mediacongo.net - Actualités - Budget électoral: Kabila confirme l’autofinancement sur fond de doutes !

Retour Economie

Budget électoral: Kabila confirme l’autofinancement sur fond de doutes !

Budget électoral: Kabila confirme l’autofinancement sur fond de doutes ! 2018-01-06
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/kabila_adresse_17_003.jpg -

Dans son message des vœux à la nation, le Président de la République Joseph Kabila a évoqué le principe de « souveraineté » pour confirmer l’autofinancement du Budget électoral (432 millions USD pour les scrutins de 2018) par le Gouvernement congolais.

Ce qui signifie clairement que le Gouvernement s’est préparé à by-passer l’apport de ses partenaires financiers qui semblent tergiverser et conditionner leurs mises. Mais l’expérience budgétaire des années précédentes dites aussi « électorales » attise les doutes des certains observateurs et analystes. 

Joseph Kabila, visiblement convaincu du caractère irréversible du processus électoral, n’y est pas allé par le dos de la cuillère.

« Ce processus relevant de la souveraineté nationale et son financement étant totalement pris en charge par le gouvernement de la République, je vous invite à vous en approprier et à assumer ainsi, à travers cet acte, l’exercice de votre droit à l’autodétermination. J’en appelle à cet effet à la vigilance de tous et à l’engagement de chacun afin de barrer la route à tous ceux qui, sans y croire, s’étant servis du prétexte des élections depuis quelques années, seraient tentés aujourd’hui de recourir à la violence pour interrompre le processus démocratique en cours et plonger le pays dans l’inconnu ».

A cet effet, dans le Budget de l’Etat de l’Exercice 2018 qui vient d’entrer en vigueur depuis ce 1er Janvier, il est prévu un montant total de 502 millions USD pour la finalisation des opérations de révision du fichier électoral et les 3 premiers scrutins prévus dans le calendrier électoral.

Si l’apport des partenaires financiers de la RDC restera conditionné au point de ne pas être mis à la disposition du Gouvernement pour la CENI, le plan de décaissements de l’Etat pour ce budget électoral n’est pas connu du peuple congolais alors qu’il est attendu depuis le 30 Novembre 2017. Ce qui pousse d’aucuns à douter de la réelle volonté du Gouvernement à mettre à la disposition de la CENI de fonds nécessaires.

Ce doute est fondé sur le fait qu’en 2017, une ligne budgétaire de 764 millions USD a été prévue pour les élections en Décembre de la même année. Si le Gouvernement a connu de difficultés notamment financières pour mobiliser ces fonds et les décaisser concrètement en faveur de la CENI, d’autres raisons ont concouru au report de ces élections en 2018.

Pour des analystes avertis, le budget électoral ne devrait plus être un prétexte pour la non organisation des élections en RDC le 23 Décembre 2018. Car, estiment – ils, les congolais électeurs en ont assez de prendre leur mal en patience. Wait and see !


zoom-eco
2467 suivent la conversation
7 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 09.01.2018 14:16

Félicitations

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KATUBA Nangai - 07.01.2018 15:43

Felicitation Papa President De Cette Initiative

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 07.01.2018 10:47

Le médiocre dégage nous n'avons plus besoin de discours du régime sanguinaire. A quand ton discours sur l'état de la nation. Incapacité notoire

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DBC 2017 - 07.01.2018 10:38

toujours le même discours depuis le gouvernement matata en réalité il n'y a pas de concret cet argent dilapidé par les médiocres et qu' ils dégagent. si non .....

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge k - 07.01.2018 08:41

Que tous les RDcongolais faisant du bruits présentement sachent que personne d'entre eux n'est pas l'inventeur du mot «ELECTION» ensuite et surtout qu'il y aura bel et bien élections au pays de Lumumba mais ça sera sans les MÉDIOCRES, Que tout celui qui aura été sujet d'une quelconque MÉDIOCRITÉ tout le long de ce régime sache qu'il ne participera ni de loin ni de prêt à ces élections avenirs.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 06.01.2018 22:57

Élections avec la machine à tricher made in KANAMBE Hypolitte. Le peuple RDCongolais vont mettre en échec votre plan satanique de KANAMBE Hypolitte et ses acolytes

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Renouvellement de la classe politique - 06.01.2018 21:07

La médiocrité à son plus haut niveau. Dire qu'il y a 3 ans vous justifiez l'éventuel report des élections pour le manque des moyens, et voilà que soudainement le gouvernement parle d'autofinancement des élections... Soni

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement