseurs éventuels tant nationaux qu’étranger. D’où, l’impératif d’une loi appropriée qui offre une sécurité juridique et judiciaire à tous ceux qui apportent leurs capitaux au pays. Voilà qui justifie la présence, mercredi dernier, de Modeste Bahati Lukwebo à la « Chambre des Lords » du parlement rd congolais. Face aux sénateurs, il s’était ainsi livré à la présentation de l’économie du projet de loi portant partenariat public- privé, en examen depuis la semaine dernière au Parlement.

Dans son exposé, Modeste Bahati a souligné l’intérêt, pour la RD Congo, à se doter d’un texte qui réglemente ce partenariat voulu gagnant-gagnant. Etant donné que la loi touche des secteurs transversaux de la vie nationale, le Ministre d’Etat en charge du Plan a étayé son argumentaire par des exemples concrets. Tous, allant dans le sens de sécuriser les investisseurs.

Cependant, des voix s’élèvent de plus en plus, pour dire que le Gouvernement doit d’abord placer le curseur sur la lutte contre la corruption, avant de proposer une loi qui constituerait un garde-fou du partenariat public-privé. Toutes les flèches empoisonnées sont donc tirées en direction de ceux qui détiennent une parcelle de responsabilité. On accuse les dirigeants du pays, de suggérer des pratiques frisant la mafia.

« La fameuse signature finale du chef », négociée moyennant un pourcentage qui, parfois, représente le tiers du capital de quiconque voudrait bien investir en RD Congo. Moralité, l’intéressé, découragé, se résout d’aller voir en dehors des frontières du pays.

Nul pays du monde ne doit son développement et le bien-être de sa population aux pots-de-vin. A plus d’un égard, la maffia est un mal. Une véritable gangrène !

La difficulté à combattre ce mal, est que la pratique est totalement souterraine. Le jeu se joue entre le corrupteur et le corrompu, souvent par personnes interposées. Ce qui rend la lutte inefficace.

Toutefois, certains observateurs pensent que le silence des victimes (consentantes ou contraignantes), serait à la base de l’ampleur de la corruption en RD Congo.


Zoom Eco
3218 suivent la conversation
16 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Seul un Leader congolais intélligent saura gouverner ma patrie - 11.01.2018 14:08

Ce sont des "envolées idéologiques" et ça frise le ridicule pour un homme dit d'Etat. Ceci demontre aussi le faible niveau de responsabilité et de patriotisme de la classe politique congolaise. Comment peut-on faire confiance aux dirigeants sans état d'åmes?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge k - 10.01.2018 18:23

Tu as raison Mr le ministre,la corruption a un promoteur en RDC,tant qu'il n'aura pas quitter le pays avec sa bande de MEDIOCRES ça sera impossible de l'erradiquer

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MON PAYS - 10.01.2018 18:06

Un autre soit disant professeur, je regrette de t'avoir connu comme enseignant à l'ISC Gombe avec ton cours de la comptabilité à succursal multiple. Je comprends now que tu es MEDIOCRE car pendant toute une année, il n'y a que ton assistant que dispensait les cours. Voilà le virus de la médiocrité..........

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kulunga - 10.01.2018 16:03

Démissionnez et dégagez avec votre incapacité et médiocrité sur tous les plans

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
florent - 10.01.2018 14:59

voilà un autre médiocre

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE - 10.01.2018 14:48

Cher mediocre BAHATI tu a raison mais il faut avoir honte par moment voilà pourquoi le peuple congolais réclamme le départ de tous les mediocres en commençant par le plus mediocre KABILA

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TROP C'EST TROP - 10.01.2018 14:46

Bande de médiocre BAHATI. Comme toi même tu es parmi les corrompus voilà pour quoi il est difficile d'éradiquer cette anti valeur. C'est parce qu'il y a l'impunité qui fait que les gens soient baignés dans la corruption car dans ce pays on a vu les corrompus bénéficier d'une promotion.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 10.01.2018 14:37

Merci pour la sincérité cher Mediocre, cela ne peut pas etre possible car vous-meme vous etes des corrompus.raison pour laquelle il faut degager.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
clovis madjagi - 10.01.2018 14:05

les mediocres doivent dégager

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 10.01.2018 12:36

lui même bahati a plus de 6 maisons rien que le long du Boulevard à Goma.Avec quoi construit-il tous ces bijoux?

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mutshima - 10.01.2018 11:37

Quen dire de plus ceux a qui nous avons confié la gestion ne sont pas capables d arreter ce fleau mais why restent ils en place. Frere procureur ou etes vous? N est il pas possible que vous sous saisisiez de ce dossier. Ne pas le faire veut dire que vous etes dans son NOUS

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Povlon - 10.01.2018 11:18

Oh Oh Oh mais le procureur est où, mais ces déclarations sont des crimes, il reconnait que nous avons fait souffrir notre peuple. Mais il doit être arrêter pcq il a dit NOUS.Donc lui inclus. Lorsque le Cardinal Mosengo médiocre, il s'acharne contre lui. Bref ce Monsieur dit qu'ils sont des médiocres en d'autre terme

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 10.01.2018 10:18

Mais ces mediocres se sont retrouve' ensemble comment ??? Uoi c'est vrai," qui se ressemble s'assamblent ". Un groupe des mediocres, PAS POSSIBLE. Que le cardinal Monsengwo soit candidat A la presidence.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zérah - 10.01.2018 10:14

comment peut-on faire confiance aux gens incapables d'éradiquer la corruption? Que les médiocres dégagent! Allez-vous encore injurier le Cardinal?

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE ALIAS H - 10.01.2018 10:04

Voila la mediocrite qui continue,en faisant des declarations pareilles est ce que on peut dire que Mosengo avez tord ou raison?Qu'ils se plaignent ou pas Mosengo avez crache la verite et a en croire,cette derniere blesse.

Non 0
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blanchard - 10.01.2018 09:46

je ne sais pas lire l'integralite de ces propos irresponsables d'un haut cadre du pays. Il doit demissionner de ce poste de Ministre du plan a cause de ces propos

Non 1
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

RSA: Renvoi du procès de Jacob Zuma pour corruption

Afrique .., Pretoria, Afrique du Sud

Afrique du Sud : Jacob Zuma devant la justice vendredi pour corruption

Afrique .., Pretoria, Afrique du Sud

Luzolo Bambi convoque Constant Omari

Société ..,

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma au tribunal pour corruption le 6 avril

Afrique .., Pretoria, Afrique du Sud