mediacongo.net - Actualités - L'archevêque de Kinshasa dénonce une "barbarie" lors de la répression des marches anti-Kabila

Retour Politique

L'archevêque de Kinshasa dénonce une "barbarie" lors de la répression des marches anti-Kabila

L'archevêque de Kinshasa dénonce une "barbarie" lors de la répression des marches anti-Kabila 2018-01-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/monsengwo_cardinal_18_001.jpg Kinshasa-

Laurent Monsengwo Pasinya a qualifié de "barbarie" la répression par les forces de sécurité de "la marche pacifique et non violente" des catholiques contre le maintien au pouvoir de Joseph Kabila.

Dimanche, les forces de sécurité de la République démocratique du Congo ont réprimé des messes dans des églises à coups de gaz lacrymogène et empêché des marches interdites organisées à l'appel d'un collectif catholique, faisant douze morts selon les organisateurs.

 

 

"Nous ne pouvons que dénoncer, condamner et stigmatiser les agissements de nos prétendus vaillants hommes en uniforme qui traduisent malheureusement, et ni plus ni moins, la barbarie", a déclaré le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya à la presse.

Dans un communiqué, l'épiscopat, qui ne donne pas de bilan précis mais parle de "mort d'hommes", demande "une enquête sérieuse et objective pour établir les responsabilités" et condamne "l'atteinte à la liberté de culte garantie dans tout État démocratique, la profanation de certaines églises et l'agression physique des fidèles dont les servants de messe et les prêtres".

Les marches de catholiques exigeaient l'application d'un accord de sortie de la crise née du maintien au pouvoir de Joseph Kabila, signé le 31 décembre 2016 et prévoyant l'élection fin 2017 d'un successeur. Le dernier mandat du président Kabila, au pouvoir depuis 2001. s'est achevé en décembre 2016 et la Constitution lui interdit de se représenter.

Mais l'accord, conclu entre le pouvoir et l'opposition sous l'égide des évêques, n'a pas été appliqué et un nouveau calendrier, récusé par l'opposition et la société civile, prévoit maintenant des élections à la fin de cette année.

"Comment ferons-nous confiance à des dirigeants incapables des protéger la population, de garantir la paix, la justice, l'amour du peuple ?", s'est interrogé le cardinal Monsengwo qui a joué un rôle de premier plan dans l'histoire de la RDC depuis la décennie 1990.

"Il est temps que la vérité l'emporte sur le mensonge systémique, que les médiocres dégagent et que règnent la paix, la justice en RD Congo", a-t-il lancé.

Climat de "panique"

De son côté, la France s'est dite "préoccupée par les violences" et a souligné que le droit de manifester pacifiquement était "une composante essentielle de la démocratie". Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères "appelle à la tenue effective des élections conformément au calendrier électoral publié le 5 novembre 2017", qui prévoit l'organisation de la présidentielle le 23 décembre 2018.

En RDC, le bilan même de la répression des dernières manifestations a provoqué une polémique entre la police qui dit qu'"aucun mort" n'a été enregistré et d'autres sources qui font état de victimes.

"Une douzaine de morts a été répertoriée : 11 à Kinshasa et un à Kananga" dans le centre du pays, a déclaré un porte-parole des organisateurs, Jonas Tshiombela.

L'ONU a de son côté fait état d'une "violente répression" qui a occasionné "la mort d'au moins cinq personnes, plusieurs blessés et l'arrestation de plus de 120 personnes".

La police a rétorqué que les morts n'étaient pas des manifestants mais des "pillards" et des "bandits" tués loin des lieux des manifestations. Le gouvernement a fait état d'un policier tué le même jour dans "l'attaque" d'un commissariat de police.

Enfin, l'internet a été rétabli dans la nuit de lundi à mardi, après trois jours d'interruption décidée par les autorités à la veille des marches.

Selon l'archevêque de Kinshasa, le climat politique en RDC est caractérisé par "un regain de peur et d'énervement, d'incertitude sinon de panique".

 

VOA / MCN, via mediacongo.net
8322 suivent la conversation
56 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mampuya - 03.01.2018 21:28

(suite) Mr vanité de Vanité, pour finere ,j'ai l'age,l'intelligence et l'expèrience de pouvoir critiquer politiquement, n'importe qui meme Monsegwo, ou Tshole en personne ou via tweet.

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 03.01.2018 20:41

Mr vanité de vanité, je vis en Europe depuis presque 46 ans ,où j'ai fais mes études, universitaires post univesraitaires ecc, pou y arrivée , je suis passé par faire l'ouvrier comme beaucoup des pretres , et quelques mgr.qui ont étudiés en Europe, qui ont été souvent des ouvriers en Allemagne. Maintenant donner de l'idiot à un type comme moi , chirurgien , au lieu de mediter sur ce que j'écri je ne sais que dire. Soit sur et certain que je connais mieux que vous la pensée d'un blanc, la démocratie. La démocratie n'est pas né en Afrique. Vous ne savez pas ce que veut dire démocratie. Je souhaite ne pas vous insulter cela ne vaut pas la peine, tu t'insulte seul, du moment...

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VANITÉ DE VANITÉ - 03.01.2018 19:21

Mampuya " c qui s'est Passé au congo est pratiquement impossible en europe,aux pays démocratique." c étonnant que cela vient d'un partisan de la kabilie. Mais sache qu'en Europe, qui sont des pays démocratiques la constitution est respecté. Là-bas on s'accroche pas au pouvoir par des stratagèmes sinon vous êtes passible de haute trahison. Kanambe et Mende n'apprécierons pas ton commentaire qui prend exemple des impérialistes.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VANITÉ DE VANITÉ - 03.01.2018 19:07

Mampuya tu es juste un idiot tu réfléchit comme un détraqué mental vas voir un psychiatre.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 03.01.2018 17:58

Monsengwo ou thsole, ne permettrons jamais à un fidèle, ou un diacre de celebrer la messe à leur place.L'opposant congolais ayant perdu le boussole à ceder son travail à un autre. Bref,la question Monsengwo déborde de son terrain ou c'est l'opposition qui est nul ?. Je pense c'est l'opposition, qui passe son temps à la démagogie et au populisme, jamais propositive. Toujours à la chasse aux sorcières. Etre anti ou contre Kabila ne veut pas dire etre opposant. Sont les propositions viables ou pas politiques,èconomiques, et sociales qui distinguent un opposant,à un régime ou système.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pierre - 03.01.2018 15:55

Monseigneur l'archeveque de Kinshasa et cardinal de la RDC! Nous partageons votre flustration et vous assurons de notre attachement à la cause de l’évangile. l’église dont vous avez la charge est en pleine éppreuve. La chrétiennenté tout entière est en pleine persecution en RDC. Vous nous avez appris que Dieu n’abandonne jamais ceux qui lui font confiance. Il n y a pas une seule arme qui soit plus forte que la Grandeur de Dieu.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 03.01.2018 15:19

Le Comportement du Monsengwo se comprend. Il est le patron de la religion des colonisateurs (Belge). Dans les pays Englophones sont des Englicans qui font la voix grosse. Mais cela n'autorise nullement à Monsengwo de se prevaloir le droit de favoriser une marche de cartère politique divisible pour le pays. Il avait déjà embourber le Congo dans le petrain avec la conférence nationale supreme. Devant la mort de Thsisekedi,la faillite du Rassop,ecc Il veut descendre lui meme sur le terrain ? Le problème du Congo et la manque d'une opposition credible, seulement démagogique et populiste. L'eglise Catholique veut occuper cet espace vide de l'opposition. NON A LA REPUBLIQUE CATHOLIQUE DU...

Non 6
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 03.01.2018 15:06

Eglise Catholique et ses dirigeants vont sentir la colère divine pour avoir détourné les enfants de DIEU PERE ESPRIT SAINT dans les fins diaboliques.

Non 8
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Wazabanga - 03.01.2018 15:04

Je suis Catholique est soutien son excellence le cardinal à 1000% La seule que tous les congolais ne cessera d'écouter. KANAMBE n'a plus du crédit pour les Congolais

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 03.01.2018 15:02

(suite) Demain pourquoi pas les musulmans, les chietiens protestants , kimbanguistes eccc de descendre dans la rue, contester le pouvoir du tour? Uganda a 2 partis religieux qui sement la terreur juasqu'au Congo, en Egypte les chretiens ortodoxes se voient manascrer par les musulmans, les Nigerians et Camourais doivent remercier Boko haram qui seme la terreur? chez eux eccc, L'Irlande du Nord/ et du Sud. Voilà pourquoi la défense d'un Etat Laique Pluriel est très fondemntal. Religion ne veut pas dire nécessairement la paix.

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 03.01.2018 15:02

kanga - 03.01.2018 10:57 Monsieur pour te paraphraser aussi longtemps ce pays appartient à TATA SIMONI KIMBANGU, le Cardinal MOSENGWO PASINYA ne le dirigera jamais. Qu'il fasse sa vie pastorale d'autriche alors que nous le savons bel et bien qu'il est un OPPOSANT du régime.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 03.01.2018 14:54

Ce qui s'est passé au Congo est pratiquement impossible en Europe, aux Pays démocratiques. Tous les partis politiques présents au parlement allaient condanner l'Eglise Catholique pour defendre la Laicité de l'Etat.Autrement cela deviendrait la fallite totale de l'état, et des parti politiques. Il est meme de l'intéret des partis politiques de l'opposition de ne pas ceder leur role à une autre entità soit noble qu'elle soit, se non quel serait leur role? Au Congo il ya 700 parti politiques, cela veut dire que il y'a 700 façons de faire ses revendications politiques. Les 700 partis ne sont pas là pour de non Chretiens seulements, mais tous.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mandela - 03.01.2018 14:40

lorsque l'on recrute des délinquants sans éducation de base dans l'armé et la police il faut s'attendre à ça.Le gouvernement n'a pas les moyens d'encadrer une marche pacifique mais il a le moyen de réprimer et tuer la population.

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mayindu - 03.01.2018 14:24

"Nous ne pouvons que dénoncer, condamner et stigmatiser les agissements de nos prétendus vaillants hommes en uniforme qui traduisent malheureusement, et ni plus ni moins, la barbarie", Pour un Homme de Dieu, c’est vraiment bizarre. C’est même étonnant. C’est tout simplement de la haine !

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI - 03.01.2018 13:09

La gestion pacifique des conflits est un ordre du Seigneur à nous ses disciples ; car sont appelés fils de Dieu ceux qui promouvaient la paix sociale et surtout la paix du Cœur. Il faut que chacun sache que nous sommes incontestablement les artisans de la paix, car notre lutte est pacifique et non violente contre la non Etat ou Etat criminel et voyou et contre les politiciens maîtres de la violence et sans vision réelle pour le pays et son peuple et les injustices de tous bords. C'est en cela que le Seigneur Jésus voit en nous la lumière du monde et le sel de la terre; autrement nous ne serons pas différents de ces médiocres qui se battent sur la scène politique sans idéal...

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kanga - 03.01.2018 12:38

Oui cher BONDEKWE à la seule différence que le droit canon ne l'autorise pas aux prélats en exercice. Il est demandé aux prélats catholique de démissionner avant d’embrasser une autre vie contraire à sa "vocation" chasteté entre autre;ce qui n'est pas les cas des autres églises

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kabupwe - 03.01.2018 11:31

faites de commentaires responsables et ne le regrettez pas

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe - 03.01.2018 11:27

La politique active n'est pas defendue aux ecclesiastiques, cher Kanga. Marini est toujours senateur. Bien de pasteurs ont ete elus dans ce pays. Plutot que de chercher qu'est-ce qui peut faire tomber une eglise catholique aussi universelle que puissante, remettons-nous en cause en tant que congolais. Recherchons l'amour de notre patrie avant tout. Le regne de Kabile est un enfer pour ce pays, nous ne pouvons pas nous taire face a cela. A plus forte raison un eglise qui se veut respectueuse des valeurs morales et ethiques ne peut pas se taire au Congo.

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Manu - 03.01.2018 11:20

Qui tue par l'Epée, périra par l'Epée, dit l

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kanga - 03.01.2018 10:57

Mosengo est éligible à la pension depuis bientôt 3 ans. Bientôt le Pape va signer sa mise en retraite Mosengo est conscient de son avenir sombre,sa seul voie de survie c'est dans la politique,voila pourquoi depuis trois ans il cherche par tout les moyens de pénétrer dans la politique afin d'assurer ses vielles jours. Donc sous couvert de l'église MOSENGO fait la politique active

Non 17
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Merdi - 03.01.2018 10:40

merçi cardinal nous comprenions bien vous etez congolais et vous avez souci de ce pays ,et nous savons tous la delivrance de ce pays ne viendra pas de la communauté internationale mais plutôt de nous le peuple congolais avec la grâce de Dieu ,car un enfant de 6ans sais que kabila n'a pas la bonne volonté de quutter le pouvoir

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bienvenu - 03.01.2018 10:38

Nous demandons à Mosengo à la retenue (nous sommes aussi la population), demander l'application de l'accord de St Sylvestre aujourd'hui; c'est vouloir prolonger la date des élections retenue dans le calendrier électoral déjà publié. Eviter la politique de Tshisekedi,qui était toujours retrograde. Congolais faites attention à ce que vous réclamez.

Non 11
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
deboutcongolais@yahoo.fr - 03.01.2018 10:36

Son Eminence, Tshisekedi qui incarnait la confiance du people congolais est déjà mort, ceux qui pouvaient porter haut le flabeau de la liberation se divisent à cause de l'argent. Au moins avec toi,le people congoalis se retrouve. N'abandonne jamais la lute que tu as commencé depuis Mobutu jusqu'à ce jour. Avec toi il n'y a pas Majorité ou Opposition, mais le people. Nous sommes et restons debout pour le congo jusqu'à la mort.

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bienvenu - 03.01.2018 10:33

Nous déplorons la mort de nos sœurs et frères à cause de la barbarie de nos policiers. Comment aller tuer les congolais et congolaises dans les églises??, c'est inimaginable. Toutefois cette prétendue marche n'a pas raison d'être pendant que nous avons déjà le calendrier electoral publié. Evitez la politique de Tshisekedi qui donnait toujours du poids aux gouvernants. C'est à dire demander l'application de l'Accord du St Sylvestre, c'est vouloir prolonger le calendrier électoral; pensez à cela. Nous ne sommes plus au moment de demander encore un nouveau premier ministre, qui ne sera pas capable d'organiser les elections en Décembre 2018, vu le temps qu'il sera nommé.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
deboutcongolais@yahoo.fr - 03.01.2018 10:28

Félicitation son Eminence et toute la CENCO pour votre probité morale, vos actions de liberation qui attestent véritablement et inlassablement votre attachement aux voeu de votre apostolat. Vous etes les véritables ambassadeurs du CHRIST sur la terre, et Dieu est avec vous au travers du people congolais. Rappelez-vous, si Jesus-Christ était tué, c'est parceque'il condamnait les injustices sociales, les meurtres pareils à ce que vous faites. Vous etes dans le bon papa, allez de l'avant, nous sommes avec vous.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 03.01.2018 10:24

Vraiment une mediocrite' A outrance, jamais vu dans au monde une telle mediocrite', ...CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (INJURES).

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDCongo - 03.01.2018 10:20

Zairois - 03.01.2018 10:14 Le Rwanda est un pays qui se développe. La gestion de Kagame améliore la vie des rwandais. rien de pareil avec ce qu'on vit en RDC où la congolisation a force d'existence. Chaque jour, c'est la déchéance. Tout dégringole, rien ne va. Vive Kagame et moi j'aurai préféré un président comme lui, même pour la vie. Pas comme celui qu'on a, malheureusement

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 03.01.2018 10:14

La RDC a une constitution qui ne fonctionne pas, les congolais appliquent la constitution rwandaise qui donne 7ans de mandat au président de la république. Et la façon dont Kagame dirige le Rwanda c'est la même manière que kabila dirige la RDC. Un régime dictatorial!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.01.2018 10:12

Malheur à tous ceux qui ont profané les Églises et leurs commanditaires.Malheur aux Auteurs ,co-auteurs et complices. La colère de Dieu va bientôt descendre sur eux et sur leurs descendances.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 03.01.2018 10:09

Tout ça, vous avez peur par contre d'aller aux élections. Si vous étiez sincères, vous devriez attendre qu'on approche des temps forts de 2018 qui annonceront la tenue ou non des élections avant de manifester. La quantité de sang humain dont vous aviez besoin pour vos cérémonies "illiminatiques" n'est pas encore atteinte??? Vous voulez continuer? La police a utiliser la force proportionnelle (gaz lacrymogène) vous l'accusez de tout. Et lorsqu'elle va utiliser la force disproportionnelle que direz-vous???

Non 8
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDC - 03.01.2018 10:09

KABILA vient de prouver une fois encore qu'il est terroriste, une personne qui ne respecte rien même pas les institutions religieuses...Mais aussi devons signaler que ce sont des signes de fin de règne...

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDCongo - 03.01.2018 09:56

Cardinal, donnez des consignes aux paroisses catholiques qu'aucune voix ne soit donnée à ces minables messieurs de la majorité aux prochaines échéances électorales. Beaucoup de chrétiens d'autres confessions, sauf peut-être Marini Bodo, suivront. Soki olobi, ekotosama ehhh!

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI - 03.01.2018 09:49

Cardinal Monsengwo : « Il est temps que les médiocres dégagent et que règnent la paix et la justice en RDC». Prof. Dr.Robert KIKIDI:"La gestion pacifique des conflits est un ordre du Seigneur à nous ses disciples ; car sont appelés fils de Dieu ceux qui promouvaient la paix sociale et surtout la paix du Cœur. Il faut que chacun sache que nous sommes incontestablement les artisans de la paix, car notre lutte est pacifique et non violente contre la non Etat ou Etat criminel et voyou et contre les politiciens maître de la violence et sans vision réelle pour le pays et son peuple."

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
viviano - 03.01.2018 09:33

Le vrai problème est celui de se réaliser que la RDC notre beau pays est sous la colonisation Rwando-Ougandaise.Kanambe kazembere n'est que le gouverneur generale de la colonie.Raison pour laquelle ces 2 pays ce sont résolu de semé la tereur à l'Est de notre pays en vue de réalisé l'implantation de leur comunauté en vue de réaliser l'empire Hima Tutsi comme le dénoncé déjà à l'epoque par le régrèté honorable Vangu Mambweni. CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (PROPOS INJURIEUX ET MANQUE DE CIVILITE)

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.01.2018 09:09

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (PROPOS INJURIEUX ET MANQUE DE CIVILITE)

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RD. Congo - 03.01.2018 08:53

Nous Congolais nous ne nous fatiguerons pas ! La lutte continue jusqu'à la victoire des valeurs sur la médiocrité Kabiliste, de la vérité sur les mensonges du la MP, de la bonne gouvernance sur le terrorisme d'Etat, de la démocratie sur la dictature barbare… Cette victoire est pour bientôt.

Non 1
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.01.2018 08:48

Merci Tata cardinal.Comment ferons-nous confiance à des dirigeants incapables des protéger la population, de garantir la paix, la justice, l'amour du peuple ?Tout est dit.La guerre sera longue.

Non 1
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
arcapuge - 03.01.2018 08:45

CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (INSULTES ET PROPOS NON FONDES)

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 03.01.2018 08:40

Et en plus, ce calendrier était élaboré à kingakati pour preuve, demandez au vice président de la CENI Norbert BASENGEZI KATINTIMA qui etait présent et aussi au service de Paul KAGAME depuis 1998. Là où il est, il sait de quoi je parle car je l'ai croisé en 1998 à l'hôtel Méridien UMUBANO de Kigali.

Non 2
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zadio - 03.01.2018 08:14

La cpi est ou pour arrêté Kabila nous les congolais sont deja fatigue nous sommes catholiques nous le resteront

Non 4
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.01.2018 07:58

L'église catholique qui a aidé KANAMBE à rester au pouvoir mais aujourd'hui ...CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (INJURES)...pour réclamer l'application de l'accord BITAKWIRA, Matrin LEU Kinkey Mulumba...la sentence du peuple sera i supportable. [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE DE MANQUE DE COURTOISIE]....

Non 2
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.01.2018 07:43

c'est tout dit! CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME (INSULTES ET PROPOS NON FONDES)

Non 2
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Povlon - 03.01.2018 07:12

Ce Monsieur Ghyslain parle de la paix ce qu'il connait pas ce que ce la paix. il sait ce qui passe à Beni, Butembo et le Rutsuru. Si il vivait la bas il n'allait pas dire la paix. comme il habite Kinshasa, il parle de la paix.

Non 0
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel - 03.01.2018 07:09

Parole d'un sage du village.

Non 0
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Birere love - 03.01.2018 07:09

Ghislain avant d’écrire il faut réfléchir ne cherche pas à plaire aux autres parce que ton oncle est dans le gouvernement tout les congolais n'ira pas manger chez lui, en plus si les agents de l'ordre avaient sécurisés la population d’où provient les morts? nous devons quelque part avoir la considération de du sacerdoce si bien nous pouvons leur attribuer les qualifications que voulons.

Non 1
Oui 33
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 03.01.2018 06:45

En RDC le mandat constitutionnel est de 5ans pas 7ans!

Non 2
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 03.01.2018 06:39

Mr Ghyslain, le calendrier dont tu parles vient d'une CENI commandée par Kabila on ne peut pas croire en cela. Qu'est-ce que ce régime a déjà respecté comme accord? Tu veux nous faire comprendre que cette fois ci ils vont respecter le calendrier électoral composée par eux mêmes? Ne soyons pas naïfs jusque là! On peut te tromper aujourd'hui, demain tu découvres qu'on t'a trompé hier!

Non 4
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Blaise Lengo Munzemba - 03.01.2018 06:05

Kabila et sa bande ne vont plus continuer à se moquer du peuple congolais. Je ne suis pas catholique, mais, je soutiens la vision de l'église catholique concernant le contexte socio- politique. Kabila a montré ses limites sur le plan intellectuel notamment tant sur le plan stratégique militaire que civil( politique,eéconomique, culturel et social).Kabila dégage avec ton sens élevé d'incompétence. Révérend Blaise Lengo.

Non 2
Oui 36
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bruno - 03.01.2018 05:54

Kabila place naye eza na cpi ye na batu naye mais na 2018 kolela na biso nzambe azomona bakokufa ye na batunaye

Non 3
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LES KABILISTES PRETS A TOUT VENDRE POUR JKK - 03.01.2018 04:40

KABILA restera comme l'un des chefs d'états africains [CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INSULTES]....Je ne sais pas s'il mesure encore les conséquences graves de tous ses actes?

Non 5
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GHYSLAIN - 03.01.2018 01:45

Une marche , alors qu'un calendrier électoral est disponible et qu'il va permettre au peuple, d'assumer son avenir dans la paix et la responsabilité. Cela s'appelle une fuite en avant. C'est une décision dénuée de toute sagesse. Que cela vienne des "chrétiens sensés être ambassadeur de la paix, c'est à se poser des questions: où va le monde???

Non 45
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GHYSLAIN - 03.01.2018 00:31

Dimanche, les forces de sécurité de la République démocratique du Congo ont sécurisé la population de Kinshasa et nous savons que le cardinal catholique vient de mettre le plan B de la CENCO et nous vous conseillons d'être le model de Jésus Christ en aimant les pécheurs et a haire les péchés

Non 43
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 03.01.2018 00:19

Kabila mérite la CPI car ses crimes contre l'humanité dépassent ceux de Bemba. Il n'y a aucune raison de le gâter! Sinon la CPI n'a aucune raison d'exister!

Non 7
Oui 36
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 03.01.2018 00:13

Ce régime sait très bien que les congolais sont fatigués et si une fois ils osent autoriser une marche populaire, ils seront lapidés par la population. Un petit exemple de Musienene où on a incendié la résidence de Kabila. Nulle part au monde un président aimé par son peuple peut subir un tel acte, avec tout ce qu'il a comme militaires pour sa sécurité et celle de ses biens!

Non 5
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 03.01.2018 00:07

nous sommes simplement un peuple mouton, tous les généraux et les hommes en uniforme des poules mouillées rien d'autre...

Non 6
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa - 03.01.2018 00:05

L'archevêque Laurent Monsengwo Pasinya, les CHRETIENS ont perdus leurs vie a l'EGLISE a cause de ce Rwandais Joseph Kabila qui est venu BALCANISE' le Congo. L'archevêque Laurent Monsengwo Pasinya, le peuple Congolais te demande de recolter tous ces VIDEO et d'envoyer cela a la CPI, a l'Union Europeen, a l' Amerique et d'envoyer cela aussi au PAPE lui meme au VATICAN. Nous avons besoin de l'enquete de tous ces crimes. Nous avons besoin la CPI vient au CONGO pour faire les enquetes des tous ces tueries et des arrestations du date du 31 Decembre 2017. Merci

Non 8
Oui 40
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Cardinal Monsengwo : « Jeunes de Kinshasa, l’avenir du pays est entre vos mains »

Religion ..,

Enjeux politiques de l'heure : le palu rencontre le cardinal Monsengwo

Politique ..,

Voleur ou Policier ? Un homme non armé neutralisé près de la résidence du Cardinal Laurent...

Société ..,

Marche du 21 janvier : Le Pouvoir s’engouffre dans un « gros malaise », décelé dans la...

Politique ..,