mediacongo.net - Actualités - Kinshasa: Le réseau électrique renforcé de 120 MW

Retour Société

Kinshasa: Le réseau électrique renforcé de 120 MW

Kinshasa: Le réseau électrique renforcé de 120 MW 2018-01-02
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/kayombo_jean_bosco_17_003.jpeg -

Le Directeur Général de la Société Nationale d’Electricité (SNEL), Jean – Bosco Kayombo

Le réseau électrique de la Ville de Kinshasa a été renforcé de 120 Mégawatts supplémentaires en 2017. L’affirmation est du Directeur Général de la Société Nationale d’Electricité (SNEL), Jean – Bosco Kayombo. Il l’a faite dans son message adressé à la clientèle jeudi 29 Décembre 2017 à Kinshasa.

En effet, la construction et la mise en service (le 6 Décembre 2017) du nouveau poste haute tension dans la commune de Makala a permis d’injecter 30 mégawatts dans la ville de Kinshasa. D’après le patron de la SNEL, cela a contribué à la réduction sensible de délestages dans les communes de Mont-Ngafula, Limete et Ngaba. Ce poste d’une capacité de 220/20K sera inauguré prochainement.

Dans le cadre des essais des groupes 1 et 3 de la nouvelle centrale hydroélectrique de Zongo 2 (d’une capacité de 150 MW), 90 mégawatts sont déjà disponibles à Kinshasa. Cela s’inscrit dans le cadre de la première phase de mise en service de cette centrale pour renforcer le réseau électrique de Kinshasa. La SNEL prévoit son lancement officiel dès Janvier 2018.

En termes de réparation, la SNEL a exprimé sa satisfaction quant à la reprise totale de la desserte, le 25 Décembre dernier, du poste de Liminga (75MW) situé dans la commune de Limete, après un incendie qui s’est déclaré le 07 Décembre dernier dans la salle de commande et de services auxiliaires. Ce choc avait provoqué par la même occasion un «grand délestage» dans les communes de l’Est de la capitale.

Pour rappel, la capacité de fourniture tournait autour de 400 mégawatts avant cette augmentation alors que le besoin était de plus de 900 mégawatts pour une ville de Kinshasa en développement exponentiel. Le gap à rattraper reste considérable : visiblement, du simple au double !

En clair, le déficit de l’énergie électrique constatée à Kinshasa et dans  plusieurs villes de la RDC tire sa cause dans le vieillissement et quantité réduite du matériel, croissance démographique et boom immobilier.  Donc, La SNEL a besoin de millions de dollars pour desservir en électricité de manière optimale ses abonnés de Kinshasa, une ville  de plus de 11  millions d’habitants et d’environs 1,6 millions de ménages d’une moyenne de 7 personnes par habitation.

D’après les Experts, à côté de communes anciennes souffrant de vétusté de réseau, la capitale connait une extension géographique et démographique qui nécessite des installations des nouveaux réseaux. Aussi, cette implosion démographique de la capitale exige à la SNEL d’augmenter ses capacités d’intervention et par conséquent, son chiffre d’affaires. Voilà, l’étendu des défis à relever !


zoom-eco
373 suivent la conversation
2 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Anonyme - 03.01.2018 15:09

9a c'est seulement dans vos commune ou même chez moi à Masina?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge k - 03.01.2018 07:39

Courage mon DG, l'Electricité nous en avons vraiment besoin a KIN

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Ségolène Royal inaugure la première route solaire au monde

Science & env. .., Tourouvre, France