mediacongo.net - Actualités - Moïse Katumbi soutient la marche du 31 décembre

Retour Politique

Moïse Katumbi soutient la marche du 31 décembre

Moïse Katumbi soutient la marche du 31 décembre 2017-12-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/mai/katumbi-arrive-palais-justice-manifestation.jpg -

L’ex-gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, à son tour, a annoncé son soutien et appelé à la mobiliation en faveur de la marche des laïcs congolais pour le 31 décembre.

Dans sa déclaration de ce mercredi 27 décembre 2017 depuis la Belgique où il se trouve en exil, l’opposant congolais et l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, Moise Katumbi Chapwe appelle les congolais de la République démocratique du Congo à réclamer haut et fort de vraies élections en répondant massivement à l’appel du Comité Laïc de Coordination de l’Église catholique ce 31 décembre 2017.

« Ce 31 décembre 2017, il nous appartient de prendre notre destin en main ! Partout en RDC, réclamons haut et fort de vraies élections en répondant massivement à l’appel du Comité Laïc de Coordination de l’Eglise catholique », écrit Moïse Katumbisur son compte twitter.

La marche de ce dimanche 31 décembre, date anniversaire de l’Accord de la Saint-Sylvestre, devrait donc réunir, à travers toute la République démocratique du Congo, tous ceux qui s’opposent au « glissement » orchestré par Joseph Kabila, président hors mandat, et les siens pour se maintenir au pouvoir coûte que coûte et au mépris de la constitution et des accords qu’ils ont eux-mêmes signés.

Dans sa déclaration, Moïse Katumbi revient aussi sur son éventuel retour au pays. Moïse Katumbi, par ailleurs président du club de football du TPMazembe, a été condamné à 3 ans de prison dans un procès surréaliste dans un improbable dossier immobilier.

Depuis, le « gouv » vit en exil en Europe. Il explique sa position dans ce communiqué : « A différentes reprises, j’ai annoncé mon retour car j’en ai la volonté au plus profond de moi et les institutions les plus respectables et les plus influentes le réclament. Les évêques, dans leur rapport sur la décrispation, exigent mon retour en homme libre et disposant de ses pleins droits, y compris celui d’être candidat à l’élection présidentielle. Le Comité des droits de l’Homme de l’ONU a aussi sommé le gouvernement congolais de permettre mon retour en citoyen libre et protégé.

L’Union Africaine, le Conseil de sécurité des Nations unies, l’Union européenne, les Etats-Unis et bien d’autres partenaires internationaux ont demandé que soient appliquées les mesures de décrispation au plus vite. Il n’y a qu’un régime comme celui de Joseph Kabila, sans parole, sans respect, pour ne pas répondre à ces exigences. Au-delà de moi, de nombreux opposants politiques et défenseur des droits de l’Homme sont encore en prison au mépris du droit et de la justice.

Ils doivent être libérés sans délais. Face à un régime sanguinaire, qui n’hésite pas à éliminer ceux qui menaceraient leur dictature, à manipuler les forces de sécurité et instrumentaliser la justice, il faut s’organiser, planifier et parfois s’armer de patience. C’est la raison pour laquelle ce retour peut sembler long à certains.

Mais, à eux et à tous, je réponds que mon retour est pour très bientôt et que ma lutte n’est pas destinée à mon seul intérêt personnel, mais à celui de tous ceux qui sont privés de liberté pour leur opinion politique. Mon retour en homme libre marquera non seulement ma libération, mais aussi celle de tous les Congolais qui, comme moi, sont victimes d’un régime qui gouverne par défi. »

Retrouvez ci-dessous la déclaration de Moïse Katumbi : 


La Libre Afrique / Matin Info / MCN, mediacongo.net

2017-12-28-08-51-14_Declaration_soutien_de_Moise_Katumbi_Marche_31_decembre.pdf (0.45Mb)

.pdf
6992 suivent la conversation
9 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
EYENDONGO - 29.12.2017 10:42

NOUS SERONS TOUS DANS LA RUE LE 31/12/2017... BANA NA NZAMBE OYO ESENGOEEEEEEE YA LIBERATION.

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOZINDO - 29.12.2017 06:13

Reviens marcher avec nous si tu es vrai homme. Comment tes frères iront sur la route toi en exil pour soutenir et attendre le fauteuil? Menteur.

Non 8
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JOSEPH KABILA KABANGE - 28.12.2017 15:45

VERITE' - 28.12.2017 11:07. le fait d’être né à Lubumbashi lui donne la nationalité? Et si c’était le cas, ne traite plus de Ruberwa et de Bizimakara des rwandais! car pour eux ce sont leurs arriérè grand parent qui était né au congo-belge. Arrête d’être complexé par la peau, Kabila c'est votre frère.

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LA FORCE DE FRAPPE - 28.12.2017 13:03

JOYEUX ANNIVERSAIRE PRÉSIDENT MOISE KATUMBI

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 28.12.2017 11:07

Voila des maniaques de la MP. On ne se crois pas citoyen d'un pays, on est ne' citoyen d'un pays. KATUMBI est ne' au KATANGA, nous avons grandi avec lui, mais ton taximan-barman personne ne connait OU il est ne', il est venu en RDC pour la premiere fois en 1997 et...[CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INSULTES]... de kyungu lui donne le nom de kabange.BULLSHIT.

Non 3
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JOSEPH KABILA KABANGE - 28.12.2017 10:51

Depuis que tu avais promis de rentrer, ça date de très longtemps? Si tu te crois congolais reviens dans ton pays, la RDC aux congolais et l’Israël aux les juifs. Merci de chercher tes origines avant de s'impliquer dans nos histoires. Il y aura pas marche quelque soit l'origine de la demande, nous tous au préparation de l'élection.

Non 25
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme - 28.12.2017 10:49

Bonjour PREZO le peuple RDCongolais connaît tes oeuvres même si les gens comme Muyej cherchent à influencer la population est avec toi. Oui à la marche

Non 3
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 28.12.2017 10:18

BON COURAGE PRESIDENT, mais faites attention avec Kyungu Wa kumwanza. Il commence A changer son language, ca sens le debauchage. Il est fauche' ce type de Kyungu et il n'a jamais honte, cette rencontre avec Olenga Nkoy dit beaucoup, les microbes n'ont pas honte.

Non 2
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE ALIAS H - 28.12.2017 09:46

Courage cher gouverneur,quelque soit la duree de la nuit mais le jour est proche,les predateurs fils de satan sont coinces au bout et sont sont entrain d'agoniser

Non 1
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Marches pacifiques du CLC : le parlement appelé à adopter la proposition de loi fixant les...

Société ..,

Le Comité laïc célèbre la mémoire des victimes de la marche du 25 février

Société ..,

Le CLC organise une messe de suffrage pour Rossy Tshimanga et Eric Bokoloko

Société ..,

En suspendant les marches contre-productives : le CLC capitule

Société ..,