mediacongo.net - Actualités - Entre l’Eglise catholique et le pouvoir : la rupture ?

Retour Politique

Entre l’Eglise catholique et le pouvoir : la rupture ?

Entre l’Eglise catholique et le pouvoir : la rupture ? 2018-01-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/8-14/monsengwo_pasinya_17_0002.jpg -

L’année 2018 pourrait se terminer comme elle vient de démarrer sur une très mauvaise piste.

Ayant toujours évolué en dents de scie, depuis le régime Mobutu, les rapports entre l’Eglise catholique romaine et le pouvoir en RDC, fondés sur le principe de méfiance réciproque, n’ont jamais été parfaits.

Alors qu’en 2017, pour la dernière fois, le Cardinal Monsengwo avait essuyé le feu des critiques de différents membres de la Majorité présidentielle qui se succédaient à tour de rôle à la télévision pour le vilipender, et partant, trainer son nom dans la boue, aujourd’hui, les rapports entre les deux forces se sont davantage détériorés, au point d’atteindre le point de non retour. La rupture parait définitivement consommée en ce début de nouvel an 2018. Sauf intervention directe, personnelle et efficace du Saint Siège.

Tout semble indiqué, cette fois-ci, que le rapprochement entre les deux forces ne sera pas une sinécure. A la base de cette situation, la journée tumultueuse et gâchée du 31 décembre 2017 prévue pour la marche des chrétiens laïques, la goute d’eau qui a fait déborder le vase.

L’autorité urbaine saisie à cet effet, a refusé de prendre acte car le pouvoir, selon elle, avait soupçonné la présence, dans les rangs des manifestants, des « terroristes » qui avaient résolu de se livrer au massacre de ces derniers, laissant de la sorte à la police la charge d’endosser la responsabilité, selon son porte-parole Pierrot Mputu.

L’inspecteur général de la police avait auparavant prévenu que, déterminée à assurer la sécurité des fidèles catholiques, la police n’allait pas lésiner sur les dispositifs dissuasifs à mettre en œuvre pour traquer les « terroristes ».

Prétexte fallacieux

Pour cette raison, elle a ouvert le feu dans les paroisses de Kinshasa où des violences étaient commises allant jusqu’à la confiscation de certains objets de valeur tel l’argent, les téléphones mobiles, appartenant aux fidèles venus assister aux  célébrations eucharistiques. Des morts et des blessés ont été enregistrés après l’assaut des forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes après la messe, ciblant tout le monde indistinctement.

Fidèles catholiques, présumés terroristes, clergés catholiques, bref tout le monde sans distinction aucune. Résultat : plus d’une dizaine de morts dont un policier et de nombreux blessés selon différentes sources. D’autre part, les mêmes forces se sont livrées à la rapine.

Y compris de nombreux observateurs, les fidèles catholiques en grande majorité ont estimé que le motif avancé par le pouvoir, généralement hostile aux manifestations de l’Opposition, pour justifier la présence des forces de l’ordre dans les paroisses, n’était qu’un prétexte fallacieux destiné à étouffer la manifestation du jour. Mettre hors d’état de nuire les soi disant éléments infiltrés relevait de la simple affabulation.

La répression qui s’en est suivie était d’une particulière violence. Jet des gaz lacrymogènes, tir dans la foule des croyants, confiscation de certains objets de valeur tel l’argent, les téléphones portables appartenant aux fidèles etc. Le pire a été le sang innocent qui a coulé. Selon toute logique, neutraliser les supposés rebelles soupçonnés ne pouvait appeler à une action punitive commune dans laquelle même de petits enfants étaient exposés.

Le cardinal, en sa qualité de père spirituel des fidèles abattus ou traumatisés, et en tant que responsable de l’archevêché de Kinshasa, ne pouvait pas demeurer indifférent devant la barbarie et la brutalité dont les fidèles ont été victimes.

Il est monté au créneau pour condamner énergiquement la répression et les commanditaires. Le cardinal a dit toute sa déception envers le pouvoir. Mais le porte-parole du gouvernement a soutenu qu’en versant le sang des Congolais, les « vaillantes » forces de l’ordre ont agi avec professionnalisme.

GO
La Tempête des Tropiques
4279 suivent la conversation
25 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mampuya - 09.01.2018 21:52

Mr Merdi, 1) citez moi un seul pays du monde que vous connaissez dont les habitants sont content de leur appareil judiciaire. 2)Expliquez moi pourquoi on parlon de justice terraine et justice de Dieu ou Divine. Mon salaire est d'environs 6000 euro par mois, je n'ai jamais vu les franc congolais.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Merdi - 09.01.2018 21:35

mampuya quelle justice que la cenco doit partir la justice d'alexi oh mampuya un petit fou derrière le Pprd a la recherche de 5000fc tu es médiocré comme ton chef

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Merdi - 09.01.2018 21:29

bozindo tu ne sait meme pas ecrit monsengo alors tu veux douté de lui donc monsengo est pour le congolais

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mandela - 09.01.2018 11:08

BOZINDO Même dans la bible les serviteurs de Dieu étaient malmenés et même tués par les politiciens à cause de la vérité ( Jean Baptiste) ... le cardinal est du coté de cette population qui souffre depuis longtemps.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 09.01.2018 09:54

Mais.le médiocre n'a pas envie de dégager?Puis qu'il n'a même pas un diplôme d’État, il va faire quoi après?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOZINDO - 09.01.2018 09:44

Cardinal MASENGO ranges-toi seulement dans un camp et tout le monde sache ton côté.

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge k - 08.01.2018 22:17

Un peu du Respect a ceux qui nous ont apporter l'instruction en RDC: l'eglise catholique.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 08.01.2018 19:34

Les médiocres doivent dégager. L'Église est le seul oasis d'espoir pour la fin du régime sanguinaire de KANAMBE et ses acolytes

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kimamba/Kalenge - 08.01.2018 18:32

Pour la RDCongo, parler des terroristes pour justifier l'injustifiable relève de la confusion des mots ou carrement de l'ignorance.En effet un français ,un belge ou un somalien càd eux qui ont connu la violence avec laquelle agissent les terroristes, doit se moquer de nous congolais sinon de celui qui appelle les manifestants pacifiques "terroristes". Cela montre aussi l'immature du gouvernement ou même du regime en place en RDC,pitié!

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 08.01.2018 18:28

Le pape avait compri que la morale de Dieu avait quitté l'Eglise Catholique depuis longtemps. Qui est il Monsegnwo pour juger les autres. Sont les paroles du pape sur l'homoxessualité, parceque l'église catholique est le réfuge des assassins, homoxe, pédophiles, détourneurs d'argents eccc: Le pape est très en difficulté avec la soit disante moralité des catholiques. Donc les menteurs et mèdiocres sont dans l'Eglise, comme dans toutes les sociétés à commencer par monsegnwo. Qui a vu Dieu pour en parler?

Non 20
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
sentinelle - 08.01.2018 18:05

Les MEDIOCRES! Le monde vous regarde.Vous devez regarder aussi ce qui se passe dans d'autres cieux; meme les pures enemis du monde ont un certain respect a la vie humaine.Dans les conflits Israelo-palestinien,l'armee puissante israelienne recule quand l'heure de la priere sonne au camp de son enemi.Mais les pauvres hommes en uniforme de la rdc tue sous ordres des inconscients qui les dirigent.Un jour viendra...

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 08.01.2018 18:03

Un jour chacun va repondre a Dieu ceux qu'il a fait pour son pays et il nous demandera, nous etions ou quand les occupants, les voleurs Rwandais sont venus occupes' notre pays par FORCE. Un bon berger c'est celui qui protége les brebis a l'Eglise. Le Cardinal Mosengo est un oint de Dieu et il est la pour pour precher la parole de Dieu et proteger son proper PEUPLE. Joseph Kabila et sont gouvernement sont des mediocres sans sagesses il faut qu'ils degagent dans l'immediat sans CONDITION.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 08.01.2018 17:59

La mediocrite' signifie quand on VEND sa proprer conscience a cause d'argent. L'example de BRUNO TSHIBALA et OLENGA NKOY et les autres opposants qui ont vendus leurs propres conscience pour aller manger avec le gouvernement KABILIE. La mediocricite' c'est quand tu pille ton pays koboma mboka nayo lokola l'opposition mange avec le gouvernement en place qui ont pilles' toute les richesses du pays. La mediocite' c'est celui qui etouffe toute la verite'. Un jour chacun va repondre a Dieu ceux qu'il a fait pour son pays et il nous demandera, nous etions ou quand les occupants, les voleurs Rwandais sont venus occupes' notre pays par FORCE. Un bon berger c'est celui qui protége les brebis a...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 08.01.2018 17:53

L'Eglise Catholique nous enseigne la bonte' de DIEU. Que les mediocres degagent, ce le moment de la verite'. la mediocrite' c'est quand un groupe d'individue prend un pays en ottage, quand on vie dans un pays tres riche mais le peuple est pauvre. La mediocrite'c'est quand le gouvernement prepare la fraude, quand on prend le tresor public mais tu met cela dans ta poche comme ton proper argent. La mediocrite' c'est la responsabilite'de l'etat de securise' les gens, ses biens et non des tues' les CHRETIENS aux Eglises. Qui se sens mauvais se mouche. Verite' eyaka kaka kokimisa lokuta mbangu. La mediocrite' signifie quand on VEND sa proprer conscience a cause d'argent. L'example de BRUNO...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DBC 2017 - 08.01.2018 17:52

vraiment c regrettable de voir les médiocres parlés encore qu' ils nous montrent les terroristes que eux ont arrêté tirer sur les simples chrétiens sans armes en mains c incompatible avec l'élection de la RDC comme pays de droit de l'homme

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE PERE BLANC - 08.01.2018 17:50

CE JCKMZLO DOIT ÊTRE PAPI TABA DE LA MP... [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE D'INSULTE ENVERS UN INTERVENANT]...DE LA RDC.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ALTERNANCE - 08.01.2018 17:45

LES MEDIOCRES

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 08.01.2018 17:35

(suite) ces 3 religions monoteistes ne vont pas d'accord. Puisque le meme Dieu est emprisonné à sa façon dans ces Eglises. La rupture est inevitable si l'Eglis Cath. continue sur cette voie. Ce qui est de César est de Cèsar , de Dieu est de Dieu. Meme le pape dènonce,mais se tient loin de la politique.

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 08.01.2018 17:31

La CLC, la Cenco, si elles sont sincères de ce qu'elles disent doivent aller en justice, contre le pouvoir. Chaque dimanche il y'a des messes, si pas chaque jour, l'armèe ou la police y vas pour tirer sur la foule? Il faut etre fou penser que c'est l'Eglise Catholique seule qui connait Dieu.L'homme noir étant le premier sur cette terre a son Dieu, connait Dieu, qui est partout. L'Eglise catholique a enfermé, emprisonné Dieu dans un lieu qui s'appele ,chapel,cathédrale eccc. Qui n'y va pas n'est pas fils de Dieu, depuis quand? C'est une église de donmination de l'ame nègre, ou des autres ames, autrement pourquoi les 3 religions monotéistes,Juifs,Chrétiens, musulmans, ne vont pas...

Non 8
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gis - 08.01.2018 17:09

JCKMZLO est vraiment un médiocre voir... [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE D'INSULTE ENVERS UN INTERVENANT]...Est ce notre DIEU est désordonné? Injuste? Tricheur? Détourner l'argent u pays? Tueur?etc. Le pouvoir qui s’irrige dans ces histoires et appauvrir davantage la population, c'est DIEU. Vraiment l'argent? et on bafoue sa conscience et alors on est imposteur intellectuel

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A - 08.01.2018 17:08

On doit savoir que l'Eglise entant qu'institution divine n'est pas en dehors de la communauté mais au centre même de la vie sociale et spirituelle. Elle doit donc veiller au bien être globale des chrétiens qui sont des citoyens. Nous soutenons les efforts de l'Eglise Catholique car avons constaté que la science(savants, chercheurs,prof d'universités etc),a échoué , le politique a aussi lamentablement échoué et les protestants n'en parlons pas.Seule l’Eglise catholique qui continue à hausser le ton et faire bouger les choses .

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LES KABILISTES PRETS A TOUT VENDRE POUR JKK - 08.01.2018 16:42

ET ALORS? les mediocres pensent que les congolais continueront à avaler leurs mensonges systèmiques:patriotes alors que le pays est livré aux étrangers pour le pillage,lumumbistes alors qu'ils s'enrichissent et adorent la pensée unique,anti-impérialistes alors qu'ils gaspillent les deniers publics aux lobbis internationaux.CE SONT DES MÉDIOCRES ET VOS DIRES NE NOUS FONT PAS PEUR.VOUS ALLEZ DEGAGER.BANDES DES TRAITRES.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 08.01.2018 15:20

"Entre l’Eglise catholique et le pouvoir : la rupture ?" Cette question me laisse perplexe. Je vous la rétorque, est-ce que l'EGLISE digne de nom peut-elle s'opposer à l'ordre établi par DIEU PERE ESPRIT SAINT dans ROMAINS 13:1-7? LA réponse est N-O-N. Et donc l'église catholique si elle était de DIEU, elle devait à tout faire usage du livre de ROMAINS 13. Or elle méconnaît sa vocation et donc elle est du DIABLE, d'où elle n'aimera en aucun jour les autorités établies par le DIEU ESPRIT SAINT.

Non 20
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Alphonse - 08.01.2018 15:08

Heureux vous les immortels au pouvoir!

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 08.01.2018 15:03

Mais le porte-parole du gouvernement a soutenu qu’en versant le sang des Congolais, les « vaillantes » forces de l’ordre ont agi avec professionnalisme... Quelle conclusion ! kiekiekiekiekiekiekie Professionnalisme, terroriste, coup d'etat, que des mots forts dits par des hommes qui devaient etre hommes d'Etat, mais helas, qui sont loin de le devenir.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Pourquoi, en Afrique, l’église catholique s’engage-t-elle dans le jeu politique  ?

Afrique ..,

Semaine sainte, les Congolais de Paris espèrent un « renouveau »

Religion ..,

Les obsèques de Rossy Mukendi reportées

Société ..,

CLC : après les marches, place au front diplomatique ?

Société ..,