mediacongo.net - Actualités - Plus 3 000 personnes ont perdu la vie en 2017 en tentant de traverser la mer Méditerranée.

Retour Afrique

Plus 3 000 personnes ont perdu la vie en 2017 en tentant de traverser la mer Méditerranée.

Plus 3 000 personnes ont perdu la vie en 2017 en tentant de traverser la mer Méditerranée. 2018-01-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/migrant_africain_embarcation_17_002.jpg -

Plus 3 000 personnes ont perdu la vie en 2017 en tentant de traverser la mer Méditerranée. Nouvelle tragédie en mer Méditerranée, la première de l’année 2018. Selon les gardes-côtes italiens, au moins 8 personnes sont mortes noyées samedi au large de la Libye dans le naufrage d’une embarcation pneumatique et 85 autres auraient pu être repêchées.

Selon certaines ONG, le bilan pourrait toutefois s’alourdir. L’association allemande Sea Watch parle de 25 décès tandis que les Espagnols de Proactiva Arms, évoquent eux « des dizaines » de personnes disparues.

Selon les premières informations, le fond du bateau aurait cédé laissant tomber des dizaines de migrants en pleine mer. C’est ver 11 heures du matin ce samedi que l’alerte aurait été donnée, à environ 40 milles des côtes libyennes. Le navire Diciotti de la garde côtière libyenne est arrivé à l’endroit indiqué, avec quelques unités de la marine italienne. « La Méditerranée est toujours la plus meurtrière des routes d’Europe », a tristement rappelé l’ONG SOS Méditerranée sur Twitter.

En 2017, près de 17 1635 migrants sont arrivés en Europe par la Méditerranée, selon un bilan de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Au moins 3116 sont morts ou ont disparu en mer. Des chiffres dramatiques mais deux fois moins élevés qu’en 2016.


le Parisen
83 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Insécurité dans l'Est : la Monusco conteste les accusations de Kampala
AUTOUR DU SUJET

En Libye, des migrants vendus et transformés en esclaves

Afrique ..,