mediacongo.net - Actualités - NBA: Vince Carter a attendu ses 40 ans pour battre Lebron !

Retour Sport

NBA: Vince Carter a attendu ses 40 ans pour battre Lebron !

NBA: Vince Carter a attendu ses 40 ans pour battre Lebron ! 2017-12-28
Insolite
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/12-decembre/25-31/carter_vince_17_0001.jpg -

Cela fait des années qu’on n’attend plus rien de lui, et pourtant, la fin de carrière de Vince Carter est plus qu’honorable.

A 40 ans, celui qui devait faire aussi bien que Kobe Bryant, continue de faire profiter la NBA de son talent les soirs où les jambes répondent. C’était le cas contre Cleveland la nuit dernière. 

Pour la troisième fois depuis qu’il a passé la barre des 40 ans, Vince Carter a marqué plus de 20 points. Ses 24 unités à 10/12 au shoot contre les Cavaliers rappellent le joueur qu’il était au début des années 2000. Des envolées vers le cercle (certes moins aériennes avec l’âge), des shoots de loin, une magnifique passe dans le dos en fin de match… Bref, trente minutes de plaisir pour les fans de « Vinsanity », trente minutes de souvenir pour les plus vieux et un hommage appuyé de LeBron James.

Alors qu'il fêtera ses 41 ans dans moins d'un mois, l'ancienne star des Raptors et des Nets a tout simplement terminé meilleur marqueur de la rencontre, avec 24 points inscrits en 30 minutes. C'est tout simplement la première fois qu'un joueur de plus de 40 ans sorti du banc inscrit plus de 20 points, ce qui pourrait inspirer Manu Ginobili, l'autre papy flingueur de la NBA (18 points cette saison avec San Antonio contre Milwaukee).

Le plus fort étant que Carter, d'abord connu pour ses qualités athlétiques et des dunks d'anthologie, s'est petit-à-petit transformé en véritable shooteur. Hier soir, il a dégainé à 83% de réussite: 10/12, dont 4/5 à longue distance. Avec des paniers véritablement décisifs dans le money-time.

L'ancienne star des Raptors a sorti une prestation de haut vol contre Lebron James, avec 24 points à 10/12 au tir. C’est la première fois que Vince Carter parvient à prendre le dessus sur son cadet après 20 défaites consécutives à travers les ans. Comme quoi, ça valait le coup de continuer (109-95).

LeBron James : « Ce n’est pas pour rien que Vince Carter est un Hall of Famer »

« Il a toujours été un joueur capable de briller dans les grands moments. On n'a pas pu l'arrêter ce soir », reconnaîtra le coach des Cavs, Tyronn Lue, qui avait déjà souffert face à « Vinsanity» lorsqu'il était joueur.

Même son de cloche de la part de LeBron James, limité à 16 points (plus petit total de la saison), mais encore en triple-double (10 rebonds, 14 passes). « Il a lâché quelques bombes. Une fois qu'il a commencé à mettre dedans, on ne pouvait plus le ralentir », confiera le meilleur joueur du monde. 

« Il a mis des gros shoots », constate l’ailier des Cavaliers au Sacramento Bee. « Ce n’est pas pour rien qu’il est un Hall of Famer. Il ne faut pas le prendre à la légère et une fois qu’il est lancé, on n’a pas réussi à le ralentir. »

Le meilleur « quadra » de la NBA

 

Le meilleur « quadra » de la NBA, lui, s'est offert un joli moment pour sa 20e saison en NBA. En huit matchs en décembre, Vince Carter avait marqué 28 points au total et cela faisait quatre matches qu’il restait sur le banc. Ses 24 points sont donc – outre la victoire des Kings – remarquables même si l’ancien dunkeur des Raptors n’attache pas une grande importance à sa fiche statistique.

« Ce n’est pas une question de points, mais de faire une différence positive pour notre équipe », raconte-t-il. « Je m’évalue ainsi : ai-je apporté à mon équipe ou aux remplaçants ? A-t-on réduit un déficit ou améliorer notre avance ? C’est ainsi qu’on obtient ou qu’on gagne des minutes et des opportunités. C’est mon approche. Je me prépare à jouer chaque soir et je ne m’occupe pas des minutes. »
Ses coéquipiers s’amuseraient presque de la leçon qu’il a infligée aux Cavaliers.

« C’est Vince », lance Willie Cauley-Stein. « Je ne sais pas pourquoi tout le monde est impressionné. C’est VC, il sait y faire. S’il joue et qu’il a la balle, il va réussir à créer quelque chose. »

Et surtout à utiliser la machine à remonter le temps à quelques jours de fêter ses 41 ans, comme s’en amusaient De’Aaron Fox et Bogdan Bogdanovic sur Twitter, le qualifiant de « véritable Benjamin Button ».


20minutes.fr / Sport.fr / MCN, via mediacongo.net
384 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Foot-transfert : Bruno Bla et Gladys Bokese s’engagent avec Shark XI FC
left
ARTICLE Précédent : Linafoot : Dcmp se débarrasse difficilement du SC Rojolu
AUTOUR DU SUJET

NBA: Isaiah Thomas réussit ses grands débuts avec Cleveland

Sport ..,

NBA: les Boston Celtics surclassent les Cleveland Cavaliers dans le choc de la Conférence Est

Sport ..,

Basket/NBA : Golden State l'emporte face à Cleveland dans le choc de Noël

Sport ..,

NBA: le trio Wade-Love-James enfilent une 12ème victoire d’affilée !

Sport ..,