mediacongo.net - Actualités - Marche du 31 décembre : Jean-Pierre Lacroix recommande l’ouverture des enquêtes

Retour Politique

Marche du 31 décembre : Jean-Pierre Lacroix recommande l’ouverture des enquêtes

Marche du 31 décembre : Jean-Pierre Lacroix recommande l’ouverture des enquêtes 2018-01-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/jean_pierre_lacroix_17_003.jpg -

Le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de maintien de la Paix, Jean-Pierre Lacroix

Le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de maintien de la Paix, Jean-Pierre Lacroix réclame l’ouverture des enquêtes après la «répression violente» de la marche des laïcs catholiques organisée le 31 décembre dernier. Il a fait cette recommandation, mardi 9 janvier, lors de la présentation de la situation sur la RDC devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

«Il est essentiel que les autorités nationales compétentes diligentent les enquêtes pour établir les responsabilités et traduire en justice les auteurs présumés de violations des droits de l’homme», a préconisé Lacroix.

Jean-Pierre Lacroix fait remarquer que les retards dans le processus électoral, la crise de légitimité des institutions de la République et le manque de progrès vers la mise en œuvre des mesures de décrispation ont engendré des frustrations, de l’impatience et des tensions qui ont conduit aux violences du 31 décembre dernier.

Les laïcs catholiques ont organisé une marche pacifique le 31 décembre 2017 pour exiger l’application de l’accord de la Saint Sylvestre. Cette activité a été interdite par les autorités du pays. Dans certains coins, elle a été réprimée ou étouffée, faisant au moins cinq morts, d'après plusieurs sources. Mais pour Kinshasa, il n’y a eu aucun mort «en lien avec les manifestations du 31 décembre.»

Au cours de cette manifestation, les équipes de la MONUSCO en patrouille «ont fait l’objet des entraves, de la part des forces de sécurité nationale», a déploré Jean-Pierre Lacroix.

«Les activités liées à l’observation de la situation politique, sécuritaire et des droits de l’homme font partie du mandat de la MONUSCO et devraient bénéficier du plein soutien des autorités», a rappelé le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de maintien de la Paix.

Situation politique «extrêmement fragile»

Pour Jean-Pierre Lacroix, les violences qui ont émaillé la manifestation organisée par les laïcs catholiques rappellent que «la situation politique reste extrêmement fragile.»

Il a fait remarquer qu’il y a un an, le Conseil de sécurité saluait «avec beaucoup d’espoir» la signature sous l’égide la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), de l’accord du 31 décembre «qui a permis de dissiper les tensions politiques (…).»

«Un an plus tard, force est malheureusement de constater que la mise en œuvre de l’accord reste partielle. Bien que des avancées non négligeables dans les préparatifs électoraux aient été enregistrés (…)», a souligné Lacroix.

Jean-Pierre Lacroix a aussi indiqué que la situation sécuritaire est plus préoccupante, faisant mention de la perte des quinze Casques bleus assassinés à Semuliki.

Vous pouvez écouter l'intégralité de l'intervention de Jean-Pierre Lacroix dans cet extrait sonore.


Radio Okapi /MCN
3345 suivent la conversation
10 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
omega - 10.01.2018 11:17

Les enquetes doivent etre diligentees. Et alors? quid des enquetes sur les deux experts de l'ONU?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DIZUNDU - 10.01.2018 08:06

Ne prêtez pas oreille à ce que disent ces aventuriers de la fameuse communauté internationale, car des sources sures, pour eux Kabila/Kanambe peut momentanément se retirer laissant même son fils mineur à la tète du pays, ou mieux se choisir une personne parmi ses frère, c'est ca l'alternance pour eux. c'est dommage!

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 10.01.2018 06:48

vous etes des hyppocrites,combien d'enquetes avez-vous deja organisées qui ont produit des resultats? laissez-nous evoluer avec le schema de CLC jusqu'au depart de cet intru.n'avez-vous pas vu les images de vol,viol,pillage de ces chairs à canon venus de rwanda dans nos eglises sur les reseaux sociaux?

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 10.01.2018 01:42

Ces gens ont mit Hypolite Kanambe alias Joseph Kabila pour leurs interets. Peuple Congolais prenons nous en charge pour chasser ce RWANDAIS a la tete de notre pays car son MANDAT a pris FIN depuis le 19 Decembre 2016.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kikaya - 10.01.2018 00:40

ces gens sont des farceurs

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
koubaa4 - 09.01.2018 22:21

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (PUB)

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sylvain membre de la famille Katintima - 09.01.2018 20:57

Les mediocres recourent à la force pour reflechir et diriger. Incapables de toute idées, ils utilisent la force pour s'imposer et convaincre car incapables d'arguments pour persuader. La mediocrité n'a plus de place en RDC.

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pierre - 09.01.2018 20:25

Ca ne sert a rien de faire l' enquete, elle sera faite quand les mediocres seront parti. Parce que vos enquetes signifie distration et divertissement.

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TANGO, LA VOIX DU ZAIRE - 09.01.2018 19:52

NE CONFIEZ JAMAIS LA MISSION D'ENQUETE AUX CONGOLAIS, ILS ONT LE VIRUS DE LA MP SINON VOUS RISQUEZ D'AVOIR DE VERITABLES FAUSSES INFORMATIONS COMME LE CAS DU KASAI. CELUI QUI ORCHESTRE CES TUERIES C'EST KABILA KANAMBE QUI VEUT FAIRE TAIRE LE PEUPLE EN VUE DE S'ACCROCHER AU POUVOIR. POINT ET TRAIT.

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDC, LE JOUR FINIRA PAR APPARAITRE - 09.01.2018 19:46

Jean-Pierre, ce n'est pas la peine. Nous en connaissons déjà le Responsable: c'est le chef des médiocres!!!

Non 2
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Assemblée plénière extraordinaire de la CENCO: « Nous n’abandonnerons jamais notre...

Religion .., Kinshasa

Messe en mémoire des victimes du 21 janvier 2018 : l’émotion ce vendredi à la cathédrale...

Politique .., Kinshasa, RDC

Messe vendredi à la mémoire des "martyrs" des marches réprimées en RDC

Religion ..,

Marche du 21 janvier: des familles assurent avoir dû payer pour la libération de leurs proches

Société ..,