mediacongo.net - Actualités - Marche du 31 décembre: l’UA exige à son tour une enquête 
Retour Société

Marche du 31 décembre: l’UA exige à son tour une enquête

Marche du 31 décembre: l’UA exige à son tour une enquête 2018-01-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/01-janvier/1-5/moussa-faki_ua_president.jpg -

Moussa Faki Mahamat, Le président de la commission de l’UA

Après l'épiscopat congolais qui avait exigé mardi l'ouverture d'une enquête sur la répression des marches des catholiques, c'est au tour de l’Union africaine (UA) de demander aux autorités de la République démocratique du Congo de diligenter une enquête sur les violences du dimanche 31 décembre 2017 afin d’en sanctionner les auteurs.

« Je déplore profondément les pertes en vies humaines enregistrées à cette occasion, et j’appelle à faire la lumière sur tout excès commis par les forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions, afin que les auteurs de ces actes en rendent compte », a déclaré le président de la commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, dans un communiqué dont APA a reçu copie mercredi.

Le président de la commission de l’UA qui a noté avec une « profonde préoccupation » les incidents survenus à Kinshasa et dans d’autres villes de la RD Congo le 31 décembre en marge de la marche organisée par le Comité laïc de coordination pour exiger la mise en oeuvre « intégrale » de l’accord politique du 31 décembre 2016, exhorte tous les acteurs congolais à faire preuve de « la plus grande retenue ».

Il les exhorte également à s’abstenir de tout acte ou propos de nature à tendre davantage la situation.

Moussa Faki les appelle au contraire à œuvrer ensemble pour la tenue, dans les délais annoncés par la Commission électorale nationale indépendante et dans le respect des dispositions pertinentes de la Constitution, des élections prévues en décembre 2018.

De son côté, dans une déclaration datée de mercredi, l’Union européenne déplore les pertes en vies humaines enregistrées au cours de ces manifestations et rappelle aux autorités congolaises leur « devoir de protéger leurs citoyens et non de les réprimer ».

L’UE qui promet de suivre attentivement l’évolution de la situation en RD Congo demande, dans le même communiqué, aux autorités congolaises de « redoubler d’efforts » pour la mise en œuvre intégrale de l’accord de la saint Sylvestre.


Apanews / MCN, via mediacongo.net
1659 suivent la conversation
6 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
jal - 05.01.2018 14:30

Faki désolé de tes propos; Ki avait KOJO venir envennimer la situation en rdc, ce ne pas le fameux UA

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 05.01.2018 12:29

L'UA syndicat des dictateurs; la présidence à vie RDC Gabon Rwanda Ouganda Guinée équatoriale Congo Brazzaville... une honte pour l'Afrique

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LITOYI - 05.01.2018 12:06

je demanderai à vous et à votre organisme d'être digne,car l'ex-épouse de ZUMA a terni l'image de cet organisation. Elle est l’instigatrice de l'ampleur de la crise congolaise. Vous êtes musulman,soyez à l'hauteur de dire à cet imposteur-mafieux de quitter car son mandat était fini déjà.Qu'il ne tue les innocents.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sylvain membre de la famille Katintima - 05.01.2018 10:53

Nous savons bien que l'UA est derière ce criminel qui tue jour et nuit les congolais. Il est entrain de formater meme d'autres rebellions en RDC pour justifier sa présence en RDC.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Buzoba - 05.01.2018 10:53

Vaut mieux des enquêteurs internationales que plutôt les criminel de faire ça. Les soldats ont arrivées attirer les balles sur l'ordre du gouvernement (Kabila)

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 05.01.2018 10:34

Comment peux tu demander A un criminal de s'enqueter ???

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Assemblée plénière extraordinaire de la CENCO: « Nous n’abandonnerons jamais notre...

Religion .., Kinshasa

Messe en mémoire des victimes du 21 janvier 2018 : l’émotion ce vendredi à la cathédrale...

Politique .., Kinshasa, RDC

Messe vendredi à la mémoire des "martyrs" des marches réprimées en RDC

Religion ..,

Marche du 21 janvier: des familles assurent avoir dû payer pour la libération de leurs proches

Société ..,