mediacongo.net - Actualités - Le Cardinal Monsengwo condamne la « barbarie » des forces de sécurité et appelle les « médiocres » à « dégager »

Retour Société

Le Cardinal Monsengwo condamne la « barbarie » des forces de sécurité et appelle les « médiocres » à « dégager »

Le Cardinal Monsengwo condamne la « barbarie » des forces de sécurité et appelle les « médiocres » à « dégager » 2018-01-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/monsengwo_cardinal_17_003.JPG -

Le cardinal archevêque de Kinshasa, Laurent Monsengwo Pasinya

C’est la voix la plus écoutée du pays depuis la disparition de l’opposant Étienne Tshisekedi. Chef de l’église catholique en RDC, la réaction du Cardinal Monsengwo était, bien entendu, attendue après la répression de la marche du comité laïc de coordination qui a fait une dizaine de victimes, selon le CLC. Cette réaction est arrivée ce mardi, dans un communiqué et elle est musclée.

« Nous ne pouvons que dénoncer, condamner et stigmatiser les agissements de nos prétendus vaillants hommes en uniformes qui traduisent malheureusement, et ni plus ni moins, la barbarie », a déclaré le Cardinal.

Pour l’archevêque de Kinshasa, il y a bien un responsable de ces dérives. « Nous en voulons pour preuve le fait d’empêcher les fidèles chrétiens d’entrer dans les églises pour participer à la messe suivant l’ordre d’une certaine hiérarchie […], l’entrée des militaires dans des cures de quelque paroisses sous prétexte de rechercher les semeurs des troubles, les tueries, les tirs à balle réelle et à bout portant sur des chrétiens tenant en mains bibles, chapelet et crucifix, les arrestations des prêtres ».

Ainsi, dans la même tonalité que le Comité laïc de coordination et la CENCO et allant parfois plus loin, l’archevêque de Kinshasa dénonce à son tour l’atteinte à la liberté religieuse. Pour lui, « l’instrumentalisation de la liberté religieuse pour masquer des intérêts occultes comme par exemple l’accaparement des ressources, le maintien au pouvoir par des méthodes anticonstitutionnelles, peut provoquer et provoque des dommages énormes aux sociétés, en l’occurrence, la notre ».

« Comment ferons-nous confiance à des dirigeants incapables de protéger la population, de garantir la paix, la justice, l’amour du peuple », s’interroge le Cardinal pour qui, « il est temps que la vérité l’emporte sur le mensonge systémique, que les médiocres dégagent et que régent la paix, la justice en RDC ».


Cas-info / MCN, via mediacongo.net
2493 suivent la conversation
4 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Tarzan moteur bis - 03.01.2018 07:59

Monseigneur Monsengo n'a qu'a nous donner d'abord le bilan de la conférence nationale souveraine qu'il présider à l'époque de Mobutu avant de diaboliser les autres. Ce dernier a été corrompu à plusieurs fois par le maréchal au détriment du peuples et aujourd'hui il veut se faire comme un donneur de leçon.

Non 7
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bruno - 03.01.2018 05:58

toza naba militaire te toza naba policie te soki kanambe akeyi balanda ye avec tous ce fau généraux ya nzala ba iresponsable ba miyibi

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VANITÉ DE VANITÉ - 02.01.2018 23:29

Mende et kanambe sachez-le qu'un d ces jours un " vaillant homme en uniforme" comme vs aimez les appeler pr les flatter règlera votre affaire et cela pour toujours. Wait and see

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 02.01.2018 22:59

Voilà la vraie phrase:" Il est temps que les MÉDIOCRES dégagent"

Non 2
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Assemblée plénière extraordinaire de la CENCO: « Nous n’abandonnerons jamais notre...

Religion .., Kinshasa

Messe en mémoire des victimes du 21 janvier 2018 : l’émotion ce vendredi à la cathédrale...

Politique .., Kinshasa, RDC

Messe vendredi à la mémoire des "martyrs" des marches réprimées en RDC

Religion ..,

Marche du 21 janvier: des familles assurent avoir dû payer pour la libération de leurs proches

Société ..,